Un jus vert pour se détoxiner.

jusvertsmason

Jardins en Fleurs reprend du service.

Cela fait une éternité que je n’avais pas eu le temps de m’occuper de mon site. Et pour cause, avec l’ouverture de notre restaurant et mon activité de maman à temps plein, je n’ai pas vu le temps passer.

Suite à quelques conversations qui m’ont remotivée, et une forte envie de reprendre mes petits articles dédiés à l’alimentation végétale et santé, me voici de retour !

Et pour reprendre en douceur, je vous propose aujourd’hui un jus vert plein de vitamines et de minéraux essentiels. Parfait pour aborder ce changement de saison, et garder une santé optimale.

Les jus verts peuvent intriguer, voire même rebuter, c’est pourquoi je vais répondre à une série de questions que vous pouvez vous poser si vous n’êtes pas déjà adepte de ces petits jus nutritifs.

plateaufruitsjusvert

Pourquoi consommer des jus verts?

Tout d’abord, le fait de consommer des jus verts vous permet d’augmenter de manière significative votre apport quotidien en fruits et légumes. (Le jus que je vous propose aujourd’hui contient par exemple un concombre, un bulbe de fenouil, trois pommes, et une belle poignée de raisin vert.)

De plus, le fait de consommer des jus verts vous permet d’inclure dans votre alimentation une quantité importante d’aliments crus sans pour autant souffrir des effets secondaires liés à un régime crudivore. (acidité, ballonnements…)

Si vous optez pour un extracteur de jus de qualité, vous verrez que la machine sépare les fibres pour ne récolter que l’essentiel du fruit et du légume. Les fibres sont certes bonnes pour l’organisme, mais consommées en trop grandes quantités, elles peuvent être très irritantes et vous faire l’effet d’un véritable râteau intestinal.

L’extracteur ne garde que le meilleur (le nectar en quelque sorte) et préserve vos intestins !

Qui peut consommer des jus verts?

Tout le monde ! (à condition de ne pas avoir de problèmes digestifs particuliers)
Tout le monde devrait consommer des jus verts.
Il n’y a pas d’effets secondaires à craindre, à condition d’augmenter les quantités petit à petit, et de bien laver ses fruits et légumes. Surtout si vous êtes enceinte.

Les enfants peuvent également en boire. Cela éveillera leurs papilles en plus de leur apporter plein de bonnes choses qu’ils consommeraient difficilement à l’état brut.

Mon petit garçon de deux ans m’aide à préparer nos jus et s’en délecte à chaque fois. Tous ses sens sont alors sollicités, la vue, l’odorat, le toucher, et enfin le goût. Ainsi, fruits et légumes sont pour lui synonyme de partage, de découverte et de « jeu », et non pas de contrainte insipide à avaler sans conviction.

jusvertenfant

Comment et quand consommer des jus verts?

Si vous ne savez pas par où commencer en terme de quantité, essayez dans un premier temps de prendre l’habitude de consommer un jus de 200 ml par jour. Le matin de préférence et à jeun. Pourquoi à jeûn? Parce que les nutriments seront directement assimilés par l’organisme et vous profiterez ainsi de leurs bienfaits toute la journée.

Une fois que vous aurez pris l’habitude de consommer vos 200ml quotidien, vous pourrez augmenter  la quantité de jus pour parvenir à 500ml par jour. C’est ce que je consomme en général, et lorsque je m’y tiens réellement, je ressens une nette différence : J’ai plus d’énergie, mon teint s’éclaircit, mon transit est au top, et je suis de meilleure humeur.

Enfin, vous pouvez profiter d’un changement de saison (l’automne ou le printemps) pour commencer à intégrer les jus verts à votre alimentation, et apporter ainsi à votre organisme les vitamines nécessaires au maintien d’une santé optimale.

Comment aimer les jus verts?

Si vous craignez une aversion pour les jus verts, rassurez-vous, ces jus ne contiennent pas que du vert. Vous constaterez assez rapidement, qu’en intégrant quelques fruits bien choisis, il est très facile de donner à son jus vert une touche de fraîcheur et de gourmandise.

Il n’y a qu’une règle à respecter en la matière : Evitez de faire de votre jus vert un jus de fruits en y intégrant plus de fruits que de légumes. En général on se donne pour règle de décomposer son jus ainsi : 1 fruit pour 3 légumes verts. Mais si vous commencer, vous pouvez changer un peu cette règle et intégrer 1 fruit pour 2 légumes, ou 2 fruits pour 3 légumes.

