Visite préparatoire du Post Natal

Naturopathie Holistique de la Femme

La Naturopathie est une discipline Holistique de la santé qui présuppose l’existence d’une force vitale garante de notre bien-être et de la capacité qu’a notre corps à s’auto-guérir et se régénérer. 

Lorsque l’on se blesse et que la peau cicatrise d’elle-même, c’est cette énergie vitale qui entre en mouvement. Lorsque la force vitale est suffisante, le corps met en place différents processus physiologiques dans le but de se nettoyer – purifier, de rétablir son homéostasie, et enfin de s’auto-guérir. 

Ce principe de force vitale se retrouve dans d’autres cultures, notamment en Inde avec le « Prana » ; ou en Chine, avec le « Chi ». Ainsi, la Naturopathie est à l’Europe ce que l’Ayurvéda, est à l’Inde ou la Médecine Traditionnelle Chinoise à la Chine.

Et parce que la santé n’est pas l’absence de maladie, mais un état de bien-être holistique, c’est à dire global et qui concerne tous les plans de notre personne : plans physique, mental, énergétique, spirituel, social ; il importe de prendre soin de toutes ces sphères qui constituent notre essence profonde. En se tournant vers une alimentation hypotoxique et végétale, des plantes adaptées, l’utilisation de l’eau en interne et en externe, mais aussi en pratiquant une activité physique, en prenant soin de notre sphère psychologique et spirituelle, etc….

Il s’agit de s’accueillir totalement, de s’embrasser corps et âme, et de tout mettre en oeuvre afin d’entretenir et d’optimiser notre force vitale.
Et chez nous, Femmes Cycliques, cette force vitale est fluctuante et demande toute notre attention pour se maintenir.

Ainsi, la Naturopathie Holistique est une véritable invitation à renouer avec notre corps, à le ressentir pleinement, à communiquer avec lui, et à en décrypter les signaux.

Nos corps sont bruissants de messages.
Chaque jour ils nous envoient mille informations que nous choisissons ou non d’entendre et de prendre en compte.
Une douleur n’est pas une fatalité, c’est un message.
Une gêne n’est ni « légère » ou « minime », elle est aussi un murmure.
Un symptôme est une alerte qu’il importe de ne pas chercher à supprimer sans en avoir préalablement compris la symbolique et l’origine.

En prenant soin de notre corps, avec la mise en place de cures adaptées, détoxifiantes, revitalisantes, ou encore anti-radicalaires, et à l’aide d’une alimentation hypotoxique et nutritive, de plantes adaptées, de techniques hydrologiques, sportives, respiratoires, psycho-émotionnelles et énergétiques, ou encore avec le soutien de compléments alimentaires ciblés, nous permettons à notre âme d’avoir envie de rester dans notre enveloppe charnelle incarnée, et à tout notre être de s’épanouir.

La Naturopathie Holistique de la Femme considère qu’il est vital de prendre en compte, d’honorer et d’écouter cette part sacrée que nous portons toutes en nous. Cette reliance avec les éléments et avec notre cyclicité ne peut être ignorée lors d’une consultation car elle est fondamentale dans notre façon d’être au Monde et d’incarner nos énergies de femmes.

La naturopathie est également une merveilleuse occasion de reprendre les rênes de sa destinée en mains, de s’autoriser à changer, à renouer avec notre intuition féminine, notre part sacrée, à évoluer vers un mode de vie qui correspond mieux à nos besoins et à nos désirs profonds. C’est une réelle montée vibratoire. Lorsque l’on réalise à quel point l’on peut agir sur notre santé et notre vitalité, alors un monde nouveau s’ouvre à nous, et les contours de lendemains lumineux peuvent tranquillement se dessiner dans nos vies.

Parce que la Naturopathie est une véritable alchimie entre le corps et l’esprit, un alignement parfait entre ce que l’on ressent être au plus profond de notre âme, et ce qui irradie de nous au quotidien.

Lorsque les énergies sont fluides, que la vie peut circuler librement en soi, alors un rayonnement extérieur peut advenir, une cohérence s’installe entre ce que l’on est, et ce que l’on montre de nous. Nous épousons ainsi pleinement notre Féminin dans sa totalité, nous nous connaissons et honorons nos besoins propres.

