Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #2 Un carpaccio de radis « red meat » pour une entrée fraîche et colorée.

redmeatcarpaccio

Dans mon dernier article, je vous présentais mon joli partenariat avec La Maison Colom, autour de leurs fruits et légumes d’exception.
Partenariat dont je suis très heureuse, car il me permet de découvrir et de cuisiner des produits d’une qualité exceptionnelle.

Pour pour ouvrir le bal de ma nouvelle rubrique « Jardins en Fleurs pour La Maison Colom », j’ai choisi de faire honneur aux petites pommes bio que j’ai reçues en début de semaine, avec des tartelettes aux pommes et crème d’amande façon « Bouquet de Roses » d’Alain Passard.

Aujourd’hui, et dans la continuité de ce merveilleux partenariat, j’aimerais vous proposer une petite entrée fraîche et de saison, autour du radis « red meat ».

redmeat2

Le radis « red meat » est une variété de radis venue d’Asie, aux saveurs très douces et légèrement sucrées, (proches du radis noir) et aux couleurs magnifiques : vert pastel à l’extérieur, et rose fuchsia à l’intérieur. Un véritable petit poème de couleurs printanières qui se dégustera aussi bien en condiment, qu’en carpaccio, ou encore finement râpé dans une salade.

Cette variété de radis aux couleurs acidulées, est très riche en vitamine C, en fibres et en amylase, favorisant ainsi une digestion optimale. Si vous souhaitez alléger votre organisme et lui offrir une petite cure « détox » et colorée, alors cette entrée est pour vous !

redmeat

Ma recette est simplissime, vous le verrez, et cette petite entrée égayera vos repas en plus de ravir tous vos sens. Et pour un repas 100% équilibré et végétal, vous pouvez associer ce carpaccio à un taboulé de boulghour aux raisins secs et aux pois chiche.

Une belle idée haute en couleurs et très fraîche, à déguster à la maison ou au travail.

Pour un carpaccio de radis red meat, il vous faudra :

  • 2 radis red meat de taille moyenne
  • Huile de pépins de raisin
  • Vinaigre de cidre
  • Sel et poivre
  • Graines de sésame
  • Graines de courges
  • Herbes aromatiques
  • 1 belle tranche de pain complet
  • Margarine végétale sans huile de palme
  • Fleur de sel

Préparation :

  1. Lavez et rapez les radis.
  2. A l’aide d’une mandoline ou d’un couteau bien aiguisé, détaillez des tranches de radis pour composer votre carpaccio.
  3. Répartissez dans une assiette, puis assaisonnez de deux c.à.s d’huile et d’une c.à.s de vinaigre de cidre.
  4. Ajoutez une pincée de sel, et un tour de moulin à poivre.
  5. Parsemez de graines de courges et de sésame.
  6. Disposez vos herbes aromatiques.
  7. Faites griller une belle tranche de pain, puis « beurrez » à la margarine végétale et salez très légèrement à la fleur de sel (optionnel)
  8. Dégustez.

Voilà pour cette deuxième recette  avec les délicieux légumes de la Maison Colom.

A très bientôt pour une prochaine recette !

 

Publicités

Mon very-green burger & ses frites de patates douces à la coco. La junkfood revisitée en version healthy.

burgerpatatesdoucesvg

Aujourd’hui j’ouvre ma nouvelle rubrique de recettes végétales consacrée aux déjeuners, dîners et snacks salés !

Les demandes se sont multipliées ces derniers temps, et c’est avec plaisir que je vous proposerai dorénavant des options de repas vegan équilibrés, gourmands, et pas trop prise de tête à réaliser.

Pour ouvrir cette nouvelle rubrique, j’ai décidé de vous proposer une recette qui fera le bonheur de tous les amoureux de « healthy-junk-food » : Un very-green burger sans gluten accompagné de frites de patates douces à la coco.

Personnellement, j’en suis complètement fan.

Ce very-green burger est rapide et simple à préparer, parfaitement équilibré sur un plan nutritionnel, et délicieux à déguster : Protéines, vitamines, oméga 3, nutriments essentiels, fibres, glucides, et anti-oxydants, tout y est ! Vous pouvez ainsi vous régaler en toute bonne conscience. Les frites de patates douces ; en plus d’être excellentes pour la santé, ne demandent pas beaucoup de préparation, et vous permettent de succomber aux joies de la finger food régressive sans culpabilité aucune !

