Un goûter tout en douceur. Nos muffins vegan coco myrtilles.

muffinscocobb

La semaine dernière, alors qu’il faisait un temps à rester chez soi, j’ai eu envie de préparer avec mon mini, des muffins aux myrtilles et à la coco.

Chaque fois que je cuisine, j’implique mon petit garçon. Cela le rend heureux, lui donne le sentiment d’être considéré comme une personne en qui sa maman a confiance, et tous ses sens sont stimulés : la vue, l’odorat, le goût et l’ouïe sont en éveil chaque fois que nous cuisinons ensemble.

Nous prenons ainsi plaisir et satisfaction à découvrir, encore et toujours, la magie du fait-maison, le bonheur de mélanger les ingrédients, de les voir s’épouser pour donner vie à une douceur sucrée qui je l’espère, marquera sa mémoire, et qu’il associera plus tard à son enfance, et au temps passé avec sa maman lorsqu’il était petit.

J’aime à penser qu’ensemble, nous fabriquons ses futures petites madeleines de Proust…

Et si je ne le laisse pas manipuler des objets dangeureux, en prenant soin de lui expliquer pourquoi à chaque fois que je lui dis « non », je l’invite à m’aider à verser la farine, à mélanger au fouet ce qu’il peut mélanger, à vider le petit sachet de poudre à lever, à appuyer sur les boutons de la balance électronique. L’éducation bienveillante que je m’applique à suivre me semble être la meilleure. Une éducation où l’on considère son enfant comme un être à part, en devenir, un futur adulte, qu’il faut respecter dans tout son être, et à qui l’on doit apprendre les choses. J’aime guider mon garçon dans ce monde immense qu’il découvre chaque jour avec un regard plus affuté que la veille.

Et je suis heureuse de le voir heureux.

Je suis heureuse de réaliser que ce qui me rend heureuse le rend heureux.

Et j’espère qu’il aimera cuisiner autant que son papa et sa maman, et qu’il continuera sur le chemin que nous lui avons fait prendre, celui d’une cuisine végétale et respectueuse, saine et gourmande, où plaisir et partage s’accordent dans la bienveillance et le respect de la vie de tous.

Mes petits muffins sont donc emplis de douceur, vous le verrez. Ils fondent en bouche tels de petits nuages furtifs, et l’acidulé de la myrtille s’accorde joliement à la douceur de la coco. Je crois que l’on ressent à la dégustation, qu’ils ont été préparés en partie par des petites mains innoncentes et fragiles.

Ils se dégusteront idéalement à l’heure du goûter, accompagnés d’un thé vert léger, près d’une fenêtre entrebaillée qui laisse passer un léger vent et le chant de quelques oiseaux heureux de l’arrivée du printemps.
muffinscocobb1

Pour une dizaine de muffins à la noix de coco et aux myrtilles, il vous faudra :
Ingrédients:

  • 130 gr de sucre de coco (ou de de canne blond)
  • 100 ml d’huile de pépin de raisin (ou toute autre huile végétale)
  • 130 ml de lait d’amande
  • 70 gr de crème de coco (j’utilise les boites de lait de coco et je prélève la crème, laissant le jus de côté)
  • 200 gr de farine de blé
  • 3 c.à.c de poudre à lever
  • 80 gr de noix de coco râpée
  • 100 gr de myrtilles (congelées)

Recette:

  1. Pré-chauffez votre for à 180°C
  2. Mélangez au fouet dans un saladier le sucre et l’huile jusqu’à obtenir un mélange mousseux
  3. Ajoutez le lait d’amande et la crème de coco, mélangez bien
  4. Petit à petit, versez la farine et la levure, et mélangez bien au fouet, toujours
  5. Ajoutez la noix de coco râpée, mélangez à nouveau
  6. Insérez de petits caissons en papier dans vos moules à muffins ou graissez légèrement vos moules (s’ils sont en silicone, passez cette étape)
  7. Versez les myrtilles et donnez un tour de cuillère en bois afin de bien les répartir dans la pâte
  8. Remplissez aux 3/4 vos moules
  9. Laissez cuire 25 à 35 minutes en surveillant bien la cuisson
  10. Lorsque le dessus des muffins vous semble légèrement doré et gonflé, insérez la pointe d’un couteau dedans. Si cette dernière en ressort « propre », alors vos muffins sont prêts.
  11. Sortez du four et laissez refroidir avant de déguster.

