J’ai posé mes intentions, et maintenant, je fais quoi?

Vous venez de poser vos intentions.

Une partie du processus est enclenché. Félicitations, car ce premier petit pas est bien le plus important. Aucun périple, aucune ascension ne se fait sans ce fameux premier mouvement.

Néanmoins, il vous reste maintenant plusieurs étapes à réaliser afin que tout prenne forme et puisse se manifester à vous.

Vous l’imaginez bien, rien ne peut se faire sans votre mobilisation mentale, physique, spirituelle et sociale. Il s’agit de vous, de vos rêves. Tout est entre vos mains.

Pour se donner les moyens d’atteindre vos objectifs et de réaliser vos rêves, il importe de suivre un processus cohérent et logique. Processus qui prend certes racine dans la rêverie, l’introspection et la créativité (Yin), mais qui doit ensuite se muter en réflexion consciente, et se concrétiser dans la rédaction d’intentions et la mise en place d’actions à mener (Yang). L’ultime étape sera la réalisation concrète des actions à mener, afin de réaliser le but à atteindre. Et quand ce but sera atteint, le travail continuera…

Vous vous dîtes peut-être que l’on sort un peu trop du côté magique des intentions posées lors des nouvelles lunes, en compagnie de nos cristaux et de nos bâtons de fumigation, et que tout ça semble maintenant un peu trop cartésien et rigoureux…

Je vous explique pourquoi d’un coup, nous nous éloignons (mais pas vraiment en fait) du côté spirituel et magique de la première étape du processus des intentions posées.

Pour être en capacité d’accéder à vos rêves sur un plan semi-conscient, il vous faut d’abord faire taire votre mental et vous autoriser la détente et la rêverie. La magie et les cristaux, les rituels et la beauté de ces moments vous aident à imaginer votre moi aligné, votre moi qui rayonne en dehors de toutes les contraintes terre à terre qui vous agitent. C’est comme cela que vous pouvez vous accorder à votre vérité, à ce qui vous fait vibrer, à ce qui vous correspond réellement.

Je visualise la vie et son déroulé tel un subtil mélange d’ancrage et de magie. Il s’agit d’être lié(e) aux énergies célestes aux moments opportuns (Phase Yin), et d’être bien ancré(e) à la Terre et à son magnétisme lors des phases d’action (Phases Yang).

Rien ne se fait tout seul, mais rien ne se fait sans rêverie non plus. Même si je suis convaincue que l’on attire à soi ce que l’on exprime de nous. Si l’on s’efforce de rester dans une lumière bienveillante d’amour universel, on aura plus de chance de voir arriver dans sa vie autant de belles personnes que d’opportunités ou expériences enrichissantes. 

Revenons maintenant aux étapes à mener après avoir posé vos intentions :

Il s’agira donc, pour chaque intention, d’établir des actions concrètes à mener. En fonction de ce que l’on souhaite voir advenir dans sa vie, il nous faudra analyser nos manques, nos faiblesses, nos pensées limitantes, et trouver ensuite les différentes façons d’y remédier : Suivre une formation pour obtenir des compétences spécifiques, passer un diplôme pour pouvoir changer de carrière ; entamer un travail d’analyse avec un professionnel pour démêler des noeuds qui empêchent de vivre pleinement sa vie, s’inscrire à un cours de yoga, se déconnecter plus souvent des réseaux sociaux, se renseigner sur la façon dont on monte son entreprise, négocier un départ à l’amiable avec son employeur… etc etc

Pourquoi réaliser ces étapes? Tout simplement pour ne pas laisser votre mental vous décourager avec des pensées de type « c’est trop compliqué, je ne sais pas comment faire, je n’ai pas les compétences, je n’y connais rien, je n’ai pas confiance en moi, je n’ai pas le temps, etc… » mais aussi pour prendre conscience du chemin à parcourir afin que vos objectifs puissent se réaliser.