Petit à petit, vous réduirez de vous-même la quantité de fruits pour parvenir à ne consommer que du vert. Prenez votre temps et écoutez-vous. C’est important pour tenir sur la durée.

Quant à moi, il m’arrive encore de ne pas respecter cette règle du tiers. Je veille cependant à choisir des fruits dont l’index glycémie reste bas : pommes, poires…

Maintenant que vous savez presque tout, passons à la recette.

jusvertcarre

Pour 500 ml de jus vert, il vous faudra :

  • 1 grand concombre bio
  • 1 belle poignée de raisin vert bio
  • 1 beau bulbe de fenouil bio
  • 3 pommes bio

Préparation :

  1. Pelez et lavez le concombre. Détaillez le en quartiers de tailles égales.
  2. Rincez soigneusement votre raisin.
  3. Coupez et lavez le fenouil. Détaillez le en morceaux de taille moyenne.
  4. Pelez, coupez, et épépinez les pommes puis rincez les et détaillez les en quartier.
  5. Passez vos fruits et légumes dans l’extracteur en veillant à passer les morceaux de concombre après les morceaux de fenouil. Le concombre fournit plus de jus, et facilite ainsi le passage du fenouil dans l’extracteur.
  6. Versez votre jus dans une belle Mason Jar et consommez immédiatement.
  7. Si vous ne pouvez pas consommer votre jus tout de suite, scellez-le avec un couvercle et consommez dans les 24h.

Bonne dégustation !

 

Publicités

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #6 Un porridge de printemps aux fraises et bleuets.

1porridgefruitsrougesjdf

Il y a une semaine environ, et comme pour donner à l’arrivée du Printemps un peu plus de gaieté, j’ai reçu un très joli petit panier garni de fraises et de légumes colorés de la part de La Maison Colom.

Notre partenariat autour des fruits et légumes d’exception avait commencé avec leurs produits d’hiver, (voir ma rubrique spéciale Jardins en Fleurs pour La Maison Colom ) et c’est avec enthousiasme que nous avons décidé de poursuivre ensemble cette aventure autour d’un nouveau panier de printemps, composé de fraises, et de merveilleux petits légumes dont je vous parlerai bientôt autour d’une prochaine recette.

Pour fêter l’arrivée des beaux jours et faire honneur aux petites fraises si odorantes et belles que j’ai reçues, j’ai choisi, pour cette première édition de printemps, de partager avec vous mon porridge d’avoine à l’amande et aux fruits rouges.

Le porridge est un de mes petits-déjeuners favoris, tant pour ses saveurs que pour les bienfaits qu’il apporte à l’organisme :  Gourmand et complet tout en étant très sain, il est tout simplement idéal pour qui veut prendre soin de soi dès le saut du lit sans pour autant sacrifier à la gourmandise.

Et quand vient la saison des fruits rouges, c’est un délice pour moi que de pouvoir agrémenter à nouveau mes porridges et smoothies bowls de fraises, de framboises, de myrtilles, et de graines, pour ensuite les savourer tranquillement en profitant du calme et des premières heures ensoleillées de la journée. N’est-ce pas là une façon idéale de commencer la journée? En prenant soin de soi et de son corps, avec des couleurs et des saveurs qui réveillent et régalent tous les sens?

Ici, je vous présente une version tiède du porridge, mais vous pouvez également le préparer en avance et le déguster froid, selon vos préférences.

porridgefruitsrougesjdf2

Pour un porridge, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 30 gr de petits flocons d’avoine
  • 200 ml de lait d’amande
  • 1 c.à.c d’huile de coco
  • 2 c.à.c de sirop d’érable
  • 1 c.à.s de purée d’amandes blanches
  • 5 à 6 jolies fraises bien mûres
  • 1 poignée de bleuets (myrtilles) fraîches ou surgelées
  • 1 poignée d’amandes blanches

Recette :

  1. Dans une casserole sur feu moyen, mélangez le lait, l’huile de coco, le sirop d’érable et la purée d’amandes blanches.
  2. Lavez et coupez deux fraises en petits morceaux et ajoutez au mélange.
  3. Quand le mélange commence à frémir, versez vos flocons d’avoine en pluie tout en remuant bien pendant quelques minutes.
  4. Lorsque le porridge commence à épaissir, coupez le feu et laissez reposer quelques minutes de plus.
  5. Préparez vos fruits et vos amandes blanches.
  6. Versez le porridge tiédi dans un bol, puis ajoutez vos fruits et vos amandes.
  7. Juste avant de servir, versez un filet de lait d’amande supplémentaire sur votre porridge et additionnez d’une cuillère à soupe de purée d’amande. Vous obtiendrez ainsi une version plus crémeuse et délicieusement gourmande.

porridgefruitsrougesjdf

Voilà !
A très bientôt pour une autre recette gourmande, saine, et garantie 100% végétale !

