Jardins en Fleurs pour la Maison Colom. #1 Mes tartelettes aux pommes et à la crème d’amande façon « Bouquet de Roses » d’Alain Passard.

tartepommejardinderoses5
Mes tartelettes aux pommes et à la crème d’amande façon « Bouquet de Roses »

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un merveilleux partenariat qui vient juste de voir le jour entre La Maison Colom & Jardins en Fleurs.

Si vous ne connaissez pas la Maison Colom, sachez qu’il s’agit d’un des fournisseurs en fruits et légumes d’exception des plus grands chefs et établissements étoilés de France. Parmi les plus prestigieux clients de la Maison, on compte par exemple La Pâtisserie des Rêves, Le Bristol, Le Meurice, ou encore Pierre Hermé… Vous l’aurez compris, les fruits et légumes des potagers et vergers sélectionnés par la Maison Colom sont exceptionnels.

Quand la Maison Colom m’a contactée il y a quelques semaines afin de me proposer de composer des recettes avec leurs produits d’excellence, mon petit coeur n’a fait qu’un tour, et j’ai tout de suite accepté leur offre. Après quelques semaines, j’ai reçu chez moi un très joli panier garni de fruits et légumes sélectionnés avec le plus grand soin par la Maison. Quel ravissement que de recevoir chez soi, des produits d’une si grande qualité !

Pour faire honneur à ce partenariat de rêve, j’ai ouvert une nouvelle rubrique « Jardins en Fleurs pour la Maison Colom » où je publierai au fil des semaines les petits plats et desserts que leurs produits d’exception m’ont inspirés.

En guise d’introduction à cette rubrique, et parce que dans mon panier garni se trouvaient de très jolies petites pommes bio auxquelles j’ai tout de suite eu envie de faire honneur, j’aimerais partager avec vous ma recette des tartelettes aux pommes et à la crème d’amande, façon « Bouquet de Roses », pour lesquelles je me suis inspirée directement du grand chef étoilé Alain Passard.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de ce dessert si bucolique et romantique, vous pouvez visionner ce petit film où le chef du restaurant étoilé L’Arpège, nous raconte comment l’idée de sa « Tarte Bouquet de Roses » est née.

tartepommesjardinsderoses2

Vous l’imaginez, j’ai été littéralement séduite par ce petit bijou de gourmandise qui représente tout ce que j’aime : un dessert féminin, esthétique, et inspiré de la nature…  Je n’ai en effet pas choisi d’appeler mon site de recettes végétales « Jardins en Fleurs » par hasard, et je suis toujours charmée par le côté poétique et la délicatesse que peuvent revêtir certains plats.

Et c’est tout naturellement que j’ai choisi de composer ma version végétale des tartelettes « Bouquet de Roses » d’Alain Passard.

J’ai préparé une base de pâte sans beurre ni oeuf pour mes fonds de tarte, que j’ai ensuite garnis d’une crème d’amande maison, faite de poudre d’amande, de sucre blond, de margarine végétale, de vanille et de fleur de sel. J’ai ensuite préparé mes roses de pomme et les ai délicatement disposées sur la crème d’amande.

Pour finir et avant cuisson, j’ai déposé quelques petits morceaux de beurre de cacao sur mes roses que j’ai saupoudrées de sucre blond. Après une cuisson d’environ vingt minutes, j’ai obtenu de délicieuses et très jolies tartelettes façon « Bouquet de Roses » dont nous nous sommes régalés avec mon fiancé.

Ces tartelettes seront d’ailleurs une très jolie façon d’offrir des fleurs à la personne que vous aimez à l’heure du dessert, le 14 février…et sans épines aucune.

tartepommesjardinderoses6
Passons maintenant à la recette.
Pour deux tartelettes aux pommes et à la crème d’amande façon « Bouquet de Roses », il vous faudra :

Pour la pâte :

  • 100 gr de farine type T45
  • 50 gr de margarine pommade
  • 20 gr de sucre glace
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 pointe de couteau de vanille moulue
  • 1 c.à.s d’eau

Pour la crème d’amande :

  • 60 gr de poudre d’amande
  • 45 gr de sucre blond
  • 35 gr de margarine fondue
  • 1 c.à.s de purée d’amande blanche

Pour les roses :

  • 4-5 pommes rouges de taille petite à moyenne.
  • De l’eau
  • Du jus de citron
  • Beurre de cacao
  • Sucre blond

Recette :

Pré-chauffez votre four à 180°.
Positionnez la grille de cuisson un cran en dessous du milieu de votre four.

