Mes petites madeleines vegan saveur amande et fleur d’oranger

madeleinesvegan3

Dimanche, j’ai eu envie de madeleines.

Il y a des jours comme ça où des envies vous prennent, vous ne savez pas d’où elles viennent, ni ce qu’elles signifient vraiment, mais ce qui est certain, c’est qu’il vous faut y succomber.

Est-ce le fait d’avoir cuisiné récemment des petits sablés aux formes enfantines? Est-ce lié à l’arrivée soudaine du froid, et du besoin de nourritures réconfortantes ? Suis-je à nouveau enceinte?

Peu importe la raison, l’envie de croquer dans une petite madeleine moelleuse et délicate était palpable, et il me fallait y remédier.

Pourquoi ne pas me précipiter au supermarché pour en acheter, me direz-vous?

Et bien, peut-être le savez-vous déjà, ou peut-être pas, mais je ne consomme pour ainsi dire jamais de produits industriels ou transformés. Pour des raisons éthiques, de goût et de santé, d’abord, mais aussi parce qu’étant « végane », bien des produits de la grande distribution sont d’office exclus de mon panier.

Et c’est tant mieux car je préfère de loin nous préparer, à ma famille et à moi, nos petits plats, desserts et goûters. J’y trouve bien plus de satisfaction que d’acheter des produits industriels sans âme ni personnalité autre que celle que des publicitaires ont voulu leur donner.

Et puis, il me faut bien l’admettre, j’éprouve un réel plaisir à cuisiner. J’aime assister à la rencontre et au mariage des textures. J’aime voir les ingrédients évoluer et se transformer au contact du froid, de la chaleur ou d’autres ingrédients : un sucre roux en train de caraméliser, un chocolat qui se transforme en une ganache onctueuse, une petite madeleine qui forme son dôme dans la chaleur d’un four ronronnant… Ces instants magiques et précieux n’existent pas lorsque l’on se contente d’acheter un paquet de biscuits au supermarché du coin. Et pourquoi se priver de magie dans ce monde si tristounet !?

Voilà pourquoi je voulais préparer ces madeleines moi-même !

madeleinesvegan
Et pour les réaliser, je ne voulais rien d’alambiqué. Il me tenait à coeur de rester le plus proche possible de la recette originale afin de me donner les chances de retrouver le vrai goût de la madeleine, celle dont j’avais envie. Ma petite madeleine à moi.

Je me suis donc mise en quête d’une recette non végétale de madeleines, puis l’ai débarrassée de tous les sous-produits animaux qu’elle contenait : j’ai remplacé les oeufs par du tofu soyeux, le beurre par de la margarine végétale et le lait de vache par du lait d’amande. J’ai également ajouté de l’eau de fleur d’oranger et de l’arôme d’amande amère, puis après une bonne heure en cuisine, et deux fournées consécutives, j’ai réussi à obtenir lesdits petits coquillages moelleux, au doux parfum d’amande et de fleur d’oranger dont je rêvais tant.

Et quel bonheur cela fut-il de croquer dans l’une de ces madeleines, et de constater avec ravissement que ma recette avait fonctionné. Je pense déjà à ma prochaine fournée de madeleines que j’imagine au citron bergamote et enrobées d’une jolie coque brillante en chocolat.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos coquillages, voici ma recette !

madeleinesvegan2

Pour une vingtaine de madeleine, il vous faudra :

  • 100 g de margarine vegan fondue
  • 180 g de tofu soyeux
  • 150 g de sucre blond
  • 2 c.à.s de fleur d’oranger
  • 1 c.à.c d’arôme d’amande
  • 50 g de lait d’amande
  • 8 g de poudre à lever
  • 200 g de farine
  • margarine pour les moules

Recette :

  1. Pré-chauffez votre four à 220°C
  2. Faites fondre la margarine végétale dans une casserole et réservez.
  3. Mélangez le tofu soyeux avec le sucre jusqu’à obtenir une texture mousseuse
  4. Versez la fleur d’oranger, l’arôme d’amande ainsi que 40g de lait d’amande.
  5. incorporez ensuite la farine préalablement mélangée à la poudre à lever.
  6. Ajoutez enfin la margarine fondue ainsi que les 10 g de lait d’amande restant.
  7. Laissez reposer au réfrigérateur une dizaine de minutes.
  8. Badigeonnez vos moules de margarine (j’utilise un pinceau de cuisine) puis garnissez-les de votre préparation.
  9. Enfournez à 220°C pendant 5 minutes, puis baissez la température à 180°C et laissez cuire encore 10 minutes. Vos madeleines doivent avoir gonflée et être légèrement dorées sur les bords.
  10. Sortez vos madeleines du four et démoulez aussitôt. Si vous utilisez le même moule pour une seconde fournée, je vous conseille de bien le rincer à l’eau froide avant de le « beurrer » et de le garnir à nouveau de pâte.