Un petit repas healthy aux allures de junk-food, tout aussi bon pour la santé que pour le moral ! Que demander de plus?

La recette !

burgervg

Pour un green burger, il vous faudra :

nota : j’ai trouvé mes petits pains à burger vegan et sans gluten en magasin bio. Je pense que vous devriez pouvoir mettre la main dessus sans problème si vous êtes déjà adepte du sans gluten. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir des pains burgers classiques si vous le souhaitez. (attention toutefois aux huiles de palme et sucres ajoutés présents dans les pains à burgers du commerce…)

  • Un petit pain sans gluten spécial burger
  • 1 petit avocat ou 1/2 de taille moyenne mûr à souhait
  • Des pousses d’alfalfa
  • 1 petite tomate (optionnel hors saison des tomates)
  • 2 champignons de Paris
  • 1 tranche de tofu aux herbes (je prends celui de la marque Tossolia, mais le tofu à l’ail des ours de chez Taifun est un régal qui trouvera très bien dans sa place dans ce green burger.)
  • Quelques jeunes pousses d’épinard

Pour la sauce, il vous faudra :

  • 2 c.à.s de purée de noix de cajoux
  • 1 c.à.c de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de vinaigre de cidre
  • 1 pointe d’arome fumé ou 1 c.à.s de sauce barbecue vegan
  • Du sel et du poivre

Pour les frites de patates douces, il vous faudra :

  • 1 patate douce de taille moyenne
  • 3 c.à.s d’huile de coco fondue ou toute autre huile végétale qui supporte la cuisson au four
  • De la noix de coco râpée
  • Du sel et du poivre

Préparation :

  1. Lavez bien la patate douce (frottez avec une éponge propre pour retirer toute trace de terre) et détaillez ensuite en frites de tailles régulières.
  2. Disposez dans un plat allant au four, arrosez d’huile, salez et poivrez, mélangez pour que toutes vos frites s’imprègnent, puis saupoudrez de noix de coco râpée.
  3. Enfournez à 180° pour 30-40 minutes. A mi-cuisson, mélangez avec une spatule en bois. Surveillez bien. Vos frites doivent être moelleuses et dorées, mais pas calcinées!
  4. Pendant la cuisson des frites, préparez votre green-burger.
  5. Coupez l’avocat en deux, retirez le noyaux, puis enlevez la peau, et réservez quelques tranches sur une planche à découper. Arrosez de jus de citron, salez et poivrez légèrement.
  6. Lavez et coupez en tranches fines la tomate et les champignons, disposez sur la planche et assaisonnez.
  7. Passez vos pousses d’alfalfa et d’épinard sous l’eau claire et réservez.
  8. Préparez maintenant la sauce en mélangeant tous les ingrédients à l’aide d’une fourchette. Goûtez et ajustez l’assaisonement en fonction de vos goût.
  9. Faites griller la tranche de tofu dans une poele chaude pendant quelques minutes à feu moyen, puis doux.
  10. Coupez votre petit pain à burger en deux et passez le 2 minutes au four. Profitez de la cuisson des patates douces pour cette étape.
  11. Garnissez la tranche de pain « du bas » de sauce, puis disposez vos ingrédients dessus, dans l’ordre suivant : pousses d’épinard, avocat, tomate, champignons, tofu grillé.
  12. Une fois le tofu grillé en place, répétez l’opération avec les ingrédients qu’il vous reste, dans cet ordre : avocat, tomate, épinard, champignons, alfalfa.
  13. Garnissez l’autre moitié de pain de sauce, puis déposez sur le burger.
  14. Sortez vos frites de patates douces. Disposez dans un petit ramequin, ou dans l’assiette à côté du burger.
  15. Ajoutez un peu de noix de coco râpée si vous le désirez.

    burgerfries

    Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à vous régaler.
    J’espère que ma recette vous a plu.
    A très bientôt et bonne semaine à vous.

Emilie

Mon No-milk-shake cacao-açaï & granola maison super complet.

nomilkshakevegan2

Après une nuit passée au chaud sous la couette, j’ai parfois envie pour mon petit-déjeuner, de quelque chose qui soit à la fois frais, nourrissant, bon, et joli. Ca fait beaucoup je vous le concède, mais avec un peu d’imagination, il est très facile de composer un petit-déjeuner qui réunisse tous ces critères.