A chacune de ces réalités ou/et pensées limitantes correspond une action à mener, une solution concrète pour vous aider à avancer, pas à pas.

Vous l’avez compris, une intention rédigée puis laissée de côté ne se réalisera pas (ou du moins pas aussi vite) sans que vous passiez ensuite à l’action avec un plan ordonné.


Alors que l’intention est plutôt Yin, féminine, du domaine de la créativité, et des envies ; on considère que l’action, la réalisation, et la mobilisation, sont plutôt Yang. Il ne s’agit pas ici de dire que le féminin rêvasse pendant que le masculin travaille, mais de bien comprendre que la femme et l’homme ont autant besoin de Yin que de Yang pour évoluer harmonieusement. Nous sommes toutes et tous à la fois Féminin & Masculin. Et pour nous réaliser pleinement, être aligné(e), il est vital de trouver cet équilibre entre le Yin et le Yang.

Ainsi, pour que vos intentions puissent voir le jour, il vous faudra d’abord vous autorisez la rêverie et la magie, puis ensuite vous mobiliser dans l’action pour que vos objectifs puissent être atteints.


En résumé, pour poser vos intentions, il vous faudra :

En Phase Yin

  • Créer un cadre propice à la rêverie, au lâcher prise (rituels, cristaux, nouvelle lune, méditation)
  • Entrer dans une phase d’introspection et être à l’écoute de vos rêves
  • Noter en conscience tout ce qui vous passe par la tête
  • Evaluer le temps que cous vous donnez pour que vos rêves se manifestent

Puis en Phase Yang

  • Faire le point sur les actions à mener pour atteindre vos objectifs
  • Evaluer vos manques et vos faiblesses
  • Trouver des réponses adaptées
  • Trouver des solutions concrètes pour chacune de vos pensées limitantes
  • Passer à l’action

Et ne jamais oublier ce subtil équilibre entre le Yin rêveur, créatif, et le Yang mobilisateur, réalisateur.

J’espère que mon article vous plait.
N’hésitez pas à commenter, partager, aimer…!

A très bientôt et bon cheminement,

Emilie

Pourquoi, quand, et comment poser ses intentions?

Cristaux rituel
Emilie Vagner, 2019

Partout sur la toile il est question de poser ses intentions. Et moi la première, je parle souvent de cette pratique sur mon compte instagram. Régulièrement, je pose mes intentions autour d’un petit rituel dont je ne saurai me passer à présent tant il m’aide à savoir où je veux aller, et comment m’y rendre.

Mais qu’est-ce qu’une intention exactement? Et comment doit-on faire? De quoi s’agit-il concrètement? A quelle fréquence et quand est-il préférable de pratiquer ce rituel?

Je réponds à toutes ces questions ici, et j’espère vous éclairer et vous donner envie d’adopter cette pratique, tant elle est bénéfique.

1/ Pourquoi poser ses intentions?

Tout simplement pour faire un point sur sa vie, et ses envies. Pour visualiser la suite, à court, moyen et long terme.
Pour commencer, poser ses intentions vous permet de faire une pause, de faire le point et de vous interroger. De quoi ai-je envie aujourd’hui? De quoi ai-je besoin? Quels sont mes manques? Quelles sont mes envies? Qu’ai-je fait de mes rêves? Comment puis-je me sentir mieux au quotidien?

Difficile d’avancer lorsque l’on ne sait pas où l’on souhaite aller.

Ensuite, poser vos intentions vous permettra de concrétiser vos désirs, de faire un premier pas vers la vie qui vous attend et dont vous rêvez. En posant ses intentions, on se donne les moyens d’évoluer, de changer, de se réaliser, de guérir. On mentalise ce qui nous semble être du domaine de la rêverie…

2/ Concrètement, c’est quoi une intention?