Emilie

 

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #5. Un gâteau « bundt » au chocolat et à la betterave 100% végétal.

beetrootcake

L’heure de notre 5e rendez-vous gourmand autour des produits d’exception de La Maison Colom a sonné !

Aujourd’hui, je vous propose de cuisiner des légumes en dessert, avec un gâteau « bundt » au chocolat et à la betterave, très gourmand, et entièrement végétal. Je vous avais déjà proposé un délicieux gâteau à la carotte inspiré de la recette du grand chef Philippe Conticcini. Aujourd’hui, c’est la betterave qui est en vedette à la table du dessert ! Il me restait en effet une belle betterave du panier garni d’hiver que la Maison Colom m’a fait parvenir, et plutôt qu’un plat salé ou une entrée, j’ai eu envie de réaliser un dessert ou un goûter sucré. Vous connaissez mon amour des gâteaux…

Ce gâteau « bundt » betterave & chocolat est un pur délice au bon goût de cacao corsé, et il saura régaler les plus gourmands d’entres vous.

beetrootcake3

La betterave, que l’on a très peu l’habitude de voir en dessert, apporte du moelleux et du fondant aux préparations sans oeufs ni beurre. Idéal lorsque l’on souhaite limiter ou supprimer les produits et sous-produits animaux de son alimentation. Son goût sucré permet également de limiter l’apport en sucre dans la recette originale.

L’avantage avec la cuisine végétale, c’est qu’elle vous invite sans cesse à faire appel à votre imagination et à tous vos sens afin de retrouver les textures et saveurs habituellement obtenues à l’aide de produits et sous-produits animaux… Le tofu soyeux ou la compote de pommes remplacent ainsi idéalement les oeufs, le beurre se substituera parfaitement à la margarine et aux huiles végétales. Quant aux crèmes et laits végétaux, ils ont l’avantage de ne contenir aucun cholestérol. Pour des desserts gourmands, healthy et bien plus digestes!

img_1991-copie

Passons maintenant à la recette :
Pour un gâteau bundt chocolat betterave d’environ 8 parts, il vous faudra :

  • 250 gr de betteraves cuites
  • 80 gr de sucre de canne non raffiné ou 100 gr de sucre blond de canne
  • 160 gr de tofu soyeux
  • 150 gr de margarine végétale
  • 125 gr de chocolat noir
  • 250 gr de farine de blé
  • 3 c.à.c de cacao brut en poudre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de fleur de sel

Recette :

  1. Faites d’abord cuire votre betterave crue pendant 1 heure. Quand la peau se décolle, c’est que la betterave est cuite.
  2. Dans un récipient, battez le tofu soyeux et le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène et mousseux.
  3. Faites fondre le chocolat en morceau au bain marie avec la margarine végétale.
  4. Ajoutez au mélange de sucre et tofu soyeux. Mélangez bien.
  5. Ajoutez ensuite petit à petit la farine, la poudre à lever, la vanille et le cacao.
  6. Mélangez bien pour homogénéiser le tout.
  7. Coupez la betterave en morceaux et passez au mixeur afin d’obtenir une purée de betterave.
  8. Incorporez au mélange à l’aide d’une spatule.
  9. Graissez un moule à bundt cake puis versez-y le mélange.
  10. Laissez cuire 20 à 30 minutes. La pointe d’un couteau doit en ressortir propre.
  11. Laissez tiédir avant de démouler.
  12. Une fois votre gâteau froid, agrémentez d’un glaçage ou saupoudrez de sucre glace.

Voilà !
J’espère que ce gâteau à la betterave vous donnera envie d’essayer d’intégrer des légumes à vos desserts !
Encore un grand merci à La Maison Colom pour ce partenariat.
A très bientôt.
Emilie

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #4. Betteraves et légumes d’hiver au thym et à l’ail.

legumesracinesfour2

J’ai le plaisir de partager avec vous aujourd’hui ma recette n°4 réalisée avec les produits de la Maison Colom, à l’occasion de notre partenariat gourmand autour de leurs fruits et légumes d’exception.