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne dégustation.

Publicités

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #6 Un porridge de printemps aux fraises et bleuets.

1porridgefruitsrougesjdf

Il y a une semaine environ, et comme pour donner à l’arrivée du Printemps un peu plus de gaieté, j’ai reçu un très joli petit panier garni de fraises et de légumes colorés de la part de La Maison Colom.

Notre partenariat autour des fruits et légumes d’exception avait commencé avec leurs produits d’hiver, (voir ma rubrique spéciale Jardins en Fleurs pour La Maison Colom ) et c’est avec enthousiasme que nous avons décidé de poursuivre ensemble cette aventure autour d’un nouveau panier de printemps, composé de fraises, et de merveilleux petits légumes dont je vous parlerai bientôt autour d’une prochaine recette.

Pour fêter l’arrivée des beaux jours et faire honneur aux petites fraises si odorantes et belles que j’ai reçues, j’ai choisi, pour cette première édition de printemps, de partager avec vous mon porridge d’avoine à l’amande et aux fruits rouges.

Le porridge est un de mes petits-déjeuners favoris, tant pour ses saveurs que pour les bienfaits qu’il apporte à l’organisme :  Gourmand et complet tout en étant très sain, il est tout simplement idéal pour qui veut prendre soin de soi dès le saut du lit sans pour autant sacrifier à la gourmandise.

Et quand vient la saison des fruits rouges, c’est un délice pour moi que de pouvoir agrémenter à nouveau mes porridges et smoothies bowls de fraises, de framboises, de myrtilles, et de graines, pour ensuite les savourer tranquillement en profitant du calme et des premières heures ensoleillées de la journée. N’est-ce pas là une façon idéale de commencer la journée? En prenant soin de soi et de son corps, avec des couleurs et des saveurs qui réveillent et régalent tous les sens?

Ici, je vous présente une version tiède du porridge, mais vous pouvez également le préparer en avance et le déguster froid, selon vos préférences.

porridgefruitsrougesjdf2

Pour un porridge, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 30 gr de petits flocons d’avoine
  • 200 ml de lait d’amande
  • 1 c.à.c d’huile de coco
  • 2 c.à.c de sirop d’érable
  • 1 c.à.s de purée d’amandes blanches
  • 5 à 6 jolies fraises bien mûres
  • 1 poignée de bleuets (myrtilles) fraîches ou surgelées
  • 1 poignée d’amandes blanches

Recette :

  1. Dans une casserole sur feu moyen, mélangez le lait, l’huile de coco, le sirop d’érable et la purée d’amandes blanches.
  2. Lavez et coupez deux fraises en petits morceaux et ajoutez au mélange.
  3. Quand le mélange commence à frémir, versez vos flocons d’avoine en pluie tout en remuant bien pendant quelques minutes.
  4. Lorsque le porridge commence à épaissir, coupez le feu et laissez reposer quelques minutes de plus.
  5. Préparez vos fruits et vos amandes blanches.
  6. Versez le porridge tiédi dans un bol, puis ajoutez vos fruits et vos amandes.
  7. Juste avant de servir, versez un filet de lait d’amande supplémentaire sur votre porridge et additionnez d’une cuillère à soupe de purée d’amande. Vous obtiendrez ainsi une version plus crémeuse et délicieusement gourmande.

porridgefruitsrougesjdf

Voilà !
A très bientôt pour une autre recette gourmande, saine, et garantie 100% végétale !