Si j’aime les porridges chauds en hiver, j’aime aussi la fraîcheur d’un bon smoothie ou d’un no-milk-shake complet pour me réveiller. Un peu comme un jet d’eau bien fraîche en guise de conclusion d’une douche chaude…

Si vous avez un peu suivi mon histoire, vous savez combien je trouve vital de consacrer un peu de temps et d’attention au premier repas de la journée. Et si vous me connaissez un peu, vous n’êtes pas sans savoir que j’accorde aussi beaucoup d’importance à l’esthétique d’un plat, aussi sommaire puisse-t-il être.

Avec ce no-milk-shake cacao açaï et granola hyper complet, j’apporte à mon corps :

  • Des fibres, des sucres lents et des vitamines grâce aux fruits et aux céréales qu’il contient.
  • Des glucides complexes grâce au granola maison.
  • Des antioxydants grâce à la poudre d’açaï, aux baies et au cacao.
  • Des protéines, grâce au lait végétal, aux purées d’oléagineux, aux fruits et aux flocons d’avoine.
  • Des oméga 3 grâce aux oléagineux contenus dans le granola.
  • La juste quantité de matière grasse insaturée dont le corps a besoin via le granola cuit à l’huile de coco.
    &
  • Zéro sucre raffiné
  • Zéro cholestérol
  • Zéro matières grasses saturées

nomilkshakevegan

En plus d’être très complet et agréable à la vue, ce no-milk shake est absolument délicieux. Les fruits et l’açaï se marrient à merveille au cacao cru, et le granola ajoute une note de croustillant et de gourmandise à ce petit-déjeuner déjà très savoureux. N’ayez pas peur des bananes (au nombre de 4), elles se digèrent très facilement, et leurs calories sont rapidement consommées par le corps. Les personnes adeptes d’un régime végétaliens en consomment beaucoup et ne souffrent pas de surpoids. Notre corps a besoin de ces glucides pour fonctionner, et les bananes en sont une source idéale.

Ce no-milk shake est une petite bombe énergétique très saine, je vous le promets.
Je vous donne la recette?

Pour un no-milk shake cacao – açaï il vous faudra :
Pour le no-milk shake à l’açaï :

  • 2 bananes
  • Une belle poignée de myrtilles ou de framboises bio congelées
  • 100 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c bombées de poudre d’açaï
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande blanche

Pour le no-milk shake au cacao :

  • 2 bananes
  • 50 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c de cacao cru en poudre
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande complète

Pour le granola : Voir ma recette ici

Recette :
Pour chacun des no-milk shakes, procédez de la même manière.

  1. Mixez dans un blender l’ensemble des ingrédients indiqués, en commencant par le no-milk shake à l’açaï.
  2. Versez dans votre mason jar.
  3. Mixez les ingrédients du no-milk shake au cacao.
  4. Versez délicatement par-dessus le no-milk shake à l’açaï.
  5. Additionez de granola, de fruits supplémentaires…

C’est prêt !
Vous n’avez plus qu’à vous régalez !
Très belle journée vous.

 

Délicieuses truffes de noël aux deux saveurs : chocolat, bergamote & chocolat, gingembre confit.

Ah les truffes au chocolat… Qui pourrait y résister?

Ces petites douceurs du XIXe siècle, confectionnées à la hâte par le confiseur Louis Dufour à l’occasion des fêtes de fin d’année, font partie des grands incontournables de la gastronomie française. Et si j’ai parfois du mal avec les traditions culinaires de notre cher pays, je dois bien avouer que je me damnerais pour des truffes au chocolat.

A condition qu’elles soient végétales, bien évidemment !

Quoi de plus agréable et gourmand pour terminer un repas de noël en beauté, qu’une petite truffe au chocolat, fondante à souhait, et à l’amertume si délicate ?

Cette année, j’ai eu envie d’ajouter une note pétillante et fraîche à mes truffes au chocolat. Je me suis donc orientée vers deux associations de saveurs qui fonctionnent à merveille et que j’aime beaucoup : chocolat bergamote & chocolat gingembre confit.

truffeschocolatvegan3truffeschocolatvegan

Avez-vous déjà goûté un chocolat parfumé au citron bergamote?