Aujourd’hui, c’est la betterave qui est à l’honneur, car j’en ai reçues de très belles dans mon panier garni. J’ai choisi de cuisiner ces betteraves de façon plutôt inhabituelle, et de les faire cuire au four accompagnées de pommes de terre, d’oignons, de gousses d’ail, de thym et d’une pointe de paprika. J’adore les légumes cuits au four et je m’en régale chaque hiver. La cuisson au four donne une texture à la fois moelleux et croquante aux légumes, et les herbes et condiments que j’utilise en plus, subliment à merveille les légumes racines les plus simples : pommes de terre, panais, carottes, choux de Bruxelles. Je crois qu’aucun d’eux n’a pas eu droit à une cuisson au four dans ma cuisine !

Quand à la betterave au four, elle est absolument divine, et je ne m’attendais vraiment pas à un tel résultat après cuisson : une betterave fondante à souhait, à la peau légèrement grillée, qui trouve parfaitement sa place aux côtés de la pomme de terre, des oignons, du thym et de l’ail, leur ajoutant une très légère note sucrée, pour un plat haut en saveurs et dont nous nous sommes régalés avec mon fiancé. J’en ai même préparé une part non salée pour mon bébé, qui a tout terminé.

Ces beaux légumes au four accompagneront à merveille des frites de polenta, un pavé de tofu grillé aux herbes ou encore une galette de céréales aux pignons de pin. Libre à vous de les déguster tels quels également, car ce plat est plutôt nourrissant !

Et en dessert, comme c’est la Saint Valentin aujourd’hui, pourquoi ne pas réaliser de jolies tartelettes aux pommes et à la crème d’amande « Bouquet de Roses »?

legumesracinesfour1

Ingrédients pour deux personnes :

  • 2 belles betteraves
  • 6-8 pommes de terre petites à moyennes
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • sel et poivre
  • 5 branches de thym
  • Paprika

Recette :

  1. Faites cuire vos betteraves pendant 1h au moins à feu moyen-fort.
  2. Nettoyez vos pommes de terres et détaillez-les en morceaux réguliers.
  3. Pelez vos oignons et coupez-les en 4 quartiers.
  4. Retirez la peau des betteraves puis coupez en deux, puis en quatre, puis en quartiers de tailles assez égales, plus gros que les pommes de terre.
  5. Pré-chauffez votre four à 200°.
  6. Disposez tous vos légumes dans un plat allant au four.
  7. Ajoutez vos gousses d’ail (entières)
  8. Arrosez d’huiles d’olive, salez, poivrez et ajoutez une pointe de paprika
  9. Mélangez le tout
  10. Disposez vos branches de thym de façon à ce qu’elles ne brûlent pas pendant la cuisson, un peu cachée sous les légumes.
  11. Laissez cuire environ 25 minutes à 200° puis baissez le four à 175° pour 15-20 minutes supplémentaires. Mélangez à l’aide d’une spatule en bois à ce moment là.
  12. Surveillez bien la cuisson. Vos légumes doivent être dorés mais pas noircis.
  13. Sortez votre plat du four et disposez vos légumes dans une assiette.
  14. Bon appétit !

legumesracinesfour
J’espère que ma recette vous a plu.
A très bientôt autour d’un prochain article très gourmand.
Emilie

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #2 Un carpaccio de radis « red meat » pour une entrée fraîche et colorée.

redmeatcarpaccio

Dans mon dernier article, je vous présentais mon joli partenariat avec La Maison Colom, autour de leurs fruits et légumes d’exception.
Partenariat dont je suis très heureuse, car il me permet de découvrir et de cuisiner des produits d’une qualité exceptionnelle.

Pour pour ouvrir le bal de ma nouvelle rubrique « Jardins en Fleurs pour La Maison Colom », j’ai choisi de faire honneur aux petites pommes bio que j’ai reçues en début de semaine, avec des tartelettes aux pommes et crème d’amande façon « Bouquet de Roses » d’Alain Passard.

Aujourd’hui, et dans la continuité de ce merveilleux partenariat, j’aimerais vous proposer une petite entrée fraîche et de saison, autour du radis « red meat ».

redmeat2

Le radis « red meat » est une variété de radis venue d’Asie, aux saveurs très douces et légèrement sucrées, (proches du radis noir) et aux couleurs magnifiques : vert pastel à l’extérieur, et rose fuchsia à l’intérieur. Un véritable petit poème de couleurs printanières qui se dégustera aussi bien en condiment, qu’en carpaccio, ou encore finement râpé dans une salade.

