Jardins en Fleurs pour La Maison Colom #7 Un déjeuner de printemps sain et haut en couleurs.

auberginestomatesjdf

L’heure de notre 7e rendez-vous autour des produits de la Maison Colom a sonné. Et c’est un déjeuner sain et savoureux que je vous invite à découvrir aujourd’hui. Composé d’aubergines cuites au four et farcies au quinoa et au boulghour, de courgettes grillées aux herbes, et d’une salade de tomates variées et spaghetti de courgettes crues, ce déjeuner saura combler les palais les plus exigeants.

Parfaitement équilibré, il fera un déjeuner healthy et original, tant pour les amateurs de nourritures végétales que pour les personnes en quête d’une alimentation plus saine et moins carnée.

saladedetomatesjdf

Salade fraîche de tomates et spaghetti de courgettes crues.
Ingrédients :

  • 3 ou 4 petites tomates colorées variées
  • 1 petites courgette
  • Quelques pousses d’alfalfa
  • Graines de chanvre
  • Huile d’olive
  • Jus de citron / vinaigre de cidre
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Lavez et coupez vos tomates en quartiers de tailles égales.
  2. Passez la courgette au spiraliseur afin d’en obtenir de fines spaghetti.
  3. Composez votre assiette puis ajoutez quelques pousses d’alfalfa et graines de chanvre.
  4. Versez un filet d’huile d’olive, pressez un demi-citron frais au dessus de l’assiette, salez et poivrez.
  5. Réservez au frais.

Aubergines farçies et courgettes grillées.
Ingrédients :

  • 1 aubergine zébrée (de couleur violet et blanc, elle est plus douce et n’a pas l’amertume de l’aubergine habituelle)
  • 1 tasse d’un mélange de quinoa et boulghour
  • 1 gousse d’ail
  • 2 petites courgettes zébrées
  • Thym frais
  • Huile d’olive
  • Poivre et sel

Préparation :

  1. Lavez et coupez l’aubergine en deux dans le sens de la longueur.
  2. Quadrillez, à l’aide d’un couteau, la chaire de l’aubergine.
  3. Déposez dans un plat allant au four (quadrillage vers le haut) et arrosez d’huile d’olive. Salez et poivrez.
  4. Cuire au four à 170° pendant 50 minutes jusqu’à ce que la chaire soit bien fondante.
  5. Pendant ce temps, faites cuire votre mélange de quinoa et boulghour.
  6. Pelez votre gousse d’ail, retirez le germe et émincez menu.
  7. Egouttez le quinoa, puis versez dans un bol et ajoutez l’ail émincé. Mélangez bien.
  8. Lavez et coupez vos courgettes en fines rondelles.
  9. Versez de l’huile d’olive dans une poêle puis faite bien chauffer.
  10. Faites griller vos courgettes à feu moyen-vif jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et odorantes. Additionnez de thym frais.
  11. Une fois vos aubergines cuites, sortez les du four et grattez la chaire cuite à l’aide d’une cuillère à soupe en veillant bien à ne pas abîmer le fond.
  12. Mélangez la chaire au quinoa/boulghour puis garnissez les fonds d’aubergine de ce mélange.
  13. Garnissez votre assiette des aubergines et de la poêlée de courgettes.

auberginesgrilléesjef

J’espère que ce déjeuner vous donnera envie de passer en cuisine !
Belle semaine à vous.

Publicités

Mousse au chocolat vegan – trois ingrédients.

img_1189

Aujourd’hui je vous propose une recette de mousse au chocolat noir vegan minimaliste, et délicieuse, composée de trois ingrédients seulement :

  • Du chocolat noir
  • Du jus de pois chiche
  • Du lait végétal

Très simple à réaliser, cette mousse au chocolat est également peu onéreuse : Comptez en effet moins de 10€ pour l’achat des ingrédients (tous sont biologiques) et la réalisation de 4 belles parts de mousse au chocolat noir corsé. Notez qu’il vous restera du lait végétal (il en faut très peu dans ma recette, et si vous ne savez pas quoi en faire, mon site regorge de recettes à base de lait végétal, comme ce délicieux porridge par exemple) et des pois chiche que vous pourrez cuisiner en houmous, en falafels ou tout simplement faire griller à la poêle avec quelques gousses d’ail, du sel, du poivre et un peu de cumin.

Personnellement, j’aime beaucoup l’idée du no waste et de pouvoir utiliser les pois chiche ET leur jus pour la confection d’un repas.