  1. Préparez d’abord votre pâte en mélangeant intimement dans un grand récipient farine, sucre, margarine pommade, sel, vanille et eau.
  2. Formez une boule, et laissez reposer dans un bol recouvert d’un torchon.
  3. Préparez ensuite votre crème d’amande en mélangeant bien tous les ingrédients sus-cités à l’aide d’une fourchette ou d’un petit fouet. Réservez.
  4. Pour la préparation des roses, lavez vos pommes, retirez les trognons puis coupez les pommes en deux.
  5. A l’aide d’un couteau bien aiguisé ou d’une mandoline, détaillez de fines tranches de pomme bien régulières que vous laisserez tremper dans un grand récipient d’eau citronnée afin qu’elles ne noircissent pas.
  6. Quand vos pétales de pommes sont prêtes, faites chauffer de l’eau dans une grande casserole et faites-les cuire deux trois minutes.
  7. Sortez vos pétales à l’aide d’un écumoir et laissez tempérer sur une planche, bien à plat.
  8. Saupoudrez maintenant votre plan de travail de farine et étalez la pâte à l’aide d’un rouleau fariné.
  9. Chemisez vos deux petits moules à tarte avec la pâte, appuyez bien sur les bords, et piquez vos fonds à l’aide d’une fourchette pour que l’air puisse s’échapper.
  10. Mélangez votre crème d’amande une dernière fois puis garnissez-en vos fonds de tarte.
  11. Préparez maintenant vos roses. Attention, cette manipulation requiert patience et application.
  12. Placez vos pétales de gauche à droite dans le sens de la longueur (à l’horizontale) de façon à ce qu’ils se chevauchent au 1/3. Vous devez obtenir une bande régulière d’environ 6 pétales.
  13. Roulez délicatement de la gauche vers la droite afin de composer la rose, puis déposez-là sur la crème d’amande en appuyant légèrement de façon à bien l’intégrer dans la tartelette.
  14. Vous pouvez ajouter des pétales pour des roses plus ou moins grandes.
  15. Répétez l’opération jusqu’à ne plus avoir de pétales.
  16. Garnissez de petits morceaux de beurre de cacao.
  17. Saupoudrez un peu de sucre blond.
  18. Mettez au four pour une vingtaine de minutes.
  19. Laissez refroidir, démoulez vos tartelettes, saupoudrez de sucre glace si vous le souhaitez et régalez vous.
tartepommejardinderoses
Après cuisson

Je vous souhaite une très belle dégustation et j’espère que vous me suivrez dans cette aventure « Jardins en Fleurs pour la Maison Colom ».

N’hésitez pas à me montrer vos photos ou à me laisser un petit mot si vous réalisez ma recette.

Très belle journée à vous.

Emilie

Publicités

Des crêpes sans lactose et sans oeufs, aux pommes caramélisées, myrtilles bio et amandes dorées.

crepesvegan4

Et voilà, Janvier s’en est allé…

Et c’est avec des crêpes que nous fêtons l’arrivée du mois de février.
Comme s’il fallait un prétexte à la gourmandise…
Tout ceci me réjouit car, petit à petit, nous nous éloignons de l’hiver pour nous rapprocher de ma saison préférée… Le printemps… saison de transition et de renouveau, où l’on se sent comme renaître à la vie, plus léger, et encore plus vivant..

Les crêpes que je vous propose aujourd’hui sont, d’une certaine manière, un prélude au printemps. Mon prélude à cette saison, que chaque année j’attends avec un peu plus d’impatience.

Pour célébrer le printemps qui n’est pas encore là, j’ai garni mes crêpes de pommes caramélisées et de myrtilles, ainsi que d’amandes effilées légèrement dorées. J’ai voulu des crêpes colorées et fruitées, légères et gourmandes, pour sortir un peu de la lourdeur des plats hivernaux que je délaisse, petit à petit, pour me concentrer sur les nouveaux produits de la saison qui approche.