Nos traits peuvent alors se détendre, notre teint s’éclaircir, notre façon d’être au monde se faire à la fois plus légère et mieux ancrée. Tout se met en place harmonieusement, et là, nous avons l’intime conviction que nous sommes enfin sur le bon chemin, celui de notre vie, de notre bien-être, de notre épanouissement propre, de notre lumière.

Finalement, la naturopathie holistique n’est rien d’autre qu’un retour sacré aux lois du Féminin. 

Emilie Vagner

Célébrer l’équinoxe d’automne

IMG_3086

Aujourd’hui a eu lieu l’équinoxe d’automne, ce jour de l’année où la durée du jour est égale à celle de la nuit. A partir d’aujourd’hui, les journées ne vont cesser de raccourcir et l’obscurité va doucement poser son manteau sur nos vies, nous invitant à plus d’introspection et d’intériorité.

C’est en effet le moment de ralentir, de récolter le fruit des efforts que nous avons déployés toute l’année, de nous féliciter pour nos résussites, et de nous autoriser avec bienveillance à laisser mourir ce qui n’a pas été accompli. Un autre printemps nous offrira l’occasion de nous remettre au travail.

L’automne nous invite aussi à entrer en nous-même et à nous observer. Quelles sont nos zones d’ombres? A quoi ressemblent-elles? Quelles couleurs revêtent-elles? A quoi ressemblent nos peurs et nos limitations? Comment nous empêchent-elles d’être pleinement nous-même? Comment accepter pleinement toutes ces ombres afin de mieux nous en délester ensuite ?

Je vous propose aujourd’hui un petit rituel afin de célébrer l’arrivée de l’automne, de nous relier à son esprit, et de nous autoriser ce temps précieux d’introspection, temps qui nous permettra de ralentir et de nous (r)accorder à la cyclicité du Monde et de la Nature.

IMG_3087

Rituel de célébration de l’équinoxe d’automne :

Il s’agira, en toute simplicité, de rassembler sur le support de notre choix (ce peut-être un plateau, une corbeille, une assiette) une bougie autour de laquelle nous disposerons feuilles, brindilles, plumes, pommes de pins, marrons ; glanés au cours d’une promenade en forêt. Laissons nous guider par notre intuition et ramassons ces offrandes de la nature avec gratitude.

Nous pourrons ajouter quelques cristaux dont les vibrations résonnent avec celles de l’automne. Ici la Citrine, pierre de lumière et d’abondance ; l’Oeil de tigre, pierre d’ancrage et de protection aux couleurs dorées des feuilles d’automne ; et puis, la Lodolite,  « Pierre des Chamanes »,  favorisant l’introspection et la connexion aux esprits de la Nature. C’est une pierre d’intuition que j’aime beaucoup, et dont l’intérieur ressemble à un petit jardin sauvage… rappelant tantôt le lichen sauvage, tantôt de minuscules fleurs…

Chaque soir, alors que l’obscurité enveloppera le monde, allumons notre bougie, et remercions l’esprit de l’automne de nous apporter ce temps d’introspection et de chaleur intérieure. Contemplons les derniers cadeaux que la Terre nous ont fait, soyons dans la gratitude et l’humilité. La Nature va doucement se mettre au repos, et lentement se dépouiller de toute vie afin de renaître encore plus belle au printemps…nous invitant à la suivre. Observons cette obscurité qui se dépose en nous alors que les jours raccourcissent.

Accueillons, et laissons mourir en nous ce qui n’a plus lieu d’être. Acceptons de laisser partir ce qui ne nous sert plus, sans regret ni amertume, dans la paix et la sérénité.

Allumons les lumières qui nous guideront à travers la saison froide, réchauffons-nous, soyons indulgents…la nature ne se reproche rien, elle accueille, elle est, tout simplement. Inspirons-nous d’elle, accordons tout notre être à son Esprit. Et célébrons l’automne, dans la joie et l’introspection.

Je vous invite à partager vos autels de celébrations de l’automne sur instagram en me taggant @jardinsenfleurs

Je serai ravie de voir et de partager vos créations.

