Histoire et recette des mendiants de noël au chocolat noir.

mendiantsnoel5

Avant de parler petites noix & paprika, j’aimerais vous compter l’histoire des mendiants au chocolat. Promis, je m’efforcerai d’être brève. Néanmoins, il me semble important de s’intéresser un minimum aux origines des desserts et mignardises dont nous nous délectons. N’est-ce pas là faire preuve d’élégance et de savoir-vivre que d’être capable de parler doctement à nos convives des douceurs partagées à leurs côtés?

Si je suis passionnée de cuisine végétale, je suis également très curieuse, et j’aime m’enrichir de nouvelles connaissances afin d’avoir une vision globale, dynamique et intelligente de ce que je fais.

En réalisant mes mendiants, je me suis demandée quelle histoire pouvait bien se cacher derrière ces petites gourmandises à la fois si sobres et gourmandes, et au nom si peu attrayant.

Je vous le concède, les mendiants que je vous présente aujourd’hui ne sauraient être qualifiés de sobres. Mais c’est ainsi que je les aime, festifs et colorés, voire même un peu décadents. Assez éloignés en somme, de leurs origines provençales & moyenâgeuses…

mendiantsnoel6

mendiantsnoel4

Car les mendiants font en effet partie de la tradition provençale de Noël du « gros souper » servi le 24 Décembre avant la messe.
Ce « gros souper », qui n’en est pas un, suit des règles aussi strictes que symboliques : trois nappes blanches pour la Trinité (le Père, le Fils, et le Saint Esprit) –  trois chandeliers blancs allumés, trois soucoupes de blé germé de la Sainte Barbe. Composé de sept plats maigres, en souvenirs des 7 douleurs de Marie, et de 13 desserts représentant la Cène des douze apôtres réunis autour de Jésus, ce gros souper compte parmi les repas les plus importants de l’année dans la tradition provençale.

Parmi les treize desserts sus-mentionnés se trouvent les quatre fruits secs de nos fameux mendiants au chocolat : La figue de Provence, le raisin de Malaga, l’amande et la noisette, aussi connue sous le joli nom d’aveline.
Chacun de ces
 fruits représente un des quatre ordres mendiants de l’église du Moyen-Age.
Vous vous demandez probablement ce que peut bien être un ordre mendiant. C’est un ordre religieux qui dépend exclusivement de la charité pour vivre, et qui se consacre ainsi pleinement à sa dévotion religieuse. Parmi ces différents ordres datant du XIIe siècle, et représentés parmi les treize desserts, on retrouve :

Les Franciscains. Vêtus de longues tuniques à capuches brunes, ils sont représentés par le raisin de Malaga.
Les Carmes. Vêtus d’une robe marron, ils sont représentés par les avelines, ou noisettes.
Les Dominicains. Vêtus de blanc, ils sont représentés par les amandes.
Les Augustins. Vêtus de pourpre, ils sont représentés par la figue de Provence.

Voilà pourquoi nos mendiants portent ce nom. Je n’aurais jamais imaginé qu’une petite mignardise puisse être à ce point spirituelle et remplie de symboles !

Maintenant que vous avez de quoi briller à table le soir du 24, nous pouvons passer à la recette. Comme vous l’avez sûrement deviné, je n’ai absolument pas respecté la tradition, et seul l’ordre des Dominicains est représenté sur mes mendiants. La seule raison à cela est d’ordre gustative car j’adore les amandes et ne me soucie guère de religion.

Libre à vous de choisir les fruits secs qui garniront vos galets chocolatés, et s’il vous tient à coeur d’être fidèle à la tradition, alors vous connaissez déjà les ingrédients représentatifs des quatre ordres mendiants.
Sachez en outre que je vous fais une fleur car vous n’aurez pas à tempérer votre chocolat ! Il n’en sera cependant pas moins joli, c’est promis.

mendiantsnoel3

Ma recette des mendiants de Noël au chocolat noir.
Pour une trentaine de mendiants, il vous faudra :

  • 200 gr de bon chocolat noir (sans lait ni beurre)
  • Une poignée de noix de cajou torréfiées
  • Une poignée d’amandes
  • Une poignée de noix
  • Quelques morceaux de gingembre confits
  • Une poignée de cranberries séchées
  • Une poignée d’abricots secs
  • Des graines de sésame
  • Paprika, piment d’espelette…

Recette :