J’espère que mes petites madeleines vous plairont !
Laissez moi un petit mot si vous passez par là, et partagez ma recette avec un petit lien vers mon site si celle-ci vous inspire !

A très bientôt et belle journée à vous.
Emilie

Publicités

Color your food ! Ma recette du pudding de chia au Moringa & Baobab de chez Aduna. Pour des matins 100% healthy.

aduna2
scroll to the end to directly get to the english recipe.

Aujourd’hui je vous ai concocté une recette originale et excellente pour la santé, à base de deux super-aliments (Le Moringa et le Baobab) qui se complètent parfaitement, et que personnellement j’adore.

L’hiver approche, et il est très important de bien s’alimenter pour apporter à son organisme tout ce dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale et résister au froid.

Et que l’on soit ou non vegan, c’est dés le matin qu’il faut prendre soin de soi, avec des aliments énergétiques, pleins de nutriments et de vitamines, faciles à digérer et colorés. Pourquoi colorés? Parce que plus un aliment est coloré, plus il renferme d’anti-oxydants. Et puis, quoi de mieux pour le moral que de jolies couleurs à la table du petit-déjeuner?

Ça tombe bien, les poudres de Moringa et de baobab que j’utilise dans ma recette ont des couleurs magnifiques.
Mais? Moringa? Baobab? De quoi parle-t-on exactement ?
Pas d’inquiétude, je vais tout vous expliquer.

Ces super-aliments qui ne vous sont peut être pas encore familiers gagnent vraiment à être connus et intégrés dans l’alimentation tant ils sont riches en nutriments, bons pour la santé, et délicieux ! Attention toutefois à bien les choisir, car leur qualité peut varier du tout au tout en fonction des marques qui les commercialisent.

Pour ma part, ce sont les poudres de Moringa et de Baobab de chez Aduna que j’ai dans ma cuisine.
Aduna, vous savez? Les superbes packagings colorés qui renferment des poudres et barres énergétiques crues et vegan aussi saines que bonnes : Moringa, Baobab, Cacao…?

Si vous ne connaissez pas encore Aduna, alors allez vite voir leur site et penchez-vous sur leurs produits car ils sont d’une qualité rare.

Et puis tout, absolument tout chez Aduna me plait : leur gamme de super-aliments excellents pour la santé ; la démarche sociale, éthique et durable de la marque qui privilégie les petits producteurs Africains; la qualité indéniable des produits, les packagings dynamiques et très esthétiques inspirés des plus beaux motifs et textiles venus d’Afrique, la gentillesse et la disponibilité de l’équipe.

Aduna, c’est un ensemble cohérent, une identité qui correspond réellement à ses produits, une jolie marque de super-aliments en faveur des hommes et de la planète.

Et leur site internet est très bien conçu, j’adore y naviguer : Histoire de la marque, informations sur leur démarche éthique et sociale, composition des produits, bienfaits pour la santé, idées de recettes, vidéos…tout ce que l’on cherche s’y trouve.

Mais revenons à ma recette et intéressons-nous maintenant aux deux super-aliments qui la composent, le Baobab et le Moringa.

aduna4


La poudre de baobab 
Il s’agit d’un aliment 100% naturel et très sain provenant de l’arbre du même nom. Contrairement aux autres fruits, le baobab sèche naturellement sur sa branche. Il est ensuite récolté, débarrassé de sa sève et de ses graines pour être réduit en une poudre très riche en nutriments et bienfaisante que l’on incorporera à des smoothies, jus ou autres préparations.

Le baobab de chez Aduna est récolté directement depuis les petits producteurs d’Afrique rurale. Aduna encourage ainsi la production locale à échelle humaine, et se positionne en faveur d’une agriculture durable.