Les crêpes en elle-mêmes sont assez simples à réaliser. Etant un peu prise par le temps pour me lancer dans des essais en cuisine, je me suis directement inspirée de la recette d’Ophélie Véron (Antigone XXI) car elle me semblait cohérente et vraiment simple. Il ne faut rien d’autre que de la farine, de la maïzena, du lait végétal, de l’huile, un peu de sucre, une pincée de sel, et une pointe de vanille moulue pour réaliser environ 8 belles crêpes. Rien de très compliqué donc. Vous verrez qu’il n’y a besoin, ni de lait de vache, ni d’oeufs de poule pour faire sauter de jolies crêpes et s’en régaler ensuite.

crepesvegan

Concernant la garniture, comme je le disais, j’ai voulu de la fraîcheur et des fruits sans pour autant sacrifier à mes envies gourmandes. Et pour donner à la pomme une texture caramélisée et fondante, c’est un jeu d’enfant : munissez-vous d’une poêle, faites chauffer de l’huile de coco, versez vos dés de pommes, arrosez de sirop d’érable ou de sucre de canne blond, d’un filet de jus de citron et d’une pincée de fleur de sel, et laissez la magie opérer tout en faisant « sauter » vos dés de pommes afin qu’ils dorent tous uniformément.

Une fois que les dés de pommes sont bien caramélisés, réservez dans un bol et ajoutez les myrtilles. Un tour de cuillère et l’on obtient un mélange pommes myrtilles fondant à tomber.

Et pour qu’un festival de textures puisse opérer à l’heure de la dégustation, quoi de mieux que des amandes effilées légèrement dorées pour agrémenter nos crêpes pommes myrtilles d’une note croquante ?

Encore une fois, rien de plus simple. Il suffit en effet de faire revenir les amandes dans une poêle bien chaude et non huilée pendant une ou deux minutes. Attention à bien surveiller la cuisson et à ne pas laisser brûler les amandes. Il faut remuer sans cesse la poêle afin d’obtenir des amandes effilées dorées à souhait.

J’ai tout dit? Vous connaissez presque toute la recette !?
Et non, il reste encore quelques subtilités à découvrir….
Passons à la recette.

crepesvegan3

Pour réaliser 8 belles crêpes vegan pommes myrtilles amande, il vous faudra :

  • 200 gr de farine de blé
  • 50 gr de maïzena
  • 10 gr de sucre de canne blond
  • 1 c.à.s d’huile de pépin de raisin, de coco ou autre huile végétale
  • 520 ml de lait végétal
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 pointe de couteau de vanille moulue
  • 1 c.à.c de jus de citron

Recette :

  1. Dans un grand saladier versez la farine, la maïzena, le sucre, le sel et la vanille. mélangez bien.
  2. Ajoutez ensuite l’huile végétale ainsi que le lait et battez au fouet jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
  3. Faites chauffer un tout petit peu d’huile dans une grande poêle.
  4. Quand votre poêle semble bien chaude, versez le contenu d’une louche de pâte à crêpes et faites tourner la poêle pour bien répartir la pâte partout.
  5. Laissez cuire quelques minutes puis décoller délicatement les bords de la crêpe à l’aide d’une spatule afin qu’elle n’attache pas quand vous la ferez sauter.
  6. Retournez la crêpe
  7. Laissez cuire quelques minutes de plus
  8. Réservez dans une assiette et recouvrez d’aluminium afin que vos crêpes ne sèchent pas.
  9. Répétez l’opération jusqu’à ne plus avoir de pâte.

Pour la garniture de deux crêpes*, il vous faudra :
Je vous propose ces proportions car vous aurez probablement envie de varier les plaisirs et de tester d’autres garnitures. Si tel n’est pas le cas, à vous de doubler ou de quadrupler les proportions.

  • 2 pommes de type Golden
  • De l’huile de coco ou autre huile végétale
  • Du sirop d’érable
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 filet de jus de citron
  • Une belle poignée de myrtilles bio congelées

Préparation :

  1. Epluchez et détaillez vos pommes en petits dés.
  2. Faites chauffer 2 c.à.s d’huile dans une poêle puis ajoutez vos dés de pomme.
  3. Arrosez de sirop d’érable et laissez cuire tout en mélangeant régulièrement.
  4. Ajoutez une pincée de sel et un filet de jus de citron, mélangez bien.
  5. Quand vos pommes commencent à dorer, c’est qu’elles sont prêtes.
  6. Réservez et ajoutez vos myrtilles. Mélangez.
  7. Faites torréfier vos amandes effilées dans une poêle chaude quelques minutes. Réservez.