Si ce n’est pas le cas, je vous invite à y remédier au plus vite car c’est un ravissement pour le palais. J’aime le parfum si singulier du citron bergamote. C’est un fruit de caractère aux saveurs vraiment subtiles, que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Quant au gingembre, qui se marrie idéalement aux chocolats les plus corsés, je ne me lasserai jamais de sa douce fraîcheur acidulée.

Voilà. A Noël, les truffes au chocolat sont pour moi aussi importantes qu’un sapin joliement décoré, et je ne saurais pour rien au monde, m’en passer. Et puis elles sont si simples à végétaliser et à confectionner qu’il serait vraiment triste de s’en priver.

Leur préparation ne demande en effet que quelques ingrédients de base, tel que le chocolat à pâtisser, le cacao brut en poudre non sucré, et la crème végétale.
Viennent ensuite d’autres saveurs que l’on peut ajouter à la ganache avant de la laisser reposer, comme le citron bergamote, ou au moment du façonnage, comme le gingembre confit.

Et si j’insiste sur le fait-maison, c’est que je trouve tellement agréable et plein de sens de cuisiner moi-même les mets et autres gourmandises partagés avec mes proches, que je ne peux que vous encourager à revêtir votre plus beau tablier et à passer en cuisine. Vous en retirerez tellement de satisfaction. Et puis c’est prouvé, cuisiner ça fait du bien et ça détend ! En tous cas c’est pour moi une source de bien être indéniable.

Et pour changer, pourquoi ne pas offrir ces petites truffes concotées par vos soins à vos hôtes? Elles feront un petit cadeau original et gourmand.

Voilà, vous avez maintenant plein de bonnes raisons de passer en cuisine !

truffeschocolatvegan2

truffeschocolatvegan4

Et voici ma recette.
Pour une vingtaine de truffes chocolat bergamote & chocolat gingembre confit, il vous faudra :

  • 200 gr de chocolat noir corsé à pâtisser (vegan)
  • 12 cl de crème végétale
  • Du cacao brut en poudre non sucré
  • Des petits morceaux de gingembre confits
  • 1 beau citron bergamote bio (de la taille d’une petite orange)

Recette :

  1. Cassez le chocolat en petits morceaux et réservez dans un grand récipient.
  2. Faites chauffer la crème végétale dans une casserole jusqu’à ce qu’elle s’apprête à bouillir.
  3. Versez la crème (presque bouillante) sur le chocolat tout en battant bien au fouet afin de constituer votre ganache. Si d’aventure celle-ci tranchait, ajoutez un peu d’eau froide et continuez à battre au fouet jusqu’à obtenir la consistance idéale d’une ganache.
  4. Répartissez la ganache de manière égale dans deux deux bols.
  5. Lavez la peau du citron bergamote puis au dessus d’un des deux bols, rapez-en la moitié afin d’en prélever les zestes.
  6. Mélangez délicatement à la spatule afin de bien incorporer les zestes à votre ganache.
  7. Filmez vos deux bols et conservez au réfrigérateur au minimum 6h. Veillez bien à pouvoir différencier les deux ganaches.
  8. Une fois les 6h écoulées, préparez d’abord vos truffes au chocolat bergamote. Sortez le bol de ganache bergamote, puis à l’aide de deux cuillères à café, prélevez la quantité souhaitée de préparation, puis formez des petites boules à l’aide des paumes de main. Veillez à avoir les mains froides pour cette étape. Réservez au frais.
  9. Préparez vos truffes au gingembre. Procédez de la même façon que pour les truffes à la bergamote, et insérez un petit carré de gingembre confit à l’intérieur avant de les façonner.
  10. Versez un peu de cacao en poudre dans un bol.
  11. Faites rouler une à une vos truffes dans le cacao afin de les enrober entièrement.
  12. Conservez dans un endroit frais et sortez vos truffes une vingtaine de minutes avant dégustation.

 

Et voilà pour aujourd’hui. J’espère que ma recette vous plaira !
Je vous souhaite de très belles fêtes de Noël à toutes et à tous !

Vous souhaitez une version healthy des truffes pour les fêtes?  Ma recette des bliss balls 4 façons  fera sûrement votre bonheur !

 

Bundtcake léger & vegan aux myrtilles sauvages.

bundcakevegan4

Le Bundt Cake, vous connaissez?