Cela peut être quelque chose de très concret comme de « déménager à la campagne » ou d »ouvrir ma boutique de bijoux », ou bien de bien plus subtil et personnel, comme « être une personne plus spirituelle », ou « être à l’écoute de mon corps / des autres / de mes envies ». Il ne s’agit pas de vous flageller ou de vous imposer des contraintes, (nous ne parlons pas ici de résolutions), mais bien plus d’adopter un regard bienveillant sur votre vie et de vous donner les moyens d’augmenter votre vibration, de rayonner et de devenir la personne que vous êtes au fond de vous, quand la somme de vos peurs et de vos limites disparaît enfin.

Par exemple, on évitera de poser comme intention « perdre 5 kilos »ou  « reprendre le sport ». On préférera « être plus à l’écoute de mon corps » et « prendre soin de moi »…

Lorsque vous posez vos intentions, n’ayez pas peur de voir grand.
Affranchissez-vous de ce critique intérieur qui ne cesse de vous limiter.
Si vous rêvez de grands changements, autorisez-vous à l’écrire et à le mentaliser. C’est le début d’un processus qui ne cessera de vous surprendre. Je connais tellement de personnes qui ont réalisé des choses merveilleuses en s’appliquant à poser leurs intentions en conscience, régulièrement.

3/ Y-a-t-il un moment propice pour poser ses intentions?

D’une manière générale, je préfère toujours inviter les personnes à suivre leur intuition plutôt qu’un calendrier précis et culpabilisant. Si l’envie ou le besoin de poser des intentions vient à vous, alors suivez cet appel, et faites-vous confiance.
J’ai pour habitude de suivre les rythmes de la lune et de poser mes intentions à l’occasion des nouvelles lunes. Je ne le fais pas à chaque Nouvelle Lune, mais lorsque j’en ressens le besoin, j’attends cet instant du cycle lunaire pour réaliser ce rituel.

La nouvelle Lune est en quelques sortes un nouveau chapitre qui s’ouvre. Il y a quelque chose de l’ordre du renouveau et de la légèreté qui se prête particulièrement à ce rituel des intentions posées. Je crois aussi aux énergies des astres et il me semble que ce moment est vraiment propice à la mise en route de nouvelles énergies, de nouveaux projets…Il s’agit en quelques sortes de prendre la vague au bon moment pour surfer plus loin, plus en souplesse, plus en harmonie.

Quel que soit le moment que vous choisissez, soyez connecté(e) à votre intuition et laissez-vous aller.

4/ Et comment s’y prendre?

Les lignes qui suivent vous parlent de ma façon de faire, encore que j’opère souvent des ajustements et m’adapte aux conditions dans lesquelles je me trouve. Parfois je ne suis pas du tout ce protocole car cela m’est impossible.  L’important est de faire les choses en pleine présence. A vous de trouver votre rituel, en vous inspirant de ce que je vous partage ici.

Au calme, dans un endroit où vous ne serez pas dérangé(e) et où vous vous sentez bien, munissez-vous d’un carnet ou d’une feuille de papier, d’un stylo, et de vos cristaux favoris. Vous poivez choisir une cirtrine et un cristal de roche pour favoriser l’abondance et la clarté d’esprit.
Si vous n’avez pas (encore) de cristaux, ça n’est pas important. Vous pouvez choisir des objets que vous affectionnez pour vous accompagner dans ce moment : coquillages, petits cailloux, photographie, bijoux…

Ouvrez votre espace en le purifiant à l’aide d’un peu de sauge blanche, de bois de Palo Santo, ou même d’encens naturel. Allumez une bougie, et recueillez-vous quelques instants en fermant les yeux et en prenant trois grandes inspirations. Quand vous vous sentez détendu(e), prenez votre stylo et concentrez-vous sur votre vie, vos projets, vos envies, vos rêves… Visualisez-vous tel(le) que vous aimeriez vous voir devenir d’ici 1 mois, 6 mois, 3 ans… Puis écrivez les choses qui résonnent le plus en vous. Soyez à l’écoute de ce que vous souffle votre coeur, restez réaliste et pragmatique, mais ne vous sous-estimez pas non plus. Quand je parle d’être réaliste et pragmatique, j’entends par là qu’il est possible de tout réaliser à condition de savoir comment s’y prendre, d’être organisé, confiant et de savoir quelles étapes il faut passer afin d’atteindre ses objectifs. Evidemment, si vous souffrez de problèmes de vue très importants, inutile de poser comme intention « devenir pilote de ligne ». Vous pouvez en revanche choisir  » Aligner au mieux ma carrière professionnelle avec mes passions et mes croyances ».