Garnissage :

  1. Prenez une crêpe et pliez là en deux.
  2. Garnissez de vos fruits, ajoutez des amandes torréfiées, puis repliez encore une fois la crêpe.
  3. Décorez d’amandes torréfiées.
  4. Vous pouvez également ajouter un filet de sirop d’érable supplémentaire ou du jus de pomme concentré pour encore plus de gourmandise.

Et voilà !

Si vous souhaitez d’autres idées pour garnir vos crêpes, vous pouvez opter pour :

  • Noix de coco & zestes de citron vert + sirop d’agave
  • Nutella vegan (mélangez de la purée de noisette à un peu de poudre de cacao brut, délayez avec un peu de lait végétal et le tour est joué)
  • Chocolat fondu & amandes effilées
  • Framboises en compotée & pépites de chocolat
  • Quartiers de pomme fondante & chocolat noir fondu
  • Beurre de cacahuète & tranches de pommes crues
  • Confiture diverses
  • Fruits séchés réduits en compote (figues mixées avec un peu d’eau tiède par exemple)
  • Caramel maison sans beurre (utilisez de la margarine végétale et salez à la fleur de sel)
  • Caramel de dattes (mixez des dattes préalablement trempées dans l’eau, ajoutez un peu de lait végétal)
  • Mangues caramélisées & chips de coco

…. Les possibilités sont infinies !

Je vous souhaite une délicieuse chandeleur et j’espère que vous avez aimé mon article !

A très bientôt.

Mon very-green burger & ses frites de patates douces à la coco. La junkfood revisitée en version healthy.

burgerpatatesdoucesvg

Aujourd’hui j’ouvre ma nouvelle rubrique de recettes végétales consacrée aux déjeuners, dîners et snacks salés !

Les demandes se sont multipliées ces derniers temps, et c’est avec plaisir que je vous proposerai dorénavant des options de repas vegan équilibrés, gourmands, et pas trop prise de tête à réaliser.

Pour ouvrir cette nouvelle rubrique, j’ai décidé de vous proposer une recette qui fera le bonheur de tous les amoureux de « healthy-junk-food » : Un very-green burger sans gluten accompagné de frites de patates douces à la coco.

Personnellement, j’en suis complètement fan.

Ce very-green burger est rapide et simple à préparer, parfaitement équilibré sur un plan nutritionnel, et délicieux à déguster : Protéines, vitamines, oméga 3, nutriments essentiels, fibres, glucides, et anti-oxydants, tout y est ! Vous pouvez ainsi vous régaler en toute bonne conscience. Les frites de patates douces ; en plus d’être excellentes pour la santé, ne demandent pas beaucoup de préparation, et vous permettent de succomber aux joies de la finger food régressive sans culpabilité aucune !

Un petit repas healthy aux allures de junk-food, tout aussi bon pour la santé que pour le moral ! Que demander de plus?

La recette !

burgervg

Pour un green burger, il vous faudra :

nota : j’ai trouvé mes petits pains à burger vegan et sans gluten en magasin bio. Je pense que vous devriez pouvoir mettre la main dessus sans problème si vous êtes déjà adepte du sans gluten. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir des pains burgers classiques si vous le souhaitez. (attention toutefois aux huiles de palme et sucres ajoutés présents dans les pains à burgers du commerce…)

  • Un petit pain sans gluten spécial burger
  • 1 petit avocat ou 1/2 de taille moyenne mûr à souhait
  • Des pousses d’alfalfa
  • 1 petite tomate (optionnel hors saison des tomates)
  • 2 champignons de Paris
  • 1 tranche de tofu aux herbes (je prends celui de la marque Tossolia, mais le tofu à l’ail des ours de chez Taifun est un régal qui trouvera très bien dans sa place dans ce green burger.)
  • Quelques jeunes pousses d’épinard

Pour la sauce, il vous faudra :

  • 2 c.à.s de purée de noix de cajoux
  • 1 c.à.c de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de vinaigre de cidre
  • 1 pointe d’arome fumé ou 1 c.à.s de sauce barbecue vegan
  • Du sel et du poivre

Pour les frites de patates douces, il vous faudra :

  • 1 patate douce de taille moyenne
  • 3 c.à.s d’huile de coco fondue ou toute autre huile végétale qui supporte la cuisson au four
  • De la noix de coco râpée
  • Du sel et du poivre