La poudre de baobab est une source très importante de vitamine C. La vitamine C aide à maintenir un bon système immunitaire en agissant comme un véritable booster d’énergie. Elle favorise également l’absorption du fer, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Composée de 50% de fibres, le baoab est également un des fruits les plus riches en anti-oxydants ! Et il semblerait qu’il soit également bon pour la santé de la peau !

J’aime associer ce super-aliment à la mangue ou la papaye. Son goût légèrement acidulé et citronné réveille les papilles et met irrémédiablement de bonne humeur !

La poudre de Moringa. « The Miracle Tree »
La poudre de Moringa, aussi connu sous le nom de « Miracle Tree », « L’arbre aux miracles », vient de la feuille naturellement séchée d’un des arbres les plus denses en nutriments essentiels, j’ai nommé, le Moringa.

La poudre de Moringa de chez Aduna est une excellente source de protéines, de fer, de vitamines A et K. Elle contient également 31% de fibres et s’avère être très riche en vitamine E, calcium et magnésium. Une véritable multivitamine 100% naturelle. Idéale pour la maman végane que je suis !

Une seule portion de Moringa apporte 46,8% des apports journaliers recommandés en fer, 19,1% des apports journaliers recommandés en magnésium, et 32,5% des apports journaliers recommandés en Vitamine A.

Le moringa est également très riche en antioxydants (il en contient 6x plus que les baies de Goji). Ses taux sont en effet similaires à ceux contenus dans le Thé Matcha !
Les antioxydants sont excellents pour la peau et le renouvellement cellulaire, ils bloquent littéralement l’oxydation des cellules et préviennent ainsi l’apparition des rides et le vieillissement général de la peau.

Et oui, la beauté extérieure vient avant tout de l’intérieur !

Si vous souhaitez en savoir plus sur les nombreux autres effets positifs de cette plante, c’est par ici.

Dans ma recette, je mélange la poudre de Moringa aux graines de chia, mais vous pouvez également l’intégrer à des jus et smoothies « green », ou encore la saupoudrer sur vos salades.

Maintenant que vous savez tout, passons à la recette  !

aduna3

Pour deux parts il vous faudra :

Pour le pudding de chia

  • 4 c.à.s de graines de chia
  • 200 ml de lait d’amande
  • 2 c.à.s rase de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de poudre de Moringa Aduna

Pour le coulis de mangue :

  • 190 gr de mangue
  • 1 trait de lait végétal ou d’eau de coco
  • 1 c.à.s de poudre de Baobab Aduna

Recette :
Versez dans un bol les graines de chia et le lait d’amande. Mélangez bien avec une fourchette de façon à ce que les graines ne s’agglomèrent pas. Ajoutez ensuite le sirop d’agave puis la poudre de Moringa et mélangez pendant plusieurs minutes à l’aide d’un mini fouet ou d’une fourchette afin que la poudre de Moringa s’intègre bien au chia. Il ne doit pas rester de poudre du tout.
Laissez reposer au frais au minimum une heure.

Préparez maintenant le coulis de baobab en mixant la mangue coupée en morceaux avec un trait de lait végétal ou d’eau de coco, et la poudre de Baobab. Quand votre coulis est prêt, réservez au frais.

Répartissez le pudding de chia de façon égale dans deux ramequins ou verres, puis ajoutez le coulis.

C’est prêt. Vous pouvez déguster ce petit pudding au petit-déjeuner, au dessert ou au goûter !

Je vous souhaite une très belle journée et vous dis à très bientôt autour d’un prochain article 100% vegan.

Emilie

 

English Recipe :

For two servings, you will need :

  • 4 tbsp chia seeds
  • 200 ml plant milk
  • 2 tbsp agave syrup
  • 1 tbsp Aduna Moringa powder
  • 190 gr mango
  • 1 dash of plant milk or coconut water
  • 1 tbsp Aduna Baobab Powder

Recipe :

Pour the chia seeds and plant milk into a bowl. Mix well with a fork so that the seeds do not clump together. Add the agave syrup and moringa powder and stirr for a few minutes until the powder is well incorporated to the milk and chia. There must be no powder left at all. So make sure you mix well enough.

Let sit for an hour at let in the fridge.

Get your mango coulis done now. Mix the mango (previously cut into pieces) with a dash of plant milk or coconut water and the Baobab powder. Once ready, put in the fridge.

Pour the chia evenly into two glasses, add the mango coulis and enjoy !

You can have this energy pudding for breakfast, dessert or as a mid-day snack !