N’écrivez rien qui ressemble à une contrainte ou à une critique insidieuse… Il s’agit de vous, de ce que vous aimez, de ce que vous souhaitez voir advenir de positif dans votre vie et votre personne. Il s’agit d’entamer un processus qui vous permettra de vous aligner, de rayonner, et d’être dans votre vérité.

Quand vous aurez fini, soufflez la bougie, remerciez pour cet instant que vous venez de vous accorder et fermez ainsi votre espace.

Vous pouvez consacrer un carnet entier à ces intentions, ou bien, conserver votre feuille volante dans un endroit calme, pliée en 4, posée sous un cristal ou autre objet cher à votre coeur, jusqu’à la prochaine nouvelle lune.

Je vous souhaite un beau chemin.
N’hésitez pas à me faire des retours et à me partager vos rituels, ici ou sur instagram @jardinsenfleurs

A très bientôt,

Emilie

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #6 Un porridge de printemps aux fraises et bleuets.

1porridgefruitsrougesjdf

Il y a une semaine environ, et comme pour donner à l’arrivée du Printemps un peu plus de gaieté, j’ai reçu un très joli petit panier garni de fraises et de légumes colorés de la part de La Maison Colom.

Notre partenariat autour des fruits et légumes d’exception avait commencé avec leurs produits d’hiver, (voir ma rubrique spéciale Jardins en Fleurs pour La Maison Colom ) et c’est avec enthousiasme que nous avons décidé de poursuivre ensemble cette aventure autour d’un nouveau panier de printemps, composé de fraises, et de merveilleux petits légumes dont je vous parlerai bientôt autour d’une prochaine recette.

Pour fêter l’arrivée des beaux jours et faire honneur aux petites fraises si odorantes et belles que j’ai reçues, j’ai choisi, pour cette première édition de printemps, de partager avec vous mon porridge d’avoine à l’amande et aux fruits rouges.

Le porridge est un de mes petits-déjeuners favoris, tant pour ses saveurs que pour les bienfaits qu’il apporte à l’organisme :  Gourmand et complet tout en étant très sain, il est tout simplement idéal pour qui veut prendre soin de soi dès le saut du lit sans pour autant sacrifier à la gourmandise.

Et quand vient la saison des fruits rouges, c’est un délice pour moi que de pouvoir agrémenter à nouveau mes porridges et smoothies bowls de fraises, de framboises, de myrtilles, et de graines, pour ensuite les savourer tranquillement en profitant du calme et des premières heures ensoleillées de la journée. N’est-ce pas là une façon idéale de commencer la journée? En prenant soin de soi et de son corps, avec des couleurs et des saveurs qui réveillent et régalent tous les sens?

Ici, je vous présente une version tiède du porridge, mais vous pouvez également le préparer en avance et le déguster froid, selon vos préférences.

porridgefruitsrougesjdf2

Pour un porridge, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 30 gr de petits flocons d’avoine
  • 200 ml de lait d’amande
  • 1 c.à.c d’huile de coco
  • 2 c.à.c de sirop d’érable
  • 1 c.à.s de purée d’amandes blanches
  • 5 à 6 jolies fraises bien mûres
  • 1 poignée de bleuets (myrtilles) fraîches ou surgelées
  • 1 poignée d’amandes blanches

Recette :