Préparation :

  1. Lavez bien la patate douce (frottez avec une éponge propre pour retirer toute trace de terre) et détaillez ensuite en frites de tailles régulières.
  2. Disposez dans un plat allant au four, arrosez d’huile, salez et poivrez, mélangez pour que toutes vos frites s’imprègnent, puis saupoudrez de noix de coco râpée.
  3. Enfournez à 180° pour 30-40 minutes. A mi-cuisson, mélangez avec une spatule en bois. Surveillez bien. Vos frites doivent être moelleuses et dorées, mais pas calcinées!
  4. Pendant la cuisson des frites, préparez votre green-burger.
  5. Coupez l’avocat en deux, retirez le noyaux, puis enlevez la peau, et réservez quelques tranches sur une planche à découper. Arrosez de jus de citron, salez et poivrez légèrement.
  6. Lavez et coupez en tranches fines la tomate et les champignons, disposez sur la planche et assaisonnez.
  7. Passez vos pousses d’alfalfa et d’épinard sous l’eau claire et réservez.
  8. Préparez maintenant la sauce en mélangeant tous les ingrédients à l’aide d’une fourchette. Goûtez et ajustez l’assaisonement en fonction de vos goût.
  9. Faites griller la tranche de tofu dans une poele chaude pendant quelques minutes à feu moyen, puis doux.
  10. Coupez votre petit pain à burger en deux et passez le 2 minutes au four. Profitez de la cuisson des patates douces pour cette étape.
  11. Garnissez la tranche de pain « du bas » de sauce, puis disposez vos ingrédients dessus, dans l’ordre suivant : pousses d’épinard, avocat, tomate, champignons, tofu grillé.
  12. Une fois le tofu grillé en place, répétez l’opération avec les ingrédients qu’il vous reste, dans cet ordre : avocat, tomate, épinard, champignons, alfalfa.
  13. Garnissez l’autre moitié de pain de sauce, puis déposez sur le burger.
  14. Sortez vos frites de patates douces. Disposez dans un petit ramequin, ou dans l’assiette à côté du burger.
  15. Ajoutez un peu de noix de coco râpée si vous le désirez.

    burgerfries

    Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à vous régaler.
    J’espère que ma recette vous a plu.
    A très bientôt et bonne semaine à vous.

Emilie

Un gâteau aux pommes vegan, sans gluten ni sucres raffinés.

gateauauxpommes

Il y a quelques jours, j’ai eu envie d’un gâteau aux pommes. Après tout le chocolat que j’ai mangé pendant les fêtes, mon corps m’a réclamé des douceurs à base de fruits. Et si j’adore croquer dans une pomme bien fraîche et juteuse, j’aime aussi déguster ce fruit sous forme de tarte fine, en petits dés dans un muffin, ou même cuit au four avec un peu de sirop d’érable.

Pour réaliser mon gâteau, j’ai eu envie de tester le sans gluten. Rares sont mes recettes adaptées aux intolérants, aussi, je me suis procurée un mix de farines sans gluten que j’ai d’abord testé pour réaliser des moelleux au chocolat, et ensuite, pour ce gâteau aux pommes. Le résultat fut plutôt réussi (je ne partage pas de recettes ratées hihi), mais je pense qu’il serait mieux, à l’avenir, de trouver un mélange de farines à associer moi-même, plutôt qu’une préparation toute prête. Par principe. (même si c’est bien pratique). Si vous avez des associations de farines sans gluten qui fonctionnent bien, je sus preneuse.

gateaupommesvg1

En plus d’être vegan et sans gluten, mon gâteau ne contient aucun sucre raffiné. Je l’ai en effet sucré au rapadura, un sucre de canne complet, brut, plein de minéraux. C’est d’ailleurs ce qui lui donne cette couleur dorée particulière. Vous pouvez aussi utiliser du sucre de coco ou du muscovado, si comme moi, vous ne souhaitez pas consommer de sucre blanc raffiné. Et si au contraire,  vous voulez obtenir un gâteau plus clair, et que vous n’avez rien contre le sucre blanc, alors optez plutôt pour un sucre de canne blond.

Vous obtiendrez un gâteau à la texture « normande », humidifié par les pommes, léger et goûteux, très digeste (vive le sans gluten) et qui se mange vraiment tout seul… Le mien n’a pas fait la journée. (J’en avais tout de même sauvé une part pour le lendemain, et elle s’est très bien conservée).