  1. Préparez d’abord vos fruits secs et confits en les répartissant au choix, dans de petits ramequins, ou en les disposant sur une planche. Le principe étant de les avoir à portée de main lorsque le chocolat sera fondu.
  2. Préparez ensuite une feuille de papier cuisson sur une plaque bien lisse ou sur un plan de travail (à côté d’une fenêtre de préférence, car il vous faudra laisser vos mendiants se solidifier dans un endroit aéré et frais, mais surtout pas trop froid).
  3. Cassez le chocolat en petits morceaux et faites-le fondre doucement au bain-marie en prenant soin de mélanger sans relâche avec une spatule afin que le chocolat ne durcisse pas.
  4. Une fois le chocolat lisse et fondu, ôtez la casserole du feu et placez-là à côté de votre espace de travail. Laissez le bol dans la casserole afin que le chocolat reste chaud et malléable, et veillez à ne pas vous brûler.
  5. A l’aide d’une petite cuillère, prélevez un peu de chocolat, déposez le sur le papier sulfurisé puis aplatissez en rond avec le dos de la cuillère afin de créer des petits disques. Commencez par deux ou trois disques ni trop fins, ni trop épais.
  6. Disposez les fruits secs et confits comme il vous plaît, et répétez l’opération jusqu’à ne plus avoir de chocolat.
  7. Laissez vos mendiants refroidir et se solidifier au frais environ une heure (à côté d’une fenêtre légèrement entrebaillée par exemple)
  8. Vos mendiants sont prêts ! Vous pouvez les conserver plusieurs semaines (mais je doute que vous n’y parveniez) dans une boite en métal ou un bocal en verre, à l’abri de la lumière, et à température ambiante (si toutefois vous ne vivez pas à Hawaï ou en Alaska).

Voilà.
J’espère que mon article et ma recette vous ont plu !
A très bientôt.
Emilie

 

 

Délicieuses truffes de noël aux deux saveurs : chocolat, bergamote & chocolat, gingembre confit.

Ah les truffes au chocolat… Qui pourrait y résister?

Ces petites douceurs du XIXe siècle, confectionnées à la hâte par le confiseur Louis Dufour à l’occasion des fêtes de fin d’année, font partie des grands incontournables de la gastronomie française. Et si j’ai parfois du mal avec les traditions culinaires de notre cher pays, je dois bien avouer que je me damnerais pour des truffes au chocolat.

A condition qu’elles soient végétales, bien évidemment !

Quoi de plus agréable et gourmand pour terminer un repas de noël en beauté, qu’une petite truffe au chocolat, fondante à souhait, et à l’amertume si délicate ?

Cette année, j’ai eu envie d’ajouter une note pétillante et fraîche à mes truffes au chocolat. Je me suis donc orientée vers deux associations de saveurs qui fonctionnent à merveille et que j’aime beaucoup : chocolat bergamote & chocolat gingembre confit.

truffeschocolatvegan3truffeschocolatvegan

Avez-vous déjà goûté un chocolat parfumé au citron bergamote?

Si ce n’est pas le cas, je vous invite à y remédier au plus vite car c’est un ravissement pour le palais. J’aime le parfum si singulier du citron bergamote. C’est un fruit de caractère aux saveurs vraiment subtiles, que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Quant au gingembre, qui se marrie idéalement aux chocolats les plus corsés, je ne me lasserai jamais de sa douce fraîcheur acidulée.

Voilà. A Noël, les truffes au chocolat sont pour moi aussi importantes qu’un sapin joliement décoré, et je ne saurais pour rien au monde, m’en passer. Et puis elles sont si simples à végétaliser et à confectionner qu’il serait vraiment triste de s’en priver.

Leur préparation ne demande en effet que quelques ingrédients de base, tel que le chocolat à pâtisser, le cacao brut en poudre non sucré, et la crème végétale.
Viennent ensuite d’autres saveurs que l’on peut ajouter à la ganache avant de la laisser reposer, comme le citron bergamote, ou au moment du façonnage, comme le gingembre confit.

Et si j’insiste sur le fait-maison, c’est que je trouve tellement agréable et plein de sens de cuisiner moi-même les mets et autres gourmandises partagés avec mes proches, que je ne peux que vous encourager à revêtir votre plus beau tablier et à passer en cuisine. Vous en retirerez tellement de satisfaction. Et puis c’est prouvé, cuisiner ça fait du bien et ça détend ! En tous cas c’est pour moi une source de bien être indéniable.