Emilie

 

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #5. Un gâteau « bundt » au chocolat et à la betterave 100% végétal.

beetrootcake

L’heure de notre 5e rendez-vous gourmand autour des produits d’exception de La Maison Colom a sonné !

Aujourd’hui, je vous propose de cuisiner des légumes en dessert, avec un gâteau « bundt » au chocolat et à la betterave, très gourmand, et entièrement végétal. Je vous avais déjà proposé un délicieux gâteau à la carotte inspiré de la recette du grand chef Philippe Conticcini. Aujourd’hui, c’est la betterave qui est en vedette à la table du dessert ! Il me restait en effet une belle betterave du panier garni d’hiver que la Maison Colom m’a fait parvenir, et plutôt qu’un plat salé ou une entrée, j’ai eu envie de réaliser un dessert ou un goûter sucré. Vous connaissez mon amour des gâteaux…

Ce gâteau « bundt » betterave & chocolat est un pur délice au bon goût de cacao corsé, et il saura régaler les plus gourmands d’entres vous.

beetrootcake3

La betterave, que l’on a très peu l’habitude de voir en dessert, apporte du moelleux et du fondant aux préparations sans oeufs ni beurre. Idéal lorsque l’on souhaite limiter ou supprimer les produits et sous-produits animaux de son alimentation. Son goût sucré permet également de limiter l’apport en sucre dans la recette originale.

L’avantage avec la cuisine végétale, c’est qu’elle vous invite sans cesse à faire appel à votre imagination et à tous vos sens afin de retrouver les textures et saveurs habituellement obtenues à l’aide de produits et sous-produits animaux… Le tofu soyeux ou la compote de pommes remplacent ainsi idéalement les oeufs, le beurre se substituera parfaitement à la margarine et aux huiles végétales. Quant aux crèmes et laits végétaux, ils ont l’avantage de ne contenir aucun cholestérol. Pour des desserts gourmands, healthy et bien plus digestes!

img_1991-copie

Passons maintenant à la recette :
Pour un gâteau bundt chocolat betterave d’environ 8 parts, il vous faudra :

  • 250 gr de betteraves cuites
  • 80 gr de sucre de canne non raffiné ou 100 gr de sucre blond de canne
  • 160 gr de tofu soyeux
  • 150 gr de margarine végétale
  • 125 gr de chocolat noir
  • 250 gr de farine de blé
  • 3 c.à.c de cacao brut en poudre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de fleur de sel

Recette :

  1. Faites d’abord cuire votre betterave crue pendant 1 heure. Quand la peau se décolle, c’est que la betterave est cuite.
  2. Dans un récipient, battez le tofu soyeux et le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène et mousseux.
  3. Faites fondre le chocolat en morceau au bain marie avec la margarine végétale.
  4. Ajoutez au mélange de sucre et tofu soyeux. Mélangez bien.
  5. Ajoutez ensuite petit à petit la farine, la poudre à lever, la vanille et le cacao.
  6. Mélangez bien pour homogénéiser le tout.
  7. Coupez la betterave en morceaux et passez au mixeur afin d’obtenir une purée de betterave.
  8. Incorporez au mélange à l’aide d’une spatule.
  9. Graissez un moule à bundt cake puis versez-y le mélange.
  10. Laissez cuire 20 à 30 minutes. La pointe d’un couteau doit en ressortir propre.
  11. Laissez tiédir avant de démouler.
  12. Une fois votre gâteau froid, agrémentez d’un glaçage ou saupoudrez de sucre glace.

Voilà !
J’espère que ce gâteau à la betterave vous donnera envie d’essayer d’intégrer des légumes à vos desserts !
Encore un grand merci à La Maison Colom pour ce partenariat.
A très bientôt.
Emilie

Mon very-green burger & ses frites de patates douces à la coco. La junkfood revisitée en version healthy.

burgerpatatesdoucesvg

Aujourd’hui j’ouvre ma nouvelle rubrique de recettes végétales consacrée aux déjeuners, dîners et snacks salés !