  1. Dans une casserole sur feu moyen, mélangez le lait, l’huile de coco, le sirop d’érable et la purée d’amandes blanches.
  2. Lavez et coupez deux fraises en petits morceaux et ajoutez au mélange.
  3. Quand le mélange commence à frémir, versez vos flocons d’avoine en pluie tout en remuant bien pendant quelques minutes.
  4. Lorsque le porridge commence à épaissir, coupez le feu et laissez reposer quelques minutes de plus.
  5. Préparez vos fruits et vos amandes blanches.
  6. Versez le porridge tiédi dans un bol, puis ajoutez vos fruits et vos amandes.
  7. Juste avant de servir, versez un filet de lait d’amande supplémentaire sur votre porridge et additionnez d’une cuillère à soupe de purée d’amande. Vous obtiendrez ainsi une version plus crémeuse et délicieusement gourmande.

porridgefruitsrougesjdf

Voilà !
A très bientôt pour une autre recette gourmande, saine, et garantie 100% végétale !

Emilie

 

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #4. Betteraves et légumes d’hiver au thym et à l’ail.

legumesracinesfour2

J’ai le plaisir de partager avec vous aujourd’hui ma recette n°4 réalisée avec les produits de la Maison Colom, à l’occasion de notre partenariat gourmand autour de leurs fruits et légumes d’exception.

Aujourd’hui, c’est la betterave qui est à l’honneur, car j’en ai reçues de très belles dans mon panier garni. J’ai choisi de cuisiner ces betteraves de façon plutôt inhabituelle, et de les faire cuire au four accompagnées de pommes de terre, d’oignons, de gousses d’ail, de thym et d’une pointe de paprika. J’adore les légumes cuits au four et je m’en régale chaque hiver. La cuisson au four donne une texture à la fois moelleux et croquante aux légumes, et les herbes et condiments que j’utilise en plus, subliment à merveille les légumes racines les plus simples : pommes de terre, panais, carottes, choux de Bruxelles. Je crois qu’aucun d’eux n’a pas eu droit à une cuisson au four dans ma cuisine !

Quand à la betterave au four, elle est absolument divine, et je ne m’attendais vraiment pas à un tel résultat après cuisson : une betterave fondante à souhait, à la peau légèrement grillée, qui trouve parfaitement sa place aux côtés de la pomme de terre, des oignons, du thym et de l’ail, leur ajoutant une très légère note sucrée, pour un plat haut en saveurs et dont nous nous sommes régalés avec mon fiancé. J’en ai même préparé une part non salée pour mon bébé, qui a tout terminé.

Ces beaux légumes au four accompagneront à merveille des frites de polenta, un pavé de tofu grillé aux herbes ou encore une galette de céréales aux pignons de pin. Libre à vous de les déguster tels quels également, car ce plat est plutôt nourrissant !

Et en dessert, comme c’est la Saint Valentin aujourd’hui, pourquoi ne pas réaliser de jolies tartelettes aux pommes et à la crème d’amande « Bouquet de Roses »?

legumesracinesfour1

Ingrédients pour deux personnes :

  • 2 belles betteraves
  • 6-8 pommes de terre petites à moyennes
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • sel et poivre
  • 5 branches de thym
  • Paprika

Recette :

  1. Faites cuire vos betteraves pendant 1h au moins à feu moyen-fort.
  2. Nettoyez vos pommes de terres et détaillez-les en morceaux réguliers.
  3. Pelez vos oignons et coupez-les en 4 quartiers.
  4. Retirez la peau des betteraves puis coupez en deux, puis en quatre, puis en quartiers de tailles assez égales, plus gros que les pommes de terre.
  5. Pré-chauffez votre four à 200°.
  6. Disposez tous vos légumes dans un plat allant au four.
  7. Ajoutez vos gousses d’ail (entières)
  8. Arrosez d’huiles d’olive, salez, poivrez et ajoutez une pointe de paprika
  9. Mélangez le tout
  10. Disposez vos branches de thym de façon à ce qu’elles ne brûlent pas pendant la cuisson, un peu cachée sous les légumes.
  11. Laissez cuire environ 25 minutes à 200° puis baissez le four à 175° pour 15-20 minutes supplémentaires. Mélangez à l’aide d’une spatule en bois à ce moment là.
  12. Surveillez bien la cuisson. Vos légumes doivent être dorés mais pas noircis.
  13. Sortez votre plat du four et disposez vos légumes dans une assiette.
  14. Bon appétit !