C’est un joli gâteau rétro très tendance, aux formes torsadées et rondes qui nous vient tout droit des Etats-Unis.
Le Bundt Cake est né dans les année 60, lorsque la production des « Bundt Pan », ces moules traditionnels en aluminium à la forme caractéristique, battait son plein.

Bien que le Bundt Cake soit traditionnellement un gâteau aux fruits, il n’y a aujourd’hui pas de recette officielle à suivre, et tout ou presque est possible en terme de saveurs : Bundt Cake aux fruits, à l’orange, au chocolat, au caramel….

Vous êtes libre de composer selon vos préférences, vos envies et votre créativité. Votre préparation doit néanmoins être bien humide afin que votre gâteau ne sèche pas trop rapidement.

Après ce premier essai concluant de Bundt Cake aux myrtilles, j’ai réalisé une version à tomber au cacao corsé. (voir photo ci-dessous.) Je vous en parlerai peut-être dans un prochain article, mais mon petit doigt me dit qu’une version marbrée va bientôt voir le jour…

bundtcakechocolatvegan

La plupart des Bundt Cakes sont partiellement nappés d’un glaçage. Très apprécié des anglo-saxons, le glaçage décore les gâteaux en plus de leur apporter plus de gourmandise. Cependant, si vous ne souhaitez pas alourdir vos préparations, ou que vous n’avez tout simplement pas le temps de réaliser un glaçage, vous pouvez tout aussi bien saupoudrer légèrement votre Bundt Cake de sucre glace. Vous obtiendrez ainsi un joli rendu immédiat qui ne manquera pas de faire son petit effet. Attention toutefois à garder la main légère avec le sucre glace car il s’agit de sucre raffiné…

 

bundcakevegan

Pour ma part, et pour ce premier essai de Bundt Cake, j’ai opté pour une recette plutôt aérienne aux myrtilles sauvages, et très légèrement saupoudré de sucre glace.

Vous le verrez, ce gâteau légèrement spongieux, aux saveurs sucrées/acidulées de myrtilles, s’avère être très léger et frais en bouche, idéal pour un goûter, un dessert, ou même pour le petit-déjeuner.

Vous pouvez donner à votre enfant (à partir de 9 mois) une petite part de ce gâteau pour son goûter, accompagnée d’un fruit ou d’un laitage. Mon petit de 13 mois l’a adoré et il n’a eu aucune difficulté à le manger.


On passe à la recette?

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 250 gr de yaourt au soja
  • 180 gr de sucre de canne complet (rapadura)
  • 3 c.à.c de poudre à lever
  • 1/4 de c.à.c de vanille moulue
  • 35 ml d’huile de pépin de raisin
  • 150 gr de farine de blé T55
  • Deux belles poignées de petites myrtilles sauvages (je les ai choisies surgelées et bio)
  • De l’huile pour le moule

Recette :

Pré-chauffez votre four à 180°.
Commencez par mélanger au fouet le yaourt et le sucre. Ajoutez ensuite la vanille, la poudre à lever, puis l’huile et fouettez bien. Incorporez la farine en plusieurs étapes afin de bien l’incorporer à la préparation. Enfin, ajoutez les myrtilles et donnez un tour de fouet supplémentaire.
Graissez votre moule à Bundt Cake avec de l’huile (veillez à ce que tout le moule soit bien huilé) puis faites cuire au four pour 30 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir humide mais « propre »du gâteau.

Laissez bien refroidir avant de démouler.

bundcakevegan2

Et voilà !

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne dégustation.

Laissez moi un petit mot si vous avez aimé ma recette.

A très bientôt !

Emilie

Des cookies vegan moelleux, aux pépites de chocolat.

cookies3

scroll to get to the english version.

Décidément, cette semaine aura été marquée par la gourmandise sur Jardins en Fleurs !

Après mes pancakes vegan à l’açaï, je vous propose une recette délicieusement gourmande et réconfortante : des cookies vegan aux pépites de chocolat, pour fêter l’arrivée du week-end.

Ah le week-end… N’est-ce pas l’occasion idéale pour prendre le temps de cuisiner un peu, parfumer son chez-soi de douces saveurs gourmandes, et déguster ensuite, au chaud, lové(e) dans un plaid avec un bon roman et une tasse de thé brûlant, ces délicieux petits cookies ?