Les demandes se sont multipliées ces derniers temps, et c’est avec plaisir que je vous proposerai dorénavant des options de repas vegan équilibrés, gourmands, et pas trop prise de tête à réaliser.

Pour ouvrir cette nouvelle rubrique, j’ai décidé de vous proposer une recette qui fera le bonheur de tous les amoureux de « healthy-junk-food » : Un very-green burger sans gluten accompagné de frites de patates douces à la coco.

Personnellement, j’en suis complètement fan.

Ce very-green burger est rapide et simple à préparer, parfaitement équilibré sur un plan nutritionnel, et délicieux à déguster : Protéines, vitamines, oméga 3, nutriments essentiels, fibres, glucides, et anti-oxydants, tout y est ! Vous pouvez ainsi vous régaler en toute bonne conscience. Les frites de patates douces ; en plus d’être excellentes pour la santé, ne demandent pas beaucoup de préparation, et vous permettent de succomber aux joies de la finger food régressive sans culpabilité aucune !

Un petit repas healthy aux allures de junk-food, tout aussi bon pour la santé que pour le moral ! Que demander de plus?

La recette !

burgervg

Pour un green burger, il vous faudra :

nota : j’ai trouvé mes petits pains à burger vegan et sans gluten en magasin bio. Je pense que vous devriez pouvoir mettre la main dessus sans problème si vous êtes déjà adepte du sans gluten. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir des pains burgers classiques si vous le souhaitez. (attention toutefois aux huiles de palme et sucres ajoutés présents dans les pains à burgers du commerce…)

  • Un petit pain sans gluten spécial burger
  • 1 petit avocat ou 1/2 de taille moyenne mûr à souhait
  • Des pousses d’alfalfa
  • 1 petite tomate (optionnel hors saison des tomates)
  • 2 champignons de Paris
  • 1 tranche de tofu aux herbes (je prends celui de la marque Tossolia, mais le tofu à l’ail des ours de chez Taifun est un régal qui trouvera très bien dans sa place dans ce green burger.)
  • Quelques jeunes pousses d’épinard

Pour la sauce, il vous faudra :

  • 2 c.à.s de purée de noix de cajoux
  • 1 c.à.c de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de vinaigre de cidre
  • 1 pointe d’arome fumé ou 1 c.à.s de sauce barbecue vegan
  • Du sel et du poivre

Pour les frites de patates douces, il vous faudra :

  • 1 patate douce de taille moyenne
  • 3 c.à.s d’huile de coco fondue ou toute autre huile végétale qui supporte la cuisson au four
  • De la noix de coco râpée
  • Du sel et du poivre

Préparation :

  1. Lavez bien la patate douce (frottez avec une éponge propre pour retirer toute trace de terre) et détaillez ensuite en frites de tailles régulières.
  2. Disposez dans un plat allant au four, arrosez d’huile, salez et poivrez, mélangez pour que toutes vos frites s’imprègnent, puis saupoudrez de noix de coco râpée.
  3. Enfournez à 180° pour 30-40 minutes. A mi-cuisson, mélangez avec une spatule en bois. Surveillez bien. Vos frites doivent être moelleuses et dorées, mais pas calcinées!
  4. Pendant la cuisson des frites, préparez votre green-burger.
  5. Coupez l’avocat en deux, retirez le noyaux, puis enlevez la peau, et réservez quelques tranches sur une planche à découper. Arrosez de jus de citron, salez et poivrez légèrement.
  6. Lavez et coupez en tranches fines la tomate et les champignons, disposez sur la planche et assaisonnez.
  7. Passez vos pousses d’alfalfa et d’épinard sous l’eau claire et réservez.
  8. Préparez maintenant la sauce en mélangeant tous les ingrédients à l’aide d’une fourchette. Goûtez et ajustez l’assaisonement en fonction de vos goût.
  9. Faites griller la tranche de tofu dans une poele chaude pendant quelques minutes à feu moyen, puis doux.
  10. Coupez votre petit pain à burger en deux et passez le 2 minutes au four. Profitez de la cuisson des patates douces pour cette étape.
  11. Garnissez la tranche de pain « du bas » de sauce, puis disposez vos ingrédients dessus, dans l’ordre suivant : pousses d’épinard, avocat, tomate, champignons, tofu grillé.
  12. Une fois le tofu grillé en place, répétez l’opération avec les ingrédients qu’il vous reste, dans cet ordre : avocat, tomate, épinard, champignons, alfalfa.
  13. Garnissez l’autre moitié de pain de sauce, puis déposez sur le burger.
  14. Sortez vos frites de patates douces. Disposez dans un petit ramequin, ou dans l’assiette à côté du burger.
  15. Ajoutez un peu de noix de coco râpée si vous le désirez.

