Un jus vert pour se détoxiner.

jusvertsmason

Jardins en Fleurs reprend du service.

Cela fait une éternité que je n’avais pas eu le temps de m’occuper de mon site. Et pour cause, avec l’ouverture de notre restaurant et mon activité de maman à temps plein, je n’ai pas vu le temps passer.

Suite à quelques conversations qui m’ont remotivée, et une forte envie de reprendre mes petits articles dédiés à l’alimentation végétale et santé, me voici de retour !

Et pour reprendre en douceur, je vous propose aujourd’hui un jus vert plein de vitamines et de minéraux essentiels. Parfait pour aborder ce changement de saison, et garder une santé optimale.

Les jus verts peuvent intriguer, voire même rebuter, c’est pourquoi je vais répondre à une série de questions que vous pouvez vous poser si vous n’êtes pas déjà adepte de ces petits jus nutritifs.

plateaufruitsjusvert

Pourquoi consommer des jus verts?

Tout d’abord, le fait de consommer des jus verts vous permet d’augmenter de manière significative votre apport quotidien en fruits et légumes. (Le jus que je vous propose aujourd’hui contient par exemple un concombre, un bulbe de fenouil, trois pommes, et une belle poignée de raisin vert.)

De plus, le fait de consommer des jus verts vous permet d’inclure dans votre alimentation une quantité importante d’aliments crus sans pour autant souffrir des effets secondaires liés à un régime crudivore. (acidité, ballonnements…)

Si vous optez pour un extracteur de jus de qualité, vous verrez que la machine sépare les fibres pour ne récolter que l’essentiel du fruit et du légume. Les fibres sont certes bonnes pour l’organisme, mais consommées en trop grandes quantités, elles peuvent être très irritantes et vous faire l’effet d’un véritable râteau intestinal.

L’extracteur ne garde que le meilleur (le nectar en quelque sorte) et préserve vos intestins !

Qui peut consommer des jus verts?

Tout le monde ! (à condition de ne pas avoir de problèmes digestifs particuliers)
Tout le monde devrait consommer des jus verts.
Il n’y a pas d’effets secondaires à craindre, à condition d’augmenter les quantités petit à petit, et de bien laver ses fruits et légumes. Surtout si vous êtes enceinte.

Les enfants peuvent également en boire. Cela éveillera leurs papilles en plus de leur apporter plein de bonnes choses qu’ils consommeraient difficilement à l’état brut.

Mon petit garçon de deux ans m’aide à préparer nos jus et s’en délecte à chaque fois. Tous ses sens sont alors sollicités, la vue, l’odorat, le toucher, et enfin le goût. Ainsi, fruits et légumes sont pour lui synonyme de partage, de découverte et de « jeu », et non pas de contrainte insipide à avaler sans conviction.

jusvertenfant

Comment et quand consommer des jus verts?

Si vous ne savez pas par où commencer en terme de quantité, essayez dans un premier temps de prendre l’habitude de consommer un jus de 200 ml par jour. Le matin de préférence et à jeun. Pourquoi à jeûn? Parce que les nutriments seront directement assimilés par l’organisme et vous profiterez ainsi de leurs bienfaits toute la journée.

Une fois que vous aurez pris l’habitude de consommer vos 200ml quotidien, vous pourrez augmenter  la quantité de jus pour parvenir à 500ml par jour. C’est ce que je consomme en général, et lorsque je m’y tiens réellement, je ressens une nette différence : J’ai plus d’énergie, mon teint s’éclaircit, mon transit est au top, et je suis de meilleure humeur.

Enfin, vous pouvez profiter d’un changement de saison (l’automne ou le printemps) pour commencer à intégrer les jus verts à votre alimentation, et apporter ainsi à votre organisme les vitamines nécessaires au maintien d’une santé optimale.

Comment aimer les jus verts?

Si vous craignez une aversion pour les jus verts, rassurez-vous, ces jus ne contiennent pas que du vert. Vous constaterez assez rapidement, qu’en intégrant quelques fruits bien choisis, il est très facile de donner à son jus vert une touche de fraîcheur et de gourmandise.

Il n’y a qu’une règle à respecter en la matière : Evitez de faire de votre jus vert un jus de fruits en y intégrant plus de fruits que de légumes. En général on se donne pour règle de décomposer son jus ainsi : 1 fruit pour 3 légumes verts. Mais si vous commencer, vous pouvez changer un peu cette règle et intégrer 1 fruit pour 2 légumes, ou 2 fruits pour 3 légumes.

Petit à petit, vous réduirez de vous-même la quantité de fruits pour parvenir à ne consommer que du vert. Prenez votre temps et écoutez-vous. C’est important pour tenir sur la durée.

Quant à moi, il m’arrive encore de ne pas respecter cette règle du tiers. Je veille cependant à choisir des fruits dont l’index glycémie reste bas : pommes, poires…

Maintenant que vous savez presque tout, passons à la recette.

jusvertcarre

Pour 500 ml de jus vert, il vous faudra :

  • 1 grand concombre bio
  • 1 belle poignée de raisin vert bio
  • 1 beau bulbe de fenouil bio
  • 3 pommes bio

Préparation :

  1. Pelez et lavez le concombre. Détaillez le en quartiers de tailles égales.
  2. Rincez soigneusement votre raisin.
  3. Coupez et lavez le fenouil. Détaillez le en morceaux de taille moyenne.
  4. Pelez, coupez, et épépinez les pommes puis rincez les et détaillez les en quartier.
  5. Passez vos fruits et légumes dans l’extracteur en veillant à passer les morceaux de concombre après les morceaux de fenouil. Le concombre fournit plus de jus, et facilite ainsi le passage du fenouil dans l’extracteur.
  6. Versez votre jus dans une belle Mason Jar et consommez immédiatement.
  7. Si vous ne pouvez pas consommer votre jus tout de suite, scellez-le avec un couvercle et consommez dans les 24h.