Vous le verrez, en plus d’être très riches en goût, ces cookies sont légèrement craquants à l’extérieur, et moelleux à souhait à l’intérieur. Un pur délice auquel il vous sera très difficile de résister.

Et comme à mon habitude, je vous propose une recette bien évidemment végétale, mais qui en plus, ne comporte ni sucre raffiné, ni cholestérol !

Pour sucrer mes cookies, j’utilise en effet du Rapadura. Le Rapadura qui n’est rien de plus  qu’un sucre de canne complet/brut et non raffiné, a l’avantage de conserver toutes ses vitamines et oligo-éléments, en plus d’apporter des saveurs légèrement caramélisées à vos préparations. Il représente donc une excellente alternative aux divers sucres industriels raffinés, néfastes pour la santé des artères et du corps en général.

L’huile de coco, que j’adore, et que j’utilise très souvent dans mes recettes, supporte très bien les cuissons à haute température, apporte de bons acides gras saturés que l’organisme ne stocke pas (ces derniers étant vite utilisés), et aurait également des vertus anti-bactériennes qui protégerait la flore intestinale.
L’huile de coco peut aussi vous servir côté salle de bain ! Comme démaquillant, huile hydratante, ou encore en masque capillaire avant le shampoing. Je vous en reparlerai dans un prochain article. Attention toutefois à la provenance et au mode de récolte choisie par la marque que vous consommez. Je vous oriente ici vers un article de One Voice au sujet de la traite des singes dans le commerce de l’huile de coco…

On passe à la recette?

cookies5
Pour 15-20 cookies, il vous faudra :
(Tous mes ingrédients sont certifiés biologiques)

  • 120 ml d’huile de coco désodorisée
  • 140 gr de rapadura
  • 60 ml de lait d’amande
  • 1/2 gousse de vanille
  • 280 gr de farine de blé T45
  • 1 c.à.c de bicarbonate de soude
  • 1 c.à.c de poudre à lever
  • 1/2 c.à.c de sel fin
  • 200 gr de pépites de chocolat noir vegan

Recette :

Pré-chauffez votre four à 175°.
Dans un grand récipient, mélangez d’abord tous les ingrédients solides (sauf les pépites de chocolat).
Grattez la demi-gousse de vanille et incorporez les grains au mélange.
Faites fondre l’huile de coco et mélangez-là au lait d’amande dans un deuxième récipient.
Mélangez enfin les deux préparations, puis ajoutez les pépites de chocolat.
Malaxez jusqu’à obtenir une pâte bien homogène. La pâte sera légèrement friable, c’est normal.

Disposez maintenant du papier sulfurisé sur une plaque, puis roulez des boules de pâte (l’équivalent d’une cuillère à soupe) dans vos paumes de main avant de les placer sur le papier cuisson et de les aplatir légèrement pour leur donner la forme d’un cookie.

Placez la plaque garnie de vos cookies au four et laissez cuire 10 minutes. Pas une de plus !

Laissez bien refroidir avant de vous régaler.

cookies

To end this week beautifully and make the most of this November cold and rainy atmosphere, I want to share with you a recipe I love and find oh so perfect. And that is my recipe for vegan chocolate chips cookies !

These cookies are the best I ever had. Seriously. They taste wonderful, they are moist inside and a little crispy outside. The perfect treat to have on a cold day, under a warm blanket, with a book and a cup of hot tea. If you have a cat to cuddle with, and a little fireplace at home, it will be just perfect.

I really hope you enjoy this recipe as much as I do.

For 15-20 cookies, you will need:

  • 1/2 cup coconut oil (melted)
  • 1 cup brown sugar
  • 1/4 cup almond milk
  • 1/2 vanilla bean
  • 2 cups all purpose flour
  • 1 tsp baking powder
  • 1 tsp baking soda
  • 1/2 tsp salt
  • 1 cup vegan chocolate chips

Recipe :

Pre-heat your oven 375° F.

Mix all the dry ingredients in a large bowl. (Except for the chocolate chips)
Grate the vanilla bean and add to the mixture.
Melt the coconut oil and mix with the almond milk.
Now mix all the ingredients together and add the chocolate chips.
You will get a crumbly but even mixture.
Roll balls (the size of a tbsp) in the palm of your hands and place them onto a baking sheet. Press lightly so the balls get a cookie like form and cook in the oven for 10 minutes.
Remove from the oven and let cool down before serving.