Cette variété de radis aux couleurs acidulées, est très riche en vitamine C, en fibres et en amylase, favorisant ainsi une digestion optimale. Si vous souhaitez alléger votre organisme et lui offrir une petite cure « détox » et colorée, alors cette entrée est pour vous !

redmeat

Ma recette est simplissime, vous le verrez, et cette petite entrée égayera vos repas en plus de ravir tous vos sens. Et pour un repas 100% équilibré et végétal, vous pouvez associer ce carpaccio à un taboulé de boulghour aux raisins secs et aux pois chiche.

Une belle idée haute en couleurs et très fraîche, à déguster à la maison ou au travail.

Pour un carpaccio de radis red meat, il vous faudra :

  • 2 radis red meat de taille moyenne
  • Huile de pépins de raisin
  • Vinaigre de cidre
  • Sel et poivre
  • Graines de sésame
  • Graines de courges
  • Herbes aromatiques
  • 1 belle tranche de pain complet
  • Margarine végétale sans huile de palme
  • Fleur de sel

Préparation :

  1. Lavez et rapez les radis.
  2. A l’aide d’une mandoline ou d’un couteau bien aiguisé, détaillez des tranches de radis pour composer votre carpaccio.
  3. Répartissez dans une assiette, puis assaisonnez de deux c.à.s d’huile et d’une c.à.s de vinaigre de cidre.
  4. Ajoutez une pincée de sel, et un tour de moulin à poivre.
  5. Parsemez de graines de courges et de sésame.
  6. Disposez vos herbes aromatiques.
  7. Faites griller une belle tranche de pain, puis « beurrez » à la margarine végétale et salez très légèrement à la fleur de sel (optionnel)
  8. Dégustez.

Voilà pour cette deuxième recette  avec les délicieux légumes de la Maison Colom.

A très bientôt pour une prochaine recette !

 

Un gâteau aux pommes vegan, sans gluten ni sucres raffinés.

gateauauxpommes

Il y a quelques jours, j’ai eu envie d’un gâteau aux pommes. Après tout le chocolat que j’ai mangé pendant les fêtes, mon corps m’a réclamé des douceurs à base de fruits. Et si j’adore croquer dans une pomme bien fraîche et juteuse, j’aime aussi déguster ce fruit sous forme de tarte fine, en petits dés dans un muffin, ou même cuit au four avec un peu de sirop d’érable.

Pour réaliser mon gâteau, j’ai eu envie de tester le sans gluten. Rares sont mes recettes adaptées aux intolérants, aussi, je me suis procurée un mix de farines sans gluten que j’ai d’abord testé pour réaliser des moelleux au chocolat, et ensuite, pour ce gâteau aux pommes. Le résultat fut plutôt réussi (je ne partage pas de recettes ratées hihi), mais je pense qu’il serait mieux, à l’avenir, de trouver un mélange de farines à associer moi-même, plutôt qu’une préparation toute prête. Par principe. (même si c’est bien pratique). Si vous avez des associations de farines sans gluten qui fonctionnent bien, je sus preneuse.

gateaupommesvg1

En plus d’être vegan et sans gluten, mon gâteau ne contient aucun sucre raffiné. Je l’ai en effet sucré au rapadura, un sucre de canne complet, brut, plein de minéraux. C’est d’ailleurs ce qui lui donne cette couleur dorée particulière. Vous pouvez aussi utiliser du sucre de coco ou du muscovado, si comme moi, vous ne souhaitez pas consommer de sucre blanc raffiné. Et si au contraire,  vous voulez obtenir un gâteau plus clair, et que vous n’avez rien contre le sucre blanc, alors optez plutôt pour un sucre de canne blond.

Vous obtiendrez un gâteau à la texture « normande », humidifié par les pommes, léger et goûteux, très digeste (vive le sans gluten) et qui se mange vraiment tout seul… Le mien n’a pas fait la journée. (J’en avais tout de même sauvé une part pour le lendemain, et elle s’est très bien conservée).

Dernier point : ce petit gâteau fera le bonheur de vos enfants, à partir de 13 mois. Mon petit m’en a réclamé à plusieurs reprises.

On passe à la recette?