Dernier point : ce petit gâteau fera le bonheur de vos enfants, à partir de 13 mois. Mon petit m’en a réclamé à plusieurs reprises.

On passe à la recette?

Pour un gâteau de 8 parts environ, il vous faudra :

  • 3 pommes de taille moyenne (type golden)
  • 200 gr d’un mix de farines sans gluten (j’ai utilisé le mix « ma vie sans gluten »)
  • 120 gr de rapadura (si vous n’en avez pas, vous pouvez remplacer par 130 gr de sucre de canne)
  • 20 cl de crème d’amande
  • 50 ml d’eau
  • 3 c.à.s d’huile de coco désodorisée ou végétale neutre.
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1/4 c.à.c de bicarbonate de soude

Recette :

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Râpez, épépinez et coupez vos pommes en fines tranches.
  3. Faites revenir dans un peu d’huile à la pôele environ 15 minutes.
  4. Mélangez au fouet le sucre, la crème d’amande, l’eau et l’huile de coco fondue dans un grand récipient.
  5. A part, mélangez la farine, la poudre à lever et le bicarbonate de soude.
  6. Incorporez petit à petit à votre première préparation en mélangeant bien.
  7. Prélevez les 6 plus belles tranches de vos pommes, et déposez les en rosace au fond d’un moule à gâteau préalablement huilé.
  8. Incorporez le reste des pommes au mélange puis versez le tout dans votre moule.
  9. Faites cuire environ 25 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir propre du gâteau.
  10. Laissez refroidir avant de démouler.

 

Et voilà. Régalez-vous.
A très bientôt pour une nouvelle recette.

 

Mon No-milk-shake cacao-açaï & granola maison super complet.

nomilkshakevegan2

Après une nuit passée au chaud sous la couette, j’ai parfois envie pour mon petit-déjeuner, de quelque chose qui soit à la fois frais, nourrissant, bon, et joli. Ca fait beaucoup je vous le concède, mais avec un peu d’imagination, il est très facile de composer un petit-déjeuner qui réunisse tous ces critères.

Si j’aime les porridges chauds en hiver, j’aime aussi la fraîcheur d’un bon smoothie ou d’un no-milk-shake complet pour me réveiller. Un peu comme un jet d’eau bien fraîche en guise de conclusion d’une douche chaude…

Si vous avez un peu suivi mon histoire, vous savez combien je trouve vital de consacrer un peu de temps et d’attention au premier repas de la journée. Et si vous me connaissez un peu, vous n’êtes pas sans savoir que j’accorde aussi beaucoup d’importance à l’esthétique d’un plat, aussi sommaire puisse-t-il être.

Avec ce no-milk-shake cacao açaï et granola hyper complet, j’apporte à mon corps :

  • Des fibres, des sucres lents et des vitamines grâce aux fruits et aux céréales qu’il contient.
  • Des glucides complexes grâce au granola maison.
  • Des antioxydants grâce à la poudre d’açaï, aux baies et au cacao.
  • Des protéines, grâce au lait végétal, aux purées d’oléagineux, aux fruits et aux flocons d’avoine.
  • Des oméga 3 grâce aux oléagineux contenus dans le granola.
  • La juste quantité de matière grasse insaturée dont le corps a besoin via le granola cuit à l’huile de coco.
    &
  • Zéro sucre raffiné
  • Zéro cholestérol
  • Zéro matières grasses saturées

nomilkshakevegan

En plus d’être très complet et agréable à la vue, ce no-milk shake est absolument délicieux. Les fruits et l’açaï se marrient à merveille au cacao cru, et le granola ajoute une note de croustillant et de gourmandise à ce petit-déjeuner déjà très savoureux. N’ayez pas peur des bananes (au nombre de 4), elles se digèrent très facilement, et leurs calories sont rapidement consommées par le corps. Les personnes adeptes d’un régime végétaliens en consomment beaucoup et ne souffrent pas de surpoids. Notre corps a besoin de ces glucides pour fonctionner, et les bananes en sont une source idéale.

Ce no-milk shake est une petite bombe énergétique très saine, je vous le promets.
Je vous donne la recette?