legumesracinesfour
J’espère que ma recette vous a plu.
A très bientôt autour d’un prochain article très gourmand.
Emilie

Des crêpes sans lactose et sans oeufs, aux pommes caramélisées, myrtilles bio et amandes dorées.

crepesvegan4

Et voilà, Janvier s’en est allé…

Et c’est avec des crêpes que nous fêtons l’arrivée du mois de février.
Comme s’il fallait un prétexte à la gourmandise…
Tout ceci me réjouit car, petit à petit, nous nous éloignons de l’hiver pour nous rapprocher de ma saison préférée… Le printemps… saison de transition et de renouveau, où l’on se sent comme renaître à la vie, plus léger, et encore plus vivant..

Les crêpes que je vous propose aujourd’hui sont, d’une certaine manière, un prélude au printemps. Mon prélude à cette saison, que chaque année j’attends avec un peu plus d’impatience.

Pour célébrer le printemps qui n’est pas encore là, j’ai garni mes crêpes de pommes caramélisées et de myrtilles, ainsi que d’amandes effilées légèrement dorées. J’ai voulu des crêpes colorées et fruitées, légères et gourmandes, pour sortir un peu de la lourdeur des plats hivernaux que je délaisse, petit à petit, pour me concentrer sur les nouveaux produits de la saison qui approche.

Les crêpes en elle-mêmes sont assez simples à réaliser. Etant un peu prise par le temps pour me lancer dans des essais en cuisine, je me suis directement inspirée de la recette d’Ophélie Véron (Antigone XXI) car elle me semblait cohérente et vraiment simple. Il ne faut rien d’autre que de la farine, de la maïzena, du lait végétal, de l’huile, un peu de sucre, une pincée de sel, et une pointe de vanille moulue pour réaliser environ 8 belles crêpes. Rien de très compliqué donc. Vous verrez qu’il n’y a besoin, ni de lait de vache, ni d’oeufs de poule pour faire sauter de jolies crêpes et s’en régaler ensuite.

crepesvegan

Concernant la garniture, comme je le disais, j’ai voulu de la fraîcheur et des fruits sans pour autant sacrifier à mes envies gourmandes. Et pour donner à la pomme une texture caramélisée et fondante, c’est un jeu d’enfant : munissez-vous d’une poêle, faites chauffer de l’huile de coco, versez vos dés de pommes, arrosez de sirop d’érable ou de sucre de canne blond, d’un filet de jus de citron et d’une pincée de fleur de sel, et laissez la magie opérer tout en faisant « sauter » vos dés de pommes afin qu’ils dorent tous uniformément.

Une fois que les dés de pommes sont bien caramélisés, réservez dans un bol et ajoutez les myrtilles. Un tour de cuillère et l’on obtient un mélange pommes myrtilles fondant à tomber.

Et pour qu’un festival de textures puisse opérer à l’heure de la dégustation, quoi de mieux que des amandes effilées légèrement dorées pour agrémenter nos crêpes pommes myrtilles d’une note croquante ?

Encore une fois, rien de plus simple. Il suffit en effet de faire revenir les amandes dans une poêle bien chaude et non huilée pendant une ou deux minutes. Attention à bien surveiller la cuisson et à ne pas laisser brûler les amandes. Il faut remuer sans cesse la poêle afin d’obtenir des amandes effilées dorées à souhait.