    burgerfries

    Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à vous régaler.
    J’espère que ma recette vous a plu.
    A très bientôt et bonne semaine à vous.

Emilie

Un gâteau aux pommes vegan, sans gluten ni sucres raffinés.

gateauauxpommes

Il y a quelques jours, j’ai eu envie d’un gâteau aux pommes. Après tout le chocolat que j’ai mangé pendant les fêtes, mon corps m’a réclamé des douceurs à base de fruits. Et si j’adore croquer dans une pomme bien fraîche et juteuse, j’aime aussi déguster ce fruit sous forme de tarte fine, en petits dés dans un muffin, ou même cuit au four avec un peu de sirop d’érable.

Pour réaliser mon gâteau, j’ai eu envie de tester le sans gluten. Rares sont mes recettes adaptées aux intolérants, aussi, je me suis procurée un mix de farines sans gluten que j’ai d’abord testé pour réaliser des moelleux au chocolat, et ensuite, pour ce gâteau aux pommes. Le résultat fut plutôt réussi (je ne partage pas de recettes ratées hihi), mais je pense qu’il serait mieux, à l’avenir, de trouver un mélange de farines à associer moi-même, plutôt qu’une préparation toute prête. Par principe. (même si c’est bien pratique). Si vous avez des associations de farines sans gluten qui fonctionnent bien, je sus preneuse.

gateaupommesvg1

En plus d’être vegan et sans gluten, mon gâteau ne contient aucun sucre raffiné. Je l’ai en effet sucré au rapadura, un sucre de canne complet, brut, plein de minéraux. C’est d’ailleurs ce qui lui donne cette couleur dorée particulière. Vous pouvez aussi utiliser du sucre de coco ou du muscovado, si comme moi, vous ne souhaitez pas consommer de sucre blanc raffiné. Et si au contraire,  vous voulez obtenir un gâteau plus clair, et que vous n’avez rien contre le sucre blanc, alors optez plutôt pour un sucre de canne blond.

Vous obtiendrez un gâteau à la texture « normande », humidifié par les pommes, léger et goûteux, très digeste (vive le sans gluten) et qui se mange vraiment tout seul… Le mien n’a pas fait la journée. (J’en avais tout de même sauvé une part pour le lendemain, et elle s’est très bien conservée).

Dernier point : ce petit gâteau fera le bonheur de vos enfants, à partir de 13 mois. Mon petit m’en a réclamé à plusieurs reprises.

On passe à la recette?

Pour un gâteau de 8 parts environ, il vous faudra :

  • 3 pommes de taille moyenne (type golden)
  • 200 gr d’un mix de farines sans gluten (j’ai utilisé le mix « ma vie sans gluten »)
  • 120 gr de rapadura (si vous n’en avez pas, vous pouvez remplacer par 130 gr de sucre de canne)
  • 20 cl de crème d’amande
  • 50 ml d’eau
  • 3 c.à.s d’huile de coco désodorisée ou végétale neutre.
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1/4 c.à.c de bicarbonate de soude

Recette :