Et pour changer, pourquoi ne pas offrir ces petites truffes concotées par vos soins à vos hôtes? Elles feront un petit cadeau original et gourmand.

Voilà, vous avez maintenant plein de bonnes raisons de passer en cuisine !

truffeschocolatvegan2

truffeschocolatvegan4

Et voici ma recette.
Pour une vingtaine de truffes chocolat bergamote & chocolat gingembre confit, il vous faudra :

  • 200 gr de chocolat noir corsé à pâtisser (vegan)
  • 12 cl de crème végétale
  • Du cacao brut en poudre non sucré
  • Des petits morceaux de gingembre confits
  • 1 beau citron bergamote bio (de la taille d’une petite orange)

Recette :

  1. Cassez le chocolat en petits morceaux et réservez dans un grand récipient.
  2. Faites chauffer la crème végétale dans une casserole jusqu’à ce qu’elle s’apprête à bouillir.
  3. Versez la crème (presque bouillante) sur le chocolat tout en battant bien au fouet afin de constituer votre ganache. Si d’aventure celle-ci tranchait, ajoutez un peu d’eau froide et continuez à battre au fouet jusqu’à obtenir la consistance idéale d’une ganache.
  4. Répartissez la ganache de manière égale dans deux deux bols.
  5. Lavez la peau du citron bergamote puis au dessus d’un des deux bols, rapez-en la moitié afin d’en prélever les zestes.
  6. Mélangez délicatement à la spatule afin de bien incorporer les zestes à votre ganache.
  7. Filmez vos deux bols et conservez au réfrigérateur au minimum 6h. Veillez bien à pouvoir différencier les deux ganaches.
  8. Une fois les 6h écoulées, préparez d’abord vos truffes au chocolat bergamote. Sortez le bol de ganache bergamote, puis à l’aide de deux cuillères à café, prélevez la quantité souhaitée de préparation, puis formez des petites boules à l’aide des paumes de main. Veillez à avoir les mains froides pour cette étape. Réservez au frais.
  9. Préparez vos truffes au gingembre. Procédez de la même façon que pour les truffes à la bergamote, et insérez un petit carré de gingembre confit à l’intérieur avant de les façonner.
  10. Versez un peu de cacao en poudre dans un bol.
  11. Faites rouler une à une vos truffes dans le cacao afin de les enrober entièrement.
  12. Conservez dans un endroit frais et sortez vos truffes une vingtaine de minutes avant dégustation.

 

Et voilà pour aujourd’hui. J’espère que ma recette vous plaira !
Je vous souhaite de très belles fêtes de Noël à toutes et à tous !

Vous souhaitez une version healthy des truffes pour les fêtes?  Ma recette des bliss balls 4 façons  fera sûrement votre bonheur !

 

Des petits sablés vegan, saveurs chocolat-cannelle & vanille pour noël.

sablesdenoelvegan2

 

Décembre est arrivé ! Ce mois si propice à la cuisine et aux saveurs réconfortantes m’a donné envie de partager avec vous jusqu’en janvier des recettes festives et hivernales : recettes de biscuits et de bûches, de boissons chaudes, et de plats salés… qui raviront les tout petits comme les plus grands.

Et c’est avec un incontournable des fêtes de fin d’année, connu et aimé de tous, et qui ne manque jamais de rappeler l’enfance, que j’aimerais ouvrir le bal : Le sablé de noël….

Comment en effet, passer les fêtes sans croquer dans un petit sablé en forme de sapin, de bonhomme ou d’étoile ?

Qui n’a jamais, pendant son enfance,  préparé et façonné avec l’application caractéristique des tout-petits, de mignons sablés de noël aux formes aussi magiques qu’oniriques ?

Vous l’avez compris, ces petites douceurs représentent bien plus pour moi que de simples biscuits, et c’est aussi pour cela que j’ai eu envie de les célébrer ici.

Comme à l’habitude, ma recette est 100 % végétale et ne contient donc aucun sous-produit animal. Rien de plus facile en effet que de végétaliser un sablé de noël. Il suffit de remplacer le beurre par de la margarine végétale, de trouver les proportions justes, et le tour est joué.