Très bel équinoxe à vous,

Emilie

 

J’ai posé mes intentions, et maintenant, je fais quoi?

Vous venez de poser vos intentions.

Une partie du processus est enclenché. Félicitations, car ce premier petit pas est bien le plus important. Aucun périple, aucune ascension ne se fait sans ce fameux premier mouvement.

Néanmoins, il vous reste maintenant plusieurs étapes à réaliser afin que tout prenne forme et puisse se manifester à vous.

Vous l’imaginez bien, rien ne peut se faire sans votre mobilisation mentale, physique, spirituelle et sociale. Il s’agit de vous, de vos rêves. Tout est entre vos mains.

Pour se donner les moyens d’atteindre vos objectifs et de réaliser vos rêves, il importe de suivre un processus cohérent et logique. Processus qui prend certes racine dans la rêverie, l’introspection et la créativité (Yin), mais qui doit ensuite se muter en réflexion consciente, et se concrétiser dans la rédaction d’intentions et la mise en place d’actions à mener (Yang). L’ultime étape sera la réalisation concrète des actions à mener, afin de réaliser le but à atteindre. Et quand ce but sera atteint, le travail continuera…

Vous vous dîtes peut-être que l’on sort un peu trop du côté magique des intentions posées lors des nouvelles lunes, en compagnie de nos cristaux et de nos bâtons de fumigation, et que tout ça semble maintenant un peu trop cartésien et rigoureux…

Je vous explique pourquoi d’un coup, nous nous éloignons (mais pas vraiment en fait) du côté spirituel et magique de la première étape du processus des intentions posées.

Pour être en capacité d’accéder à vos rêves sur un plan semi-conscient, il vous faut d’abord faire taire votre mental et vous autoriser la détente et la rêverie. La magie et les cristaux, les rituels et la beauté de ces moments vous aident à imaginer votre moi aligné, votre moi qui rayonne en dehors de toutes les contraintes terre à terre qui vous agitent. C’est comme cela que vous pouvez vous accorder à votre vérité, à ce qui vous fait vibrer, à ce qui vous correspond réellement.

Je visualise la vie et son déroulé tel un subtil mélange d’ancrage et de magie. Il s’agit d’être lié(e) aux énergies célestes aux moments opportuns (Phase Yin), et d’être bien ancré(e) à la Terre et à son magnétisme lors des phases d’action (Phases Yang).

Rien ne se fait tout seul, mais rien ne se fait sans rêverie non plus. Même si je suis convaincue que l’on attire à soi ce que l’on exprime de nous. Si l’on s’efforce de rester dans une lumière bienveillante d’amour universel, on aura plus de chance de voir arriver dans sa vie autant de belles personnes que d’opportunités ou expériences enrichissantes. 

Revenons maintenant aux étapes à mener après avoir posé vos intentions :

Il s’agira donc, pour chaque intention, d’établir des actions concrètes à mener. En fonction de ce que l’on souhaite voir advenir dans sa vie, il nous faudra analyser nos manques, nos faiblesses, nos pensées limitantes, et trouver ensuite les différentes façons d’y remédier : Suivre une formation pour obtenir des compétences spécifiques, passer un diplôme pour pouvoir changer de carrière ; entamer un travail d’analyse avec un professionnel pour démêler des noeuds qui empêchent de vivre pleinement sa vie, s’inscrire à un cours de yoga, se déconnecter plus souvent des réseaux sociaux, se renseigner sur la façon dont on monte son entreprise, négocier un départ à l’amiable avec son employeur… etc etc

Pourquoi réaliser ces étapes? Tout simplement pour ne pas laisser votre mental vous décourager avec des pensées de type « c’est trop compliqué, je ne sais pas comment faire, je n’ai pas les compétences, je n’y connais rien, je n’ai pas confiance en moi, je n’ai pas le temps, etc… » mais aussi pour prendre conscience du chemin à parcourir afin que vos objectifs puissent se réaliser.

A chacune de ces réalités ou/et pensées limitantes correspond une action à mener, une solution concrète pour vous aider à avancer, pas à pas.

Vous l’avez compris, une intention rédigée puis laissée de côté ne se réalisera pas (ou du moins pas aussi vite) sans que vous passiez ensuite à l’action avec un plan ordonné.