Enjoy with a glass of plant milk or a warm cup of tea !

 

Ma recette de pancakes vegan à l’açaï.

pancakesacai4

english version recipe at the bottom end.

Le froid est là, les jours ont raccourci, pas de doute, l’hiver approche !

En ce mois de Novembre tout gris et humide, j’aimerais partager avec vous une recette  aussi délicieuse que réconfortante pour vous régaler autour d’un goûter ou d’un brunch dominical, à l’abri du froid et de la pluie.

Il s’agit de ma recette de pancakes vegan à l’açaï !

pancakesacai3

J’ai toujours aimé les pancakes, et il m’a été vraiment facile de les végétaliser lorsque j’ai décidé de ne plus consommer ni lait, ni beurre, ni oeufs.

Je les trouve même bien meilleurs maintenant car plus légers, plus digestes, et tout aussi gourmands ! Pour changer du sirop d’érable, je les agrémente de jus de pomme concentré. Le jus de pomme concentré est savoureux et son index glycémique est relativement bas, ce qui est idéal lorsque l’on fait attention à ne pas consommer trop de sucre.

Grâce à la poudre d’açaï que j’intègre dans ma recette, mes pancakes sont riches en anti-oxydants, parés d’une belle couleur mauve, et agréablement parfumés d’une note de fruit rouge cacaotée.

J’aime beaucoup intégrer des super-aliments dans mes recettes, c’est une façon originale de prendre soin de soi tout en se régalant.

pancakesacai2

Voici ma recette :
Pour 10 à 15 beaux pancakes, il vous faudra :

  • 250 gr de farine de blé type T45
  • 50 gr de rapadura
  • 1 c.à.c de poudre à lever
  • 10 gr de poudre d’açaï
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 50 ml d’huile de coco désodorisée fondue
  • 50 cl de lait végétal (avoine ou amande, de préférence)
  • Du sirop d’agave, du jus de pomme concentré, de la sève de kitul, des myrtilles, quelques rondelles de banane…

Recette :
Dans un grand récipient, mélangez la farine, le rapadura, la poudre à lever, l’açaï et le sel. Ajoutez ensuite l’huile de coco fondue puis le lait végétal, et battez le tout au fouet afin d’obtenir une pâte homogène et fluide.

Faites ensuite chauffer une grande poêle très légèrement huilée.

A l’aide d’une louche, prélevez une petite quantité de pâte et versez dans la poêle jusqu’à obtenir un cercle de la taille désirée. Répétez l’opération autant de fois que la taille de votre poêle vous le permet. Mon astuce pour obtenir des pancakes bien ronds ? Faites en sorte de ne pas bouger la louche une fois que la pâte se déverse dans la poêle. Le rond se formera tout seul.
Après quelques instants, vous verrez des petites bulles se former à la surface, prenez une spatule et retournez vos pancakes. Laissez cuire quelques minutes supplémentaires puis réservez dans une assiette. Répétez l’opération jusqu’à ne plus avoir de pâte.

Pour déguster vos pancakes, empilez-en 3 ou 4 dans une assiette, arrosez de jus de pomme concentré et d’agave (ou de sève de kitul), ajoutez des myrtilles, quelques rondelles de bananes, saisissez-vous de couverts et régalez-vous !

Vous aimez ma recette? Laissez moi un petit mot !
A très bientôt !
Emilie

pancakesacai

English version recipe

For 10 to 15 large pancakes, you will need :

  • 250 gr all purpose flour
  • 50 gr raw cane sugar
  • 1 pinch of salt
  • 1 tsp baking powder
  • 10 gr açaï powder
  • 50 gr coconut oil (melted)
  • 500 ml plant milk (I use almond rice or oat)

Recipe :

Pour all the dry ingredients in a large bowl and whisk. Add the coconut oil and plant milk and whisk again until you get a nice and even mixture.

Heat a non-stick pan over a medium heat.
Pour the same amount of the batter into the pan (you can make three pancakes at a time if your pan is large enough) and let cook for a couple of minutes until little bubbles start to form on the surface.
At this point carefully flip the pancakes over with a spatula and let them cook for a few more minutes.
Transfer to a plate. Once you are done with all the batter, layer the pancakes up with blueberries and banana coins, drizzle over the mapple syrup or apple juice concentrate and enjoy !

Have a beautiful and sweet day !
Emilie