Mousse au chocolat vegan – trois ingrédients.

img_1189

Aujourd’hui je vous propose une recette de mousse au chocolat noir vegan minimaliste, et délicieuse, composée de trois ingrédients seulement :

  • Du chocolat noir
  • Du jus de pois chiche
  • Du lait végétal

Très simple à réaliser, cette mousse au chocolat est également peu onéreuse : Comptez en effet moins de 10€ pour l’achat des ingrédients (tous sont biologiques) et la réalisation de 4 belles parts de mousse au chocolat noir corsé. Notez qu’il vous restera du lait végétal (il en faut très peu dans ma recette, et si vous ne savez pas quoi en faire, mon site regorge de recettes à base de lait végétal, comme ce délicieux porridge par exemple) et des pois chiche que vous pourrez cuisiner en houmous, en falafels ou tout simplement faire griller à la poêle avec quelques gousses d’ail, du sel, du poivre et un peu de cumin.

Personnellement, j’aime beaucoup l’idée du no waste et de pouvoir utiliser les pois chiche ET leur jus pour la confection d’un repas.

Enfin et avant de passer à la recette, je tiens à préciser que cette mousse végétale ne contient aucun cholestérol, ni sucre ajouté et se trouve être très digeste et saine. Vous pourrez donc craquer sans trop culpabiliser :)

img_1185

Pour quatres belles portions de mousse au chocolat, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 200 gr de chocolat noir vegan
  • Le jus d’une boite de pois chiches / environ 200 gr (préférez les bocaux en verre)
  • Un trait de lait végétal

Recette :

  1. Récupérez le jus de pois chiche et battez à l’aide d’un fouet électrique afin qu’il monte en neige. Comme vous le feriez avec des blancs d’oeufs. Vous devez obtenir un résultat épais et onctueux qui tient au récipient quand vous le mettez tête en bas !
  2. Faites fondre le chocolat cassé en morceaux au bain marie avec un trait de lait végétal. Laissez tiédir.
  3. A l’aide d’une maryse, incorporez délicatement et par étapes le chocolat fondu à votre préparation en neige.
  4. Répartissez la mousse dans 4 ramequins ou verres puis laissez prendre une heure au réfrigérateur.
  5. Saupoudrez de brisures de chocolat pour plus de gourmandise, et régalez-vous de cette mousse onctueuse et légère.

    Et voilà.

Vous êtes tenté(e)s par cette mousse?

Avez-vous déjà testé le jus de pois chiche dans une préparation sucrée?

Très belle journée à vous et à bientôt !
Emilie

Publicités

Histoire et recette des mendiants de noël au chocolat noir.

mendiantsnoel5

Avant de parler petites noix & paprika, j’aimerais vous compter l’histoire des mendiants au chocolat. Promis, je m’efforcerai d’être brève. Néanmoins, il me semble important de s’intéresser un minimum aux origines des desserts et mignardises dont nous nous délectons. N’est-ce pas là faire preuve d’élégance et de savoir-vivre que d’être capable de parler doctement à nos convives des douceurs partagées à leurs côtés?

Si je suis passionnée de cuisine végétale, je suis également très curieuse, et j’aime m’enrichir de nouvelles connaissances afin d’avoir une vision globale, dynamique et intelligente de ce que je fais.

En réalisant mes mendiants, je me suis demandée quelle histoire pouvait bien se cacher derrière ces petites gourmandises à la fois si sobres et gourmandes, et au nom si peu attrayant.

Je vous le concède, les mendiants que je vous présente aujourd’hui ne sauraient être qualifiés de sobres. Mais c’est ainsi que je les aime, festifs et colorés, voire même un peu décadents. Assez éloignés en somme, de leurs origines provençales & moyenâgeuses…

mendiantsnoel6

mendiantsnoel4

Car les mendiants font en effet partie de la tradition provençale de Noël du « gros souper » servi le 24 Décembre avant la messe.
Ce « gros souper », qui n’en est pas un, suit des règles aussi strictes que symboliques : trois nappes blanches pour la Trinité (le Père, le Fils, et le Saint Esprit) –  trois chandeliers blancs allumés, trois soucoupes de blé germé de la Sainte Barbe. Composé de sept plats maigres, en souvenirs des 7 douleurs de Marie, et de 13 desserts représentant la Cène des douze apôtres réunis autour de Jésus, ce gros souper compte parmi les repas les plus importants de l’année dans la tradition provençale.