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Râpez, épépinez et coupez vos pommes en fines tranches.
  3. Faites revenir dans un peu d’huile à la pôele environ 15 minutes.
  4. Mélangez au fouet le sucre, la crème d’amande, l’eau et l’huile de coco fondue dans un grand récipient.
  5. A part, mélangez la farine, la poudre à lever et le bicarbonate de soude.
  6. Incorporez petit à petit à votre première préparation en mélangeant bien.
  7. Prélevez les 6 plus belles tranches de vos pommes, et déposez les en rosace au fond d’un moule à gâteau préalablement huilé.
  8. Incorporez le reste des pommes au mélange puis versez le tout dans votre moule.
  9. Faites cuire environ 25 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir propre du gâteau.
  10. Laissez refroidir avant de démouler.

 

Et voilà. Régalez-vous.
A très bientôt pour une nouvelle recette.

 

Mon No-milk-shake cacao-açaï & granola maison super complet.

nomilkshakevegan2

Après une nuit passée au chaud sous la couette, j’ai parfois envie pour mon petit-déjeuner, de quelque chose qui soit à la fois frais, nourrissant, bon, et joli. Ca fait beaucoup je vous le concède, mais avec un peu d’imagination, il est très facile de composer un petit-déjeuner qui réunisse tous ces critères.

Si j’aime les porridges chauds en hiver, j’aime aussi la fraîcheur d’un bon smoothie ou d’un no-milk-shake complet pour me réveiller. Un peu comme un jet d’eau bien fraîche en guise de conclusion d’une douche chaude…

Si vous avez un peu suivi mon histoire, vous savez combien je trouve vital de consacrer un peu de temps et d’attention au premier repas de la journée. Et si vous me connaissez un peu, vous n’êtes pas sans savoir que j’accorde aussi beaucoup d’importance à l’esthétique d’un plat, aussi sommaire puisse-t-il être.

Avec ce no-milk-shake cacao açaï et granola hyper complet, j’apporte à mon corps :

  • Des fibres, des sucres lents et des vitamines grâce aux fruits et aux céréales qu’il contient.
  • Des glucides complexes grâce au granola maison.
  • Des antioxydants grâce à la poudre d’açaï, aux baies et au cacao.
  • Des protéines, grâce au lait végétal, aux purées d’oléagineux, aux fruits et aux flocons d’avoine.
  • Des oméga 3 grâce aux oléagineux contenus dans le granola.
  • La juste quantité de matière grasse insaturée dont le corps a besoin via le granola cuit à l’huile de coco.
    &
  • Zéro sucre raffiné
  • Zéro cholestérol
  • Zéro matières grasses saturées

nomilkshakevegan

En plus d’être très complet et agréable à la vue, ce no-milk shake est absolument délicieux. Les fruits et l’açaï se marrient à merveille au cacao cru, et le granola ajoute une note de croustillant et de gourmandise à ce petit-déjeuner déjà très savoureux. N’ayez pas peur des bananes (au nombre de 4), elles se digèrent très facilement, et leurs calories sont rapidement consommées par le corps. Les personnes adeptes d’un régime végétaliens en consomment beaucoup et ne souffrent pas de surpoids. Notre corps a besoin de ces glucides pour fonctionner, et les bananes en sont une source idéale.

Ce no-milk shake est une petite bombe énergétique très saine, je vous le promets.
Je vous donne la recette?

Pour un no-milk shake cacao – açaï il vous faudra :
Pour le no-milk shake à l’açaï :

  • 2 bananes
  • Une belle poignée de myrtilles ou de framboises bio congelées
  • 100 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c bombées de poudre d’açaï
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande blanche

Pour le no-milk shake au cacao :

  • 2 bananes
  • 50 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c de cacao cru en poudre
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande complète

Pour le granola : Voir ma recette ici

Recette :
Pour chacun des no-milk shakes, procédez de la même manière.

  1. Mixez dans un blender l’ensemble des ingrédients indiqués, en commencant par le no-milk shake à l’açaï.
  2. Versez dans votre mason jar.
  3. Mixez les ingrédients du no-milk shake au cacao.
  4. Versez délicatement par-dessus le no-milk shake à l’açaï.
  5. Additionez de granola, de fruits supplémentaires…

C’est prêt !
Vous n’avez plus qu’à vous régalez !
Très belle journée vous.