Alors que l’intention est plutôt Yin, féminine, du domaine de la créativité, et des envies ; on considère que l’action, la réalisation, et la mobilisation, sont plutôt Yang. Il ne s’agit pas ici de dire que le féminin rêvasse pendant que le masculin travaille, mais de bien comprendre que la femme et l’homme ont autant besoin de Yin que de Yang pour évoluer harmonieusement. Nous sommes toutes et tous à la fois Féminin & Masculin. Et pour nous réaliser pleinement, être aligné(e), il est vital de trouver cet équilibre entre le Yin et le Yang.

Ainsi, pour que vos intentions puissent voir le jour, il vous faudra d’abord vous autorisez la rêverie et la magie, puis ensuite vous mobiliser dans l’action pour que vos objectifs puissent être atteints.


En résumé, pour poser vos intentions, il vous faudra :

En Phase Yin

  • Créer un cadre propice à la rêverie, au lâcher prise (rituels, cristaux, nouvelle lune, méditation)
  • Entrer dans une phase d’introspection et être à l’écoute de vos rêves
  • Noter en conscience tout ce qui vous passe par la tête
  • Evaluer le temps que cous vous donnez pour que vos rêves se manifestent

Puis en Phase Yang

  • Faire le point sur les actions à mener pour atteindre vos objectifs
  • Evaluer vos manques et vos faiblesses
  • Trouver des réponses adaptées
  • Trouver des solutions concrètes pour chacune de vos pensées limitantes
  • Passer à l’action

Et ne jamais oublier ce subtil équilibre entre le Yin rêveur, créatif, et le Yang mobilisateur, réalisateur.

J’espère que mon article vous plait.
N’hésitez pas à commenter, partager, aimer…!

A très bientôt et bon cheminement,

Emilie

Pourquoi, quand, et comment poser ses intentions?

Cristaux rituel
Emilie Vagner, 2019

Partout sur la toile il est question de poser ses intentions. Et moi la première, je parle souvent de cette pratique sur mon compte instagram. Régulièrement, je pose mes intentions autour d’un petit rituel dont je ne saurai me passer à présent tant il m’aide à savoir où je veux aller, et comment m’y rendre.

Mais qu’est-ce qu’une intention exactement? Et comment doit-on faire? De quoi s’agit-il concrètement? A quelle fréquence et quand est-il préférable de pratiquer ce rituel?

Je réponds à toutes ces questions ici, et j’espère vous éclairer et vous donner envie d’adopter cette pratique, tant elle est bénéfique.

1/ Pourquoi poser ses intentions?

Tout simplement pour faire un point sur sa vie, et ses envies. Pour visualiser la suite, à court, moyen et long terme.
Pour commencer, poser ses intentions vous permet de faire une pause, de faire le point et de vous interroger. De quoi ai-je envie aujourd’hui? De quoi ai-je besoin? Quels sont mes manques? Quelles sont mes envies? Qu’ai-je fait de mes rêves? Comment puis-je me sentir mieux au quotidien?

Difficile d’avancer lorsque l’on ne sait pas où l’on souhaite aller.

Ensuite, poser vos intentions vous permettra de concrétiser vos désirs, de faire un premier pas vers la vie qui vous attend et dont vous rêvez. En posant ses intentions, on se donne les moyens d’évoluer, de changer, de se réaliser, de guérir. On mentalise ce qui nous semble être du domaine de la rêverie…

2/ Concrètement, c’est quoi une intention?

Cela peut être quelque chose de très concret comme de « déménager à la campagne » ou d »ouvrir ma boutique de bijoux », ou bien de bien plus subtil et personnel, comme « être une personne plus spirituelle », ou « être à l’écoute de mon corps / des autres / de mes envies ». Il ne s’agit pas de vous flageller ou de vous imposer des contraintes, (nous ne parlons pas ici de résolutions), mais bien plus d’adopter un regard bienveillant sur votre vie et de vous donner les moyens d’augmenter votre vibration, de rayonner et de devenir la personne que vous êtes au fond de vous, quand la somme de vos peurs et de vos limites disparaît enfin.