Pour un gâteau de 8 parts environ, il vous faudra :

  • 3 pommes de taille moyenne (type golden)
  • 200 gr d’un mix de farines sans gluten (j’ai utilisé le mix « ma vie sans gluten »)
  • 120 gr de rapadura (si vous n’en avez pas, vous pouvez remplacer par 130 gr de sucre de canne)
  • 20 cl de crème d’amande
  • 50 ml d’eau
  • 3 c.à.s d’huile de coco désodorisée ou végétale neutre.
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1/4 c.à.c de bicarbonate de soude

Recette :

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Râpez, épépinez et coupez vos pommes en fines tranches.
  3. Faites revenir dans un peu d’huile à la pôele environ 15 minutes.
  4. Mélangez au fouet le sucre, la crème d’amande, l’eau et l’huile de coco fondue dans un grand récipient.
  5. A part, mélangez la farine, la poudre à lever et le bicarbonate de soude.
  6. Incorporez petit à petit à votre première préparation en mélangeant bien.
  7. Prélevez les 6 plus belles tranches de vos pommes, et déposez les en rosace au fond d’un moule à gâteau préalablement huilé.
  8. Incorporez le reste des pommes au mélange puis versez le tout dans votre moule.
  9. Faites cuire environ 25 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir propre du gâteau.
  10. Laissez refroidir avant de démouler.

 

Et voilà. Régalez-vous.
A très bientôt pour une nouvelle recette.

 

Mon No-milk-shake cacao-açaï & granola maison super complet.

nomilkshakevegan2

Après une nuit passée au chaud sous la couette, j’ai parfois envie pour mon petit-déjeuner, de quelque chose qui soit à la fois frais, nourrissant, bon, et joli. Ca fait beaucoup je vous le concède, mais avec un peu d’imagination, il est très facile de composer un petit-déjeuner qui réunisse tous ces critères.

Si j’aime les porridges chauds en hiver, j’aime aussi la fraîcheur d’un bon smoothie ou d’un no-milk-shake complet pour me réveiller. Un peu comme un jet d’eau bien fraîche en guise de conclusion d’une douche chaude…

Si vous avez un peu suivi mon histoire, vous savez combien je trouve vital de consacrer un peu de temps et d’attention au premier repas de la journée. Et si vous me connaissez un peu, vous n’êtes pas sans savoir que j’accorde aussi beaucoup d’importance à l’esthétique d’un plat, aussi sommaire puisse-t-il être.

Avec ce no-milk-shake cacao açaï et granola hyper complet, j’apporte à mon corps :

  • Des fibres, des sucres lents et des vitamines grâce aux fruits et aux céréales qu’il contient.
  • Des glucides complexes grâce au granola maison.
  • Des antioxydants grâce à la poudre d’açaï, aux baies et au cacao.
  • Des protéines, grâce au lait végétal, aux purées d’oléagineux, aux fruits et aux flocons d’avoine.
  • Des oméga 3 grâce aux oléagineux contenus dans le granola.
  • La juste quantité de matière grasse insaturée dont le corps a besoin via le granola cuit à l’huile de coco.
    &
  • Zéro sucre raffiné
  • Zéro cholestérol
  • Zéro matières grasses saturées

nomilkshakevegan

En plus d’être très complet et agréable à la vue, ce no-milk shake est absolument délicieux. Les fruits et l’açaï se marrient à merveille au cacao cru, et le granola ajoute une note de croustillant et de gourmandise à ce petit-déjeuner déjà très savoureux. N’ayez pas peur des bananes (au nombre de 4), elles se digèrent très facilement, et leurs calories sont rapidement consommées par le corps. Les personnes adeptes d’un régime végétaliens en consomment beaucoup et ne souffrent pas de surpoids. Notre corps a besoin de ces glucides pour fonctionner, et les bananes en sont une source idéale.

Ce no-milk shake est une petite bombe énergétique très saine, je vous le promets.
Je vous donne la recette?

Pour un no-milk shake cacao – açaï il vous faudra :
Pour le no-milk shake à l’açaï :

  • 2 bananes
  • Une belle poignée de myrtilles ou de framboises bio congelées
  • 100 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c bombées de poudre d’açaï
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande blanche

Pour le no-milk shake au cacao :

  • 2 bananes
  • 50 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c de cacao cru en poudre
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande complète

Pour le granola : Voir ma recette ici

Recette :
Pour chacun des no-milk shakes, procédez de la même manière.

  1. Mixez dans un blender l’ensemble des ingrédients indiqués, en commencant par le no-milk shake à l’açaï.
  2. Versez dans votre mason jar.
  3. Mixez les ingrédients du no-milk shake au cacao.
  4. Versez délicatement par-dessus le no-milk shake à l’açaï.
  5. Additionez de granola, de fruits supplémentaires…

C’est prêt !
Vous n’avez plus qu’à vous régalez !
Très belle journée vous.