Bonne dégustation !

 

Publicités

Mon very-green burger & ses frites de patates douces à la coco. La junkfood revisitée en version healthy.

burgerpatatesdoucesvg

Aujourd’hui j’ouvre ma nouvelle rubrique de recettes végétales consacrée aux déjeuners, dîners et snacks salés !

Les demandes se sont multipliées ces derniers temps, et c’est avec plaisir que je vous proposerai dorénavant des options de repas vegan équilibrés, gourmands, et pas trop prise de tête à réaliser.

Pour ouvrir cette nouvelle rubrique, j’ai décidé de vous proposer une recette qui fera le bonheur de tous les amoureux de « healthy-junk-food » : Un very-green burger sans gluten accompagné de frites de patates douces à la coco.

Personnellement, j’en suis complètement fan.

Ce very-green burger est rapide et simple à préparer, parfaitement équilibré sur un plan nutritionnel, et délicieux à déguster : Protéines, vitamines, oméga 3, nutriments essentiels, fibres, glucides, et anti-oxydants, tout y est ! Vous pouvez ainsi vous régaler en toute bonne conscience. Les frites de patates douces ; en plus d’être excellentes pour la santé, ne demandent pas beaucoup de préparation, et vous permettent de succomber aux joies de la finger food régressive sans culpabilité aucune !

Un petit repas healthy aux allures de junk-food, tout aussi bon pour la santé que pour le moral ! Que demander de plus?

La recette !

burgervg

Pour un green burger, il vous faudra :

nota : j’ai trouvé mes petits pains à burger vegan et sans gluten en magasin bio. Je pense que vous devriez pouvoir mettre la main dessus sans problème si vous êtes déjà adepte du sans gluten. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir des pains burgers classiques si vous le souhaitez. (attention toutefois aux huiles de palme et sucres ajoutés présents dans les pains à burgers du commerce…)

  • Un petit pain sans gluten spécial burger
  • 1 petit avocat ou 1/2 de taille moyenne mûr à souhait
  • Des pousses d’alfalfa
  • 1 petite tomate (optionnel hors saison des tomates)
  • 2 champignons de Paris
  • 1 tranche de tofu aux herbes (je prends celui de la marque Tossolia, mais le tofu à l’ail des ours de chez Taifun est un régal qui trouvera très bien dans sa place dans ce green burger.)
  • Quelques jeunes pousses d’épinard

Pour la sauce, il vous faudra :

  • 2 c.à.s de purée de noix de cajoux
  • 1 c.à.c de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de vinaigre de cidre
  • 1 pointe d’arome fumé ou 1 c.à.s de sauce barbecue vegan
  • Du sel et du poivre

Pour les frites de patates douces, il vous faudra :

  • 1 patate douce de taille moyenne
  • 3 c.à.s d’huile de coco fondue ou toute autre huile végétale qui supporte la cuisson au four
  • De la noix de coco râpée
  • Du sel et du poivre

Préparation :

  1. Lavez bien la patate douce (frottez avec une éponge propre pour retirer toute trace de terre) et détaillez ensuite en frites de tailles régulières.
  2. Disposez dans un plat allant au four, arrosez d’huile, salez et poivrez, mélangez pour que toutes vos frites s’imprègnent, puis saupoudrez de noix de coco râpée.
  3. Enfournez à 180° pour 30-40 minutes. A mi-cuisson, mélangez avec une spatule en bois. Surveillez bien. Vos frites doivent être moelleuses et dorées, mais pas calcinées!
  4. Pendant la cuisson des frites, préparez votre green-burger.
  5. Coupez l’avocat en deux, retirez le noyaux, puis enlevez la peau, et réservez quelques tranches sur une planche à découper. Arrosez de jus de citron, salez et poivrez légèrement.
  6. Lavez et coupez en tranches fines la tomate et les champignons, disposez sur la planche et assaisonnez.
  7. Passez vos pousses d’alfalfa et d’épinard sous l’eau claire et réservez.
  8. Préparez maintenant la sauce en mélangeant tous les ingrédients à l’aide d’une fourchette. Goûtez et ajustez l’assaisonement en fonction de vos goût.
  9. Faites griller la tranche de tofu dans une poele chaude pendant quelques minutes à feu moyen, puis doux.
  10. Coupez votre petit pain à burger en deux et passez le 2 minutes au four. Profitez de la cuisson des patates douces pour cette étape.
  11. Garnissez la tranche de pain « du bas » de sauce, puis disposez vos ingrédients dessus, dans l’ordre suivant : pousses d’épinard, avocat, tomate, champignons, tofu grillé.
  12. Une fois le tofu grillé en place, répétez l’opération avec les ingrédients qu’il vous reste, dans cet ordre : avocat, tomate, épinard, champignons, alfalfa.
  13. Garnissez l’autre moitié de pain de sauce, puis déposez sur le burger.
  14. Sortez vos frites de patates douces. Disposez dans un petit ramequin, ou dans l’assiette à côté du burger.
  15. Ajoutez un peu de noix de coco râpée si vous le désirez.

    burgerfries

    Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à vous régaler.
    J’espère que ma recette vous a plu.
    A très bientôt et bonne semaine à vous.

Emilie