Parmi les treize desserts sus-mentionnés se trouvent les quatre fruits secs de nos fameux mendiants au chocolat : La figue de Provence, le raisin de Malaga, l’amande et la noisette, aussi connue sous le joli nom d’aveline.
Chacun de ces
 fruits représente un des quatre ordres mendiants de l’église du Moyen-Age.
Vous vous demandez probablement ce que peut bien être un ordre mendiant. C’est un ordre religieux qui dépend exclusivement de la charité pour vivre, et qui se consacre ainsi pleinement à sa dévotion religieuse. Parmi ces différents ordres datant du XIIe siècle, et représentés parmi les treize desserts, on retrouve :

Les Franciscains. Vêtus de longues tuniques à capuches brunes, ils sont représentés par le raisin de Malaga.
Les Carmes. Vêtus d’une robe marron, ils sont représentés par les avelines, ou noisettes.
Les Dominicains. Vêtus de blanc, ils sont représentés par les amandes.
Les Augustins. Vêtus de pourpre, ils sont représentés par la figue de Provence.

Voilà pourquoi nos mendiants portent ce nom. Je n’aurais jamais imaginé qu’une petite mignardise puisse être à ce point spirituelle et remplie de symboles !

Maintenant que vous avez de quoi briller à table le soir du 24, nous pouvons passer à la recette. Comme vous l’avez sûrement deviné, je n’ai absolument pas respecté la tradition, et seul l’ordre des Dominicains est représenté sur mes mendiants. La seule raison à cela est d’ordre gustative car j’adore les amandes et ne me soucie guère de religion.

Libre à vous de choisir les fruits secs qui garniront vos galets chocolatés, et s’il vous tient à coeur d’être fidèle à la tradition, alors vous connaissez déjà les ingrédients représentatifs des quatre ordres mendiants.
Sachez en outre que je vous fais une fleur car vous n’aurez pas à tempérer votre chocolat ! Il n’en sera cependant pas moins joli, c’est promis.

mendiantsnoel3

Ma recette des mendiants de Noël au chocolat noir.
Pour une trentaine de mendiants, il vous faudra :

  • 200 gr de bon chocolat noir (sans lait ni beurre)
  • Une poignée de noix de cajou torréfiées
  • Une poignée d’amandes
  • Une poignée de noix
  • Quelques morceaux de gingembre confits
  • Une poignée de cranberries séchées
  • Une poignée d’abricots secs
  • Des graines de sésame
  • Paprika, piment d’espelette…

Recette :

  1. Préparez d’abord vos fruits secs et confits en les répartissant au choix, dans de petits ramequins, ou en les disposant sur une planche. Le principe étant de les avoir à portée de main lorsque le chocolat sera fondu.
  2. Préparez ensuite une feuille de papier cuisson sur une plaque bien lisse ou sur un plan de travail (à côté d’une fenêtre de préférence, car il vous faudra laisser vos mendiants se solidifier dans un endroit aéré et frais, mais surtout pas trop froid).
  3. Cassez le chocolat en petits morceaux et faites-le fondre doucement au bain-marie en prenant soin de mélanger sans relâche avec une spatule afin que le chocolat ne durcisse pas.
  4. Une fois le chocolat lisse et fondu, ôtez la casserole du feu et placez-là à côté de votre espace de travail. Laissez le bol dans la casserole afin que le chocolat reste chaud et malléable, et veillez à ne pas vous brûler.
  5. A l’aide d’une petite cuillère, prélevez un peu de chocolat, déposez le sur le papier sulfurisé puis aplatissez en rond avec le dos de la cuillère afin de créer des petits disques. Commencez par deux ou trois disques ni trop fins, ni trop épais.
  6. Disposez les fruits secs et confits comme il vous plaît, et répétez l’opération jusqu’à ne plus avoir de chocolat.
  7. Laissez vos mendiants refroidir et se solidifier au frais environ une heure (à côté d’une fenêtre légèrement entrebaillée par exemple)
  8. Vos mendiants sont prêts ! Vous pouvez les conserver plusieurs semaines (mais je doute que vous n’y parveniez) dans une boite en métal ou un bocal en verre, à l’abri de la lumière, et à température ambiante (si toutefois vous ne vivez pas à Hawaï ou en Alaska).

Voilà.
J’espère que mon article et ma recette vous ont plu !
A très bientôt.
Emilie

 

 

Des petits sablés vegan, saveurs chocolat-cannelle & vanille pour noël.

sablesdenoelvegan2

 

Décembre est arrivé ! Ce mois si propice à la cuisine et aux saveurs réconfortantes m’a donné envie de partager avec vous jusqu’en janvier des recettes festives et hivernales : recettes de biscuits et de bûches, de boissons chaudes, et de plats salés… qui raviront les tout petits comme les plus grands.