Ma recette est donc simplissime. En la suivant pas à pas, vous obtiendrez de délicieux petits sablés à la vanille et/ou au chocolat-cannelle, à la texture légère,   aérienne, et craquante, comme on l’attend d’un sablé, le côté « pouf-pouf » en moins.

Ces douceurs feront aussi le bonheur des plus petits, et je suis certaine que les plus grands seront très heureux de les réaliser aux côtés de leurs parents ! Réduisez la quantité de sucre,  supprimez le sel, et  vos enfants et bébés (à partir de 9 mois,) pourront aussi les déguster à l’heure du goûter, accompagnés de fruits frais.

Ces sablés peuvent également faire un joli petit cadeau gourmand, ludique et écologique pour vos hôtes ou ami(e)s.

Voici la recette!

Pour une vingtaine de petits sapins à la vanille, il vous faudra :

  • 100 gr de farine de blé type T45
  • 50 gr de margarine végétale
  • 50 gr de sucre de canne complet type rapadura
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 c.à.c de poudre de vanille
  • 1 c.à.s d’eau

Pour une quinzaine de petits bonhommes au chocolat et à la cannelle, il vous faudra :

  • 80 gr de farine de blé type T45
  • 50 gr de margarine végétale
  • 50 gr de sucre de canne complet type rapadura
  • 1 pincée de sel
  • 20 gr de cacao en poudre
  • 1/2 c.à.c de cannelle en poudre
  • 1 c.à.s d’eau

Recette :
Il s’agit maintenant du même procédé, selon que vous prépariez des sablés à la vanille, ou au chocolat et à la cannelle.

1. Pré-chauffez votre four à 180°.

2. Mettez tous vos ingrédients dans un grand saladier.

3. Pétrissez à la main jusqu’à obtenir une pâte homogène. Attention à ne pas trop travailler votre pâte afin qu’elle puisse s’étaler plus facilement. Si vous trouvez la pâte un peu sèche, ajoutez une cuillère à soupe d’eau, si au contraire elle vous semble très humide, ajoutez un peu de farine.

4. Farinez votre plan de travail propre, puis étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie que vous aurez également fariné. N’hésitez pas à tourner votre pâte régulièrement et à refariner le plan de travail afin qu’elle ne colle pas. La pâte doit être fine et avoir une épaisseur de 1 demi centimètre avant d’être découpée à l’emporte-pièce. C’est très important pour la cuisson!

5. Une fois que vous aurez obtenu l’épaisseur et la texture désirée, découpez à l’emporte pièce vos petits sapins ou bonhommes (vous pouvez choisir d’autres formes évidemment).

6. Placez délicatement vos sablés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

7. Récupérez les chutes et répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

8. Enfournez vos sablés pour 10 minutes. Vos sablés ressortiront légèrement moelleux du four. C’est normal. Ils durciront en refroidissant.

9. Une fois, et une fois seulement que vos sablés auront bien refroidis, vous pourrez les saupoudrer de sucre glace pour un joli effet de neige.

Et voilà :) Vous pouvez conserver ces sablés dans une boite hermétique ou un bocal en verre avec couvercle pendant quelques jours, mais mon petit doigt me dit qu’ils seront vite dégustés !

sablesdenoelvegan3

Je vous souhaite un très beau mois de décembre, plein de magie, de couleurs et de lumières. N’hésitez pas à me laisser un petit mot si vous passer par ici.

A très bientôt pour une recette surprise….

 

Un granola maison croustillant à souhait. Recipe for a delicious crunchy granola.

granola2

scroll to get to the english version.

Après mes deux derniers articles consacrés à la slow cosmétique solide et au zéro-déchet, je reviens en cuisine pour vous proposer une recette de… granola !

Le granola est un mélange de flocons d’avoine, de graines et de noix, sucré au sirop d’érable, que l’on cuit au four afin de lui donner du croustillant et une belle couleur dorée.
Après cuisson seulement, on peut l’agrémenter de fruits secs ou de pépites de chocolat et le déguster tout aussi bien en topping sur des smoothies bowls et yaourts au lait végétal, qu’à la cuillère, nature, pour les envies gourmandes qui n’attendent pas.

Il existe de nombreuses versions « industrielles » de granola, mais ces dernières sont très sucrées et grasses, et perdent tout l’intérêt nutritionnel qu’un bon granola maison peut apporter.