Par exemple, on évitera de poser comme intention « perdre 5 kilos »ou  « reprendre le sport ». On préférera « être plus à l’écoute de mon corps » et « prendre soin de moi »…

Lorsque vous posez vos intentions, n’ayez pas peur de voir grand.
Affranchissez-vous de ce critique intérieur qui ne cesse de vous limiter.
Si vous rêvez de grands changements, autorisez-vous à l’écrire et à le mentaliser. C’est le début d’un processus qui ne cessera de vous surprendre. Je connais tellement de personnes qui ont réalisé des choses merveilleuses en s’appliquant à poser leurs intentions en conscience, régulièrement.

3/ Y-a-t-il un moment propice pour poser ses intentions?

D’une manière générale, je préfère toujours inviter les personnes à suivre leur intuition plutôt qu’un calendrier précis et culpabilisant. Si l’envie ou le besoin de poser des intentions vient à vous, alors suivez cet appel, et faites-vous confiance.
J’ai pour habitude de suivre les rythmes de la lune et de poser mes intentions à l’occasion des nouvelles lunes. Je ne le fais pas à chaque Nouvelle Lune, mais lorsque j’en ressens le besoin, j’attends cet instant du cycle lunaire pour réaliser ce rituel.

La nouvelle Lune est en quelques sortes un nouveau chapitre qui s’ouvre. Il y a quelque chose de l’ordre du renouveau et de la légèreté qui se prête particulièrement à ce rituel des intentions posées. Je crois aussi aux énergies des astres et il me semble que ce moment est vraiment propice à la mise en route de nouvelles énergies, de nouveaux projets…Il s’agit en quelques sortes de prendre la vague au bon moment pour surfer plus loin, plus en souplesse, plus en harmonie.

Quel que soit le moment que vous choisissez, soyez connecté(e) à votre intuition et laissez-vous aller.

4/ Et comment s’y prendre?

Les lignes qui suivent vous parlent de ma façon de faire, encore que j’opère souvent des ajustements et m’adapte aux conditions dans lesquelles je me trouve. Parfois je ne suis pas du tout ce protocole car cela m’est impossible.  L’important est de faire les choses en pleine présence. A vous de trouver votre rituel, en vous inspirant de ce que je vous partage ici.

Au calme, dans un endroit où vous ne serez pas dérangé(e) et où vous vous sentez bien, munissez-vous d’un carnet ou d’une feuille de papier, d’un stylo, et de vos cristaux favoris. Vous poivez choisir une cirtrine et un cristal de roche pour favoriser l’abondance et la clarté d’esprit.
Si vous n’avez pas (encore) de cristaux, ça n’est pas important. Vous pouvez choisir des objets que vous affectionnez pour vous accompagner dans ce moment : coquillages, petits cailloux, photographie, bijoux…

Ouvrez votre espace en le purifiant à l’aide d’un peu de sauge blanche, de bois de Palo Santo, ou même d’encens naturel. Allumez une bougie, et recueillez-vous quelques instants en fermant les yeux et en prenant trois grandes inspirations. Quand vous vous sentez détendu(e), prenez votre stylo et concentrez-vous sur votre vie, vos projets, vos envies, vos rêves… Visualisez-vous tel(le) que vous aimeriez vous voir devenir d’ici 1 mois, 6 mois, 3 ans… Puis écrivez les choses qui résonnent le plus en vous. Soyez à l’écoute de ce que vous souffle votre coeur, restez réaliste et pragmatique, mais ne vous sous-estimez pas non plus. Quand je parle d’être réaliste et pragmatique, j’entends par là qu’il est possible de tout réaliser à condition de savoir comment s’y prendre, d’être organisé, confiant et de savoir quelles étapes il faut passer afin d’atteindre ses objectifs. Evidemment, si vous souffrez de problèmes de vue très importants, inutile de poser comme intention « devenir pilote de ligne ». Vous pouvez en revanche choisir  » Aligner au mieux ma carrière professionnelle avec mes passions et mes croyances ».

N’écrivez rien qui ressemble à une contrainte ou à une critique insidieuse… Il s’agit de vous, de ce que vous aimez, de ce que vous souhaitez voir advenir de positif dans votre vie et votre personne. Il s’agit d’entamer un processus qui vous permettra de vous aligner, de rayonner, et d’être dans votre vérité.