Pour un no-milk shake cacao – açaï il vous faudra :
Pour le no-milk shake à l’açaï :

  • 2 bananes
  • Une belle poignée de myrtilles ou de framboises bio congelées
  • 100 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c bombées de poudre d’açaï
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande blanche

Pour le no-milk shake au cacao :

  • 2 bananes
  • 50 ml de lait végétal
  • 2 c.à.c de cacao cru en poudre
  • 2 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande complète

Pour le granola : Voir ma recette ici

Recette :
Pour chacun des no-milk shakes, procédez de la même manière.

  1. Mixez dans un blender l’ensemble des ingrédients indiqués, en commencant par le no-milk shake à l’açaï.
  2. Versez dans votre mason jar.
  3. Mixez les ingrédients du no-milk shake au cacao.
  4. Versez délicatement par-dessus le no-milk shake à l’açaï.
  5. Additionez de granola, de fruits supplémentaires…

C’est prêt !
Vous n’avez plus qu’à vous régalez !
Très belle journée vous.

 

Mousse au chocolat vegan – trois ingrédients.

img_1189

Aujourd’hui je vous propose une recette de mousse au chocolat noir vegan minimaliste, et délicieuse, composée de trois ingrédients seulement :

  • Du chocolat noir
  • Du jus de pois chiche
  • Du lait végétal

Très simple à réaliser, cette mousse au chocolat est également peu onéreuse : Comptez en effet moins de 10€ pour l’achat des ingrédients (tous sont biologiques) et la réalisation de 4 belles parts de mousse au chocolat noir corsé. Notez qu’il vous restera du lait végétal (il en faut très peu dans ma recette, et si vous ne savez pas quoi en faire, mon site regorge de recettes à base de lait végétal, comme ce délicieux porridge par exemple) et des pois chiche que vous pourrez cuisiner en houmous, en falafels ou tout simplement faire griller à la poêle avec quelques gousses d’ail, du sel, du poivre et un peu de cumin.

Personnellement, j’aime beaucoup l’idée du no waste et de pouvoir utiliser les pois chiche ET leur jus pour la confection d’un repas.

Enfin et avant de passer à la recette, je tiens à préciser que cette mousse végétale ne contient aucun cholestérol, ni sucre ajouté et se trouve être très digeste et saine. Vous pourrez donc craquer sans trop culpabiliser :)

img_1185

Pour quatres belles portions de mousse au chocolat, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 200 gr de chocolat noir vegan
  • Le jus d’une boite de pois chiches / environ 200 gr (préférez les bocaux en verre)
  • Un trait de lait végétal

Recette :

  1. Récupérez le jus de pois chiche et battez à l’aide d’un fouet électrique afin qu’il monte en neige. Comme vous le feriez avec des blancs d’oeufs. Vous devez obtenir un résultat épais et onctueux qui tient au récipient quand vous le mettez tête en bas !
  2. Faites fondre le chocolat cassé en morceaux au bain marie avec un trait de lait végétal. Laissez tiédir.
  3. A l’aide d’une maryse, incorporez délicatement et par étapes le chocolat fondu à votre préparation en neige.
  4. Répartissez la mousse dans 4 ramequins ou verres puis laissez prendre une heure au réfrigérateur.
  5. Saupoudrez de brisures de chocolat pour plus de gourmandise, et régalez-vous de cette mousse onctueuse et légère.

    Et voilà.

Vous êtes tenté(e)s par cette mousse?

Avez-vous déjà testé le jus de pois chiche dans une préparation sucrée?

Très belle journée à vous et à bientôt !
Emilie

Slow healthy life & recette de mon porridge poire, amande & chocolat.

porridgeamandepoirechocolat3

Il y a quelques années, j’ai souhaité m’orienter vers une alimentation plus saine et plus adaptée à mes envies gustatives, besoins physiologiques et convictions personnelles. J’ai en effet éprouvé le besoin grandissant de prendre ma santé en main et d’être plus à l’écoute de mon corps et de ma personne.

Ce changement d’alimentation qui semble a priori mineur m’a fait l’effet d’une grande respiration. Le simple fait de réaliser que je pouvais changer mes habitudes, m’approprier complètement mes repas en privilégiant le fait-maison, et avoir ainsi devant moi mille et une possibilités gustatives qui excluaient en plus tout produit d’origine animale, fut pour moi une révélation, une renaissance même.