Personnellement je ne consomme plus ces granola industriels qui m’écoeurent en plus de fatiguer mon organisme. Leur teneur en sucre provoque en effet un pic de glycémie qui demande une énergie folle au corps pour gérer cet afflux massif de sucre dans le sang et rétablir un équilibre viable à court terme. Une fois ce pic passé, c’est l’hypoglycémie qui guette, et avec elle la fatigue, la tête qui tourne, et l’envie de grignoter…

Aussi, lorsque j’ai envie de granola, et bien je m’en prépare une fournée. C’est un réel plaisir pour moi que de le cuisiner, le voir dorer au four et sentir son parfum si réconfortant envahir notre home sweet home.

Et avec l’arrivée de l’automne, les journées qui raccourcissent et les arbres qui changent de couleur, c’est l’atmosphère idéale pour se concocter un petit « batch » bien croustillant et doré à souhait, à conserver dans un joli bocal en verre.

granola3

Mais revenons au « fait-maison » qui fait pour moi partie des petits plaisirs simples de la vie que j’aime à cultiver, loin de la rumeur et des circuits industriels. Je ne peux que vous encourager à privilégier le « homemade » tant cela est agréable, bon, et gratifiant de s’autonomiser des supermarchés et d’apprendre à faire chez-soi des recettes délicieuses, nutritives et saines. Quand on y a goûté, il est vraiment difficile de revenir en arrière. Le tout étant de se lancer !

Et quoi de mieux qu’un bon granola croustillant pour commencer?

Voici ma recette, j’espère qu’elle ravira vos papilles !

Pour environ 300 gr de Granola, il vous faudra :

  • 200 gr de flocons d’avoine (gros)
  • 60 ml d’huile végétale neutre
  • 30 ml de sirop d’érable ou d’agave
  • 1 poignée de graines de courge
  • 1 poignée de graines de tournesol
  • 1 poignée de noix de cajoux
  • 1 c.à.s rase de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel
  • des fruits secs, ou du chocolat en morceaux ou pépites si vous le souhaitez.

Recette :
Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoine, l’huile végétale et le liquide sucrant. Ajoutez les graines de courge et de tournesol, les noix de cajou entières et hachées, le sel et la cannelle, puis à nouveau mélangez bien.

Versez dans un plat adapté au four et aplatissez bien à l’aide d’une spatule en bois. Laissez dorer pendant 10 minutes à 180°, puis au bout de 10 minutes, mélangez le granola à l’aide de votre spatule puis enfournez pour 10 minutes supplémentaires afin que la totalité du granola soit bien dorée.
Sortez le granola du four et laissez refroidir. C’est là qu’il va prendre tout son croustillant. Vous pouvez ajouter des fruits secs ou du chocolat si vous le désirez. J’aime cette version telle que je vous la présente.
Versez enfin dans un bocal en verre, vissez d’un couvercle et conservez dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

Et voilà !

granola5Mason Jar Wide Mouth shoppé sur le site du Comptoir Américain

*English version*

Today I would like to share with you my homemade granola recipe.

Because granola is so good and easy to make, healthy and delicious, it would be a shame not to give it a go.
I also find it very satisfying to make it myself instead of buying processed versions that are super unhealthy, saturated with fatty acids and refined sugar !

If you have not tried homemade granola before, you should really give my recipe a go, and I am sure you’ll never get back to processed granola ever again.

Making your own food allows you to connect with -and take care of- yourself. You know exactly what you are eating, you take action in the kitchen and become fully responsible and aware with the way you feed your body and soul.

I also love the freedom that is associated with homemade cooking, and non-processed-food. I think this is how it should be for everyone. It is so important to know what goes into our bodies, to have a connexion with our food, to make it ourselves, to create kitchen and recipe stories to remember and share again on the table with our beloved…

Is there a better way to start than a good old cinamon flavored granola batch?
I love the idea of cooking my granola while Autumn is gently settling, while colors are changing and the days are shortening…

A nice granola batch is like a day inside, all comfy and warm with your family.

I really hope you will find pleasure and happiness in baking your own granola.
Here is my recipe !

For one batch of granola, you will need:

  • 200 gr rolled oats
  • 60 ml vegetable oil
  • 30 ml maple syrup or agave
  • A handful of pumpkin seeds
  • A handful of sunflower seeds
  • A handful of whole and crushed cashew nuts
  • 1 tbsp of cinnamon powder
  • A pinch of salt

Recipe :

In a large bowl, combine the oats, oil and syrup. Add the seeds and nuts, cinnamon powder ans salt, and combine again with a spatula.
Pour onto a plate and flatten with your spatula.
Bake for about 10 minutes at 180°. After these 10 minutes, stir so that all the oats can get a nice golden color. Leave for 10 more minutes.