Et c’est avec un incontournable des fêtes de fin d’année, connu et aimé de tous, et qui ne manque jamais de rappeler l’enfance, que j’aimerais ouvrir le bal : Le sablé de noël….

Comment en effet, passer les fêtes sans croquer dans un petit sablé en forme de sapin, de bonhomme ou d’étoile ?

Qui n’a jamais, pendant son enfance,  préparé et façonné avec l’application caractéristique des tout-petits, de mignons sablés de noël aux formes aussi magiques qu’oniriques ?

Vous l’avez compris, ces petites douceurs représentent bien plus pour moi que de simples biscuits, et c’est aussi pour cela que j’ai eu envie de les célébrer ici.

Comme à l’habitude, ma recette est 100 % végétale et ne contient donc aucun sous-produit animal. Rien de plus facile en effet que de végétaliser un sablé de noël. Il suffit de remplacer le beurre par de la margarine végétale, de trouver les proportions justes, et le tour est joué.

Ma recette est donc simplissime. En la suivant pas à pas, vous obtiendrez de délicieux petits sablés à la vanille et/ou au chocolat-cannelle, à la texture légère,   aérienne, et craquante, comme on l’attend d’un sablé, le côté « pouf-pouf » en moins.

Ces douceurs feront aussi le bonheur des plus petits, et je suis certaine que les plus grands seront très heureux de les réaliser aux côtés de leurs parents ! Réduisez la quantité de sucre,  supprimez le sel, et  vos enfants et bébés (à partir de 9 mois,) pourront aussi les déguster à l’heure du goûter, accompagnés de fruits frais.

Ces sablés peuvent également faire un joli petit cadeau gourmand, ludique et écologique pour vos hôtes ou ami(e)s.

Voici la recette!

Pour une vingtaine de petits sapins à la vanille, il vous faudra :

  • 100 gr de farine de blé type T45
  • 50 gr de margarine végétale
  • 50 gr de sucre de canne complet type rapadura
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 c.à.c de poudre de vanille
  • 1 c.à.s d’eau

Pour une quinzaine de petits bonhommes au chocolat et à la cannelle, il vous faudra :

  • 80 gr de farine de blé type T45
  • 50 gr de margarine végétale
  • 50 gr de sucre de canne complet type rapadura
  • 1 pincée de sel
  • 20 gr de cacao en poudre
  • 1/2 c.à.c de cannelle en poudre
  • 1 c.à.s d’eau

Recette :
Il s’agit maintenant du même procédé, selon que vous prépariez des sablés à la vanille, ou au chocolat et à la cannelle.

1. Pré-chauffez votre four à 180°.

2. Mettez tous vos ingrédients dans un grand saladier.

3. Pétrissez à la main jusqu’à obtenir une pâte homogène. Attention à ne pas trop travailler votre pâte afin qu’elle puisse s’étaler plus facilement. Si vous trouvez la pâte un peu sèche, ajoutez une cuillère à soupe d’eau, si au contraire elle vous semble très humide, ajoutez un peu de farine.

4. Farinez votre plan de travail propre, puis étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie que vous aurez également fariné. N’hésitez pas à tourner votre pâte régulièrement et à refariner le plan de travail afin qu’elle ne colle pas. La pâte doit être fine et avoir une épaisseur de 1 demi centimètre avant d’être découpée à l’emporte-pièce. C’est très important pour la cuisson!

5. Une fois que vous aurez obtenu l’épaisseur et la texture désirée, découpez à l’emporte pièce vos petits sapins ou bonhommes (vous pouvez choisir d’autres formes évidemment).

6. Placez délicatement vos sablés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

7. Récupérez les chutes et répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

8. Enfournez vos sablés pour 10 minutes. Vos sablés ressortiront légèrement moelleux du four. C’est normal. Ils durciront en refroidissant.

9. Une fois, et une fois seulement que vos sablés auront bien refroidis, vous pourrez les saupoudrer de sucre glace pour un joli effet de neige.

Et voilà :) Vous pouvez conserver ces sablés dans une boite hermétique ou un bocal en verre avec couvercle pendant quelques jours, mais mon petit doigt me dit qu’ils seront vite dégustés !

sablesdenoelvegan3

Je vous souhaite un très beau mois de décembre, plein de magie, de couleurs et de lumières. N’hésitez pas à me laisser un petit mot si vous passer par ici.

A très bientôt pour une recette surprise….