J’ai tout dit? Vous connaissez presque toute la recette !?
Et non, il reste encore quelques subtilités à découvrir….
Passons à la recette.

crepesvegan3

Pour réaliser 8 belles crêpes vegan pommes myrtilles amande, il vous faudra :

  • 200 gr de farine de blé
  • 50 gr de maïzena
  • 10 gr de sucre de canne blond
  • 1 c.à.s d’huile de pépin de raisin, de coco ou autre huile végétale
  • 520 ml de lait végétal
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 pointe de couteau de vanille moulue
  • 1 c.à.c de jus de citron

Recette :

  1. Dans un grand saladier versez la farine, la maïzena, le sucre, le sel et la vanille. mélangez bien.
  2. Ajoutez ensuite l’huile végétale ainsi que le lait et battez au fouet jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
  3. Faites chauffer un tout petit peu d’huile dans une grande poêle.
  4. Quand votre poêle semble bien chaude, versez le contenu d’une louche de pâte à crêpes et faites tourner la poêle pour bien répartir la pâte partout.
  5. Laissez cuire quelques minutes puis décoller délicatement les bords de la crêpe à l’aide d’une spatule afin qu’elle n’attache pas quand vous la ferez sauter.
  6. Retournez la crêpe
  7. Laissez cuire quelques minutes de plus
  8. Réservez dans une assiette et recouvrez d’aluminium afin que vos crêpes ne sèchent pas.
  9. Répétez l’opération jusqu’à ne plus avoir de pâte.

Pour la garniture de deux crêpes*, il vous faudra :
Je vous propose ces proportions car vous aurez probablement envie de varier les plaisirs et de tester d’autres garnitures. Si tel n’est pas le cas, à vous de doubler ou de quadrupler les proportions.

  • 2 pommes de type Golden
  • De l’huile de coco ou autre huile végétale
  • Du sirop d’érable
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 filet de jus de citron
  • Une belle poignée de myrtilles bio congelées

Préparation :

  1. Epluchez et détaillez vos pommes en petits dés.
  2. Faites chauffer 2 c.à.s d’huile dans une poêle puis ajoutez vos dés de pomme.
  3. Arrosez de sirop d’érable et laissez cuire tout en mélangeant régulièrement.
  4. Ajoutez une pincée de sel et un filet de jus de citron, mélangez bien.
  5. Quand vos pommes commencent à dorer, c’est qu’elles sont prêtes.
  6. Réservez et ajoutez vos myrtilles. Mélangez.
  7. Faites torréfier vos amandes effilées dans une poêle chaude quelques minutes. Réservez.

Garnissage :

  1. Prenez une crêpe et pliez là en deux.
  2. Garnissez de vos fruits, ajoutez des amandes torréfiées, puis repliez encore une fois la crêpe.
  3. Décorez d’amandes torréfiées.
  4. Vous pouvez également ajouter un filet de sirop d’érable supplémentaire ou du jus de pomme concentré pour encore plus de gourmandise.

Et voilà !

Si vous souhaitez d’autres idées pour garnir vos crêpes, vous pouvez opter pour :

  • Noix de coco & zestes de citron vert + sirop d’agave
  • Nutella vegan (mélangez de la purée de noisette à un peu de poudre de cacao brut, délayez avec un peu de lait végétal et le tour est joué)
  • Chocolat fondu & amandes effilées
  • Framboises en compotée & pépites de chocolat
  • Quartiers de pomme fondante & chocolat noir fondu
  • Beurre de cacahuète & tranches de pommes crues
  • Confiture diverses
  • Fruits séchés réduits en compote (figues mixées avec un peu d’eau tiède par exemple)
  • Caramel maison sans beurre (utilisez de la margarine végétale et salez à la fleur de sel)
  • Caramel de dattes (mixez des dattes préalablement trempées dans l’eau, ajoutez un peu de lait végétal)
  • Mangues caramélisées & chips de coco

…. Les possibilités sont infinies !

Je vous souhaite une délicieuse chandeleur et j’espère que vous avez aimé mon article !

A très bientôt.