Remove and let cool down so that your granola turns crispy. Pour into a glass jar and store in a cool place, away from the sun.

Enjoy as a topping on your smoothie bowls, on a nice plant based yoghourt, or even with a spoon if you want to !

Have a beautiful day.

Des muffins à la noix de coco sans oeufs ni lait / Dairy and egg free coconut muffins

muffincoco3

Scroll to get to the english version

Encore une recette de muffins !?

Et oui, j’adore ces petites douceurs qui peuvent se décliner à l’infini : muffins aux myrtilles, au chocolat, à la banane, au beurre de cacahuète…muffins avec insert, muffins façon cupcake ou encore muffins salés….

Mais pour l’heure, je vous invite à découvrir une recette toute simple et délicieuse : celle de mes muffins vegan à la noix de coco.

Gourmands et légers, ces muffins sont légèrement craquants sur le dessus et moelleux à l’intérieur. Comme toujours, ils ne contiennent aucun produit animal et sont donc 100% vegan et sans cholestérol. Accompagnés d’un thé ou d’un café en dessert, ou pour le goûter avec un jus de fruit frais, ils conviennent aux grands comme aux plus petits.

muffincoco2

Je vous invite à déguster ces petites merveilles 10-15 minutes après leur sortie du four, et à les conserver le cas échéant, dans un contenant qui ferme, et 24h maximum afin de conserver tout leur moelleux.

Voici ma recette !
Pour 9 muffins, il vous faudra :

  • 80 g de sucre de canne
  • 100 ml d’huile végétale
  • 130 ml de lait végétal
  • 3 c.à.c de poudre à lever
  • 50 g de poudre de coco
  • 200 g de farine de blé

Recette :

Pré-chauffez votre four à 180°.
Mélangez dans un saladier le sucre et l’huile végétale, puis ajoutez le lait, la poudre à lever et la noix de coco râpée. Mélangez bien. Incorporez ensuite la farine en mélangeant toujours au fouet jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Huilez vos moules à muffins (j’utilise de l’huile de coco); remplissez-les aux trois-quart puis faites cuire 25 minutes.Laissez tiédir et dégustez !

J’espère que ma recette vous plaît, n’hésitez pas à me laisser un petit mot si vous passez par là.
Très belle journée gourmande à vous.
Emilie

muffincoco1

English version

I can see your eyes rolling : wait, what? Not another muffin recipe !?

Oh yes, another muffin recipe. Because I just love muffins and the possibilities they offer in terms of taste and composition : you can bake chocolate muffins, blueberry muffins, banana muffins, peanut butter muffins… oh I could go on forever with this list.

But for now, let me introduce you to my oh so easy-to-make and delicious vegan coconut muffins. These make the perfect dessert or snack option if you are in a hurry for some nutritious yet light treats, and there composition is rather simple. No need for fancy ingredients, it’s all about flour, raw cane sugar, veg oil, coconut shreds and plant milk.

No eggs, no milk, no butter, no nasty fats or refined sugars ! Just plants. And the outcome is a soft and moist inside, and a bit crunchy outside. Doesn’t this sound perfect to you?
They are perfect with a cup of tea or coffee after lunch or as a mid-day snack with a fresh cold juice. Ideal for both grown-ups and children.

One more last thing, these muffins will taste like heaven if you eat them 10 to 15 minutes after removing them from the oven. They will really be at their best, perfectly moist and crunchy.

Here is my recipe :
For 9 muffins, you will need:

  • 80 g raw cane sugar
  • 100 ml oil
  • 130 ml plant milk
  • 3 tsp baking powder
  • 50 g coconut powder / shreds
  • 200 g all purpose flour

Recette :

Pre-heat your oven at 180°c / 356°F
In a large bowl, stir together the oil and sugar. Add your plant milk, baking powder and coconut shreds. Stir well. Add the flour and whisk until you get a evenly texture.
Oil your muffin cases with coconut oil. Three quarter fill them with the batter and let cook for about 25 minutes.

Let it cool and enjoy !

I hope you liked my recipe. Leave a message if you pass by.
I wish you a delicious and healthy day!

Emilie