 

Le golden milk, une boisson ayurvédique bienfaisante et réconfortante pour l’hiver.

goldenmilk2

Depuis environ deux mois maintenant, je bois du lait d’or plusieurs fois par semaine. Si ce n’est pas chaque jour…

J’ai découvert cette douce boisson au curcuma et à la cannelle lors de mes lectures « healthy », et j’ai tout de suite eu envie de l’essayer. Les bienfaits du golden milk semblaient si immédiats, multiples et réels que je me devais de le tester. Et puis j‘étais vraiment curieuse de voir comment ces deux épices allaient s’entendre car je n’avais jamais essayé de cuisiner ensemble le curcuma et la cannelle.

Vous vous en doutez, si je consacre un article au golden milk aujourd’hui, c’est que j’ai été littéralement séduite. Tant par son goût que par ses multiples bienfaits.

Le lait d’or est en effet bien plus qu’une boisson chaude que l’on consomme en hiver, c’est un véritable rituel ayurvédique qui apporte à l’organisme tout ce dont il a besoin pour se défendre contre les agressions extérieures subies quotidiennement. Le curcuma est un antioxydant et un anti-inflammatoire très puissant qui agit comme stimulant au niveau du système immunitaire, améliore le fonctionnement du système digestif, embellit la peau, et qui aurait une action bénéfique sur plus de 700 de nos gênes.

Lorsqu’il est associé à la cannelle, au poivre et au gingembre, le curcuma se transforme en un véritable elixir de vie que tout un chacun devrait consommer chaque jour pour se garantir une santé optimale.

goldenmilk

Personnellement, j’ai intégré cette boisson rituelle dans mon quotidien, et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière tant cela me fait du bien. Le lait d’or, en plus d’être délicieux, est aussi apaisant et énergisant. Une vraie petite séance de yoga à siroter !

Après avoir testé plusieurs recettes, avec ou sans pâte de curcuma, avec ou sans cardamome, j’ai concocté le lait d’or qui convient le mieux à mes sens : Un lait végétal doux et riche en saveurs, qui mêle à la perfection le curcuma et la cannelle, tout en intégrant harmonieusement l’huile de coco, le poivre et le gingembre.

Si vous aimez les épices et les saveurs qui font voyager, si vous souhaitez prendre soin de vous et de votre corps et vous ouvrir à un autre type d’alimentation, alors vous ne serez pas déçus. Chaque gorgée de ce doux breuvage vous transportera vers des contrées lointaines et vous fera autant de bien qu’un beau soleil en plein hiver.

Et pourquoi ne pas intégrer cette boisson à un rituel bien-être comme une petite séance de yoga ou de méditation par exemple? Vous en retirerez ainsi un maximum de bénéfices.

goldenmilk4
Voici ma recette
Pour une tasse de golden milk, il vous faudra :

  • 250 ml de lait végétal (ici, lait de riz)
  • 1 c.à.c rase de poudre de curcuma
  • 1 c.à.c rase de cannelle moulue
  • 2 pincées de gingembre en poudre
  • 1/2 à 1 c/à.c d’huile de coco
  • 1 tour de poivrier
  • 2 c.à.s de sirop d’agave

Recette :

  1. Versez tous les ingrédients dans une casserole.
  2. Portez à feu moyen et battez continuellement au fouet de façon à bien incorporer vos épices. Attention, votre mélange ne doit en aucun cas bouillir.
  3. Quand le lait vous semble assez chaud pour être servi, retirez du feu.
  4. Filtrez à l’aide d’une petite passoire au dessus de votre tasse.
  5. Détendez-vous, laissez votre esprit vagabonder, et savourez votre boisson.

Je vous souhaite un agréable voyage des sens.
A très bientôt pour une nouvelle recette végétale.