Peu à peu, mes petits-déjeuners se sont métamorphosés, et j’ai laissé derrière moi les tristes céréales raffinées et autres tartines de pain de mie que j’avais pris la mauvaise habitude de manger, sans conviction ni réel plaisir, et qui ne m’apportaient que des désagréments en terme de santé : fatigue, peau grasse, maux de ventre…

Je peux affirmer aujourd’hui avec assez de perspective que jamais je ne reviendrai en arrière. Mes petits-déjeuners ont pris une place à part entière dans mon alimentation et sont devenus bien plus qu’un passage éclair cheveux-mouillé-café-je-suis-pressée dans la cuisine.

Quasi rituels, ils annoncent la couleur de mes journées et me permettent de démarrer dans une dynamique saine, autour de saveurs que j’aime et que je sais bienfaisantes. Après deux ans d’alimentation végétale bien menée, j’ai gagné en énergie, ma peau s’est équilibrée et je me sens, d’une manière générale, bien mieux.

porridgeamandespoireschocolat

Ainsi, et comme il me semble essentiel de savoir ralentir et de faire les choses avec attention pour pouvoir prétendre à un certain équilibre entre le corps et l’esprit, je prends le temps chaque matin de préparer et de savourer avec gourmandise mes petits bols gourmands et porridges réconfortants.

Car un porridge chaud en hiver, c’est un supplément de douceur au réveil, une petite gourmandise matinale très nutritive : Composé de flocons d’avoine, de lait végétal, de fruits frais et secs, d’huile de coco, et de purées d’oélagineux… le porridge tel que je le conçois fait tout autant de bien au corps qu’à l’esprit car il permet de se régaler tout en faisant le plein de nutriments, de protéines, de fibres, de bonnes graisses, et de vitamines.

Comme je suis gourmande, j’accompagne parfois ma base de flocons d’avoine de petites délicatesses (comme ces pépites de chocolat noir) qui pourraient faire passer mes petits-déjeuners pour des goûters, voire même des desserts. Rassurez-vous, je ne mange pas de chocolat noir tous les matins. J’aime le sucre et j’adore le chocolat, mais je sature aussi très vite et j’éprouve régulièrement le besoin de passer plusieurs journées sans sucres pour décrasser mon organisme et retrouver ainsi mon équilibre naturel.

Ceci étant, je trouve l’hiver particulièrement long cette année, et c’est de porridges très complets et gourmands dont j’ai envie, comme ce « poire, amande & chocolat » que je vous propose de découvrir et peut-être d’adopter à la table du petit-déjeuner.

L’association des poires, de l’amande et du chocolat noir est pour moi irrésistible. Si vous vous laissez tenter, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. Je suis certaine que vous ne pourrez plus vous en passer!

Pour réaliser ce porridge « poire, amande & chocolat », il vous faudra (en fonction de votre faim, adaptez les proportions) :

  • 200 – 250 ml de lait d’amande ou d’avoine
  • 1 c.à.s d’huile de coco
  • 1 c.à.s de sirop d’agave
  • 1 c.à.s de purée d’amande blanche
  • 30 – 50 gr de flocons d’avoine (petits)
  • 1/2 banane bien mûre
  • 1/2 poire bien mûre
  • 1 c.à.s de petites noisettes
  • 1 c.à.s de graines de courges
  • 1 c.à.c de pépites de chocolat noir bio

Recette :

  1. Dans une casserole sur feu moyen, mélangez le lait, l’huile de coco, le sirop d’agave et l’amande blanche à l’aide d’un fouet ou d’une fourchette jusqu’à ce que tous les ingrédients fondent et que le mélange frémisse.
  2. Versez les flocons d’avoine en pluie, baissez le feu et continuez de mélanger pendant plusieurs minutes.
  3. Quand votre porridge commence à se former, éteignez le feu et laissez gonfler.
  4. Préparez vos fruits frais et vos noix
  5. Mélangez à nouveau le porridge puis répartissez dans un bol ou autre.
  6. Garnissez de fruits frais et secs, puis ajoutez les pépites de chocolat
  7. Si vous le souhaitez et pour plus d’onctuosité, vous pouvez ajouter un trait de lait ou une cuillèe à café de purée d’amande blanche en plus.

J’espère que cet article vous aura plu et donné envie de succomber au rituel du porridge.

Et vous?
Quel est votre petit-déjeuner idéal?
Avez-vous opéré un changement bénéfique dans votre alimentation?

A bientôt et très belle journée.
Emilie