Quand vous aurez fini, soufflez la bougie, remerciez pour cet instant que vous venez de vous accorder et fermez ainsi votre espace.

Vous pouvez consacrer un carnet entier à ces intentions, ou bien, conserver votre feuille volante dans un endroit calme, pliée en 4, posée sous un cristal ou autre objet cher à votre coeur, jusqu’à la prochaine nouvelle lune.

Je vous souhaite un beau chemin.
N’hésitez pas à me faire des retours et à me partager vos rituels, ici ou sur instagram @jardinsenfleurs

A très bientôt,

Emilie

Jardins en Fleurs pour la Maison Colom #6 Un porridge de printemps aux fraises et bleuets.

1porridgefruitsrougesjdf

Il y a une semaine environ, et comme pour donner à l’arrivée du Printemps un peu plus de gaieté, j’ai reçu un très joli petit panier garni de fraises et de légumes colorés de la part de La Maison Colom.

Notre partenariat autour des fruits et légumes d’exception avait commencé avec leurs produits d’hiver, (voir ma rubrique spéciale Jardins en Fleurs pour La Maison Colom ) et c’est avec enthousiasme que nous avons décidé de poursuivre ensemble cette aventure autour d’un nouveau panier de printemps, composé de fraises, et de merveilleux petits légumes dont je vous parlerai bientôt autour d’une prochaine recette.

Pour fêter l’arrivée des beaux jours et faire honneur aux petites fraises si odorantes et belles que j’ai reçues, j’ai choisi, pour cette première édition de printemps, de partager avec vous mon porridge d’avoine à l’amande et aux fruits rouges.

Le porridge est un de mes petits-déjeuners favoris, tant pour ses saveurs que pour les bienfaits qu’il apporte à l’organisme :  Gourmand et complet tout en étant très sain, il est tout simplement idéal pour qui veut prendre soin de soi dès le saut du lit sans pour autant sacrifier à la gourmandise.

Et quand vient la saison des fruits rouges, c’est un délice pour moi que de pouvoir agrémenter à nouveau mes porridges et smoothies bowls de fraises, de framboises, de myrtilles, et de graines, pour ensuite les savourer tranquillement en profitant du calme et des premières heures ensoleillées de la journée. N’est-ce pas là une façon idéale de commencer la journée? En prenant soin de soi et de son corps, avec des couleurs et des saveurs qui réveillent et régalent tous les sens?

Ici, je vous présente une version tiède du porridge, mais vous pouvez également le préparer en avance et le déguster froid, selon vos préférences.

porridgefruitsrougesjdf2

Pour un porridge, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 30 gr de petits flocons d’avoine
  • 200 ml de lait d’amande
  • 1 c.à.c d’huile de coco
  • 2 c.à.c de sirop d’érable
  • 1 c.à.s de purée d’amandes blanches
  • 5 à 6 jolies fraises bien mûres
  • 1 poignée de bleuets (myrtilles) fraîches ou surgelées
  • 1 poignée d’amandes blanches

Recette :

  1. Dans une casserole sur feu moyen, mélangez le lait, l’huile de coco, le sirop d’érable et la purée d’amandes blanches.
  2. Lavez et coupez deux fraises en petits morceaux et ajoutez au mélange.
  3. Quand le mélange commence à frémir, versez vos flocons d’avoine en pluie tout en remuant bien pendant quelques minutes.
  4. Lorsque le porridge commence à épaissir, coupez le feu et laissez reposer quelques minutes de plus.
  5. Préparez vos fruits et vos amandes blanches.
  6. Versez le porridge tiédi dans un bol, puis ajoutez vos fruits et vos amandes.
  7. Juste avant de servir, versez un filet de lait d’amande supplémentaire sur votre porridge et additionnez d’une cuillère à soupe de purée d’amande. Vous obtiendrez ainsi une version plus crémeuse et délicieusement gourmande.

porridgefruitsrougesjdf

Voilà !
A très bientôt pour une autre recette gourmande, saine, et garantie 100% végétale !

Emilie