Enfin et avant de passer à la recette, je tiens à préciser que cette mousse végétale ne contient aucun cholestérol, ni sucre ajouté et se trouve être très digeste et saine. Vous pourrez donc craquer sans trop culpabiliser :)

img_1185

Pour quatres belles portions de mousse au chocolat, il vous faudra :
Ingrédients :

  • 200 gr de chocolat noir vegan
  • Le jus d’une boite de pois chiches / environ 200 gr (préférez les bocaux en verre)
  • Un trait de lait végétal

Recette :

  1. Récupérez le jus de pois chiche et battez à l’aide d’un fouet électrique afin qu’il monte en neige. Comme vous le feriez avec des blancs d’oeufs. Vous devez obtenir un résultat épais et onctueux qui tient au récipient quand vous le mettez tête en bas !
  2. Faites fondre le chocolat cassé en morceaux au bain marie avec un trait de lait végétal. Laissez tiédir.
  3. A l’aide d’une maryse, incorporez délicatement et par étapes le chocolat fondu à votre préparation en neige.
  4. Répartissez la mousse dans 4 ramequins ou verres puis laissez prendre une heure au réfrigérateur.
  5. Saupoudrez de brisures de chocolat pour plus de gourmandise, et régalez-vous de cette mousse onctueuse et légère.

    Et voilà.

Vous êtes tenté(e)s par cette mousse?

Avez-vous déjà testé le jus de pois chiche dans une préparation sucrée?

Très belle journée à vous et à bientôt !
Emilie

Mon look de fêtes de fin d’année 100% vegan et féminin.

J’ai trouvé la petite robe noire idéale, celle qui m’accompagnera aujourd’hui et le soir du réveillon, et que je porterai probablement en 2017 pour d’autres occasions.
Mon anniversaire en janvier par exemple.

Cette année, j’avais vraiment envie d’une nouvelle robe qui soit agréable à porter, glamour, et sans chichi pour être jolie lors des festivités.
Et c’est chez Petit Bateau que je l’ai trouvée.

Cette petite robe noire est idéale pour mille et une raisons.

Sa coupe tout d’abord, sur laquelle j’ai tout de suite craqué. Simple, féminine et efficace. Elle tombe parfaitement bien, et son piqué est magnifique.
J’aime aussi beaucoup le coton matelassé dans lequel elle a été confectionnée. Je m’y sens comme dans un cocon de douceur. Ce cubique ouatiné est doux au toucher et très confortable à porter.
Et le détail qui à achevé de me séduire, c’est cette petite fermeture éclair dorée qui glisse le long de la colonne. Je la trouve absolument glamour et chic, parfaitement adaptée à l’esprit des fêtes.

Question couleur, j’ai adoré son noir intense qui s’accorde idéalement avec le vernis à lèvre framboise et les bijoux dorés que jai choisis pour l’occasion.
Et que dire de la longueur parfaite de cette petite robe qui me tombe idéalement un peu au dessus du genoux? Moi qui ai une aversion totale pour les robes pimpantes, trop courtes ou moulantes dans lesquelles je ne me sens absolument pas moi-même, avec celle-ci je suis complètement en phase.
J’aime ces vêtements qui semblent avoir été conçus juste pour vous, ceux pour lesquels vous n’hésitez pas une seconde. Les coups de coeur en cabine qui font du bien au moral, vous voyez sûrement de quoi je parle.

petiterobenoirevegan

Et comme vous l’aurez peut-être deviné, pour accompagner ma petite robe noire, j’ai choisi des accessoires, du maquillage et des bijoux que j’adore pour leur simplicité, et qui me correspondent totalement.

J’ai donc d’abord opté pour des collants plumeti. Je les trouve à la fois ravissants, féminins, glamour et festifs.
Et si vous vous demandez quelles chaussures je vais porter avec cette tenue, ce sont mes bottines Marisa de chez Noah qui chausseront mes pieds.

Pour les bijoux, j’ai choisi mon collier « Colette Rose Ballet » de chez The Marceline, reçu en cadeau au noël dernier, ma petite montre (qui n’est plus disponible) « vegan friendly » de chez Olivia Burton, et ma bague de fiançailles « Ballerines » de chez Cartier.

Question maquillage, c’est un fond de teint mousse Lavera accompagné d’une poudre compacte Zao et du blush Lily Lolo « coming up roses » qui illumine mon visage. Je porte également un mascara noir de chez Lavera et un vernis à lèvre framboise de chez Zao auquel je suis totalement accroc.

Tout mon maquillage est bien entendu vegan et non testé sur les animaux. Attention cependant, car  les marques citées ici ne proposent pas uniquement du maquillage vegan. A vous de vérifier la composition des produits qui vous tentent, ou de faire confiance comme moi à Aya Nature qui fait le tri pour vous avec sa rubrique vegan !

Et voilà pour mon look de fête 100% vegan et féminin. J’espère que mon article vous aura plu.
Il ne me reste qu’à vous souhaiter de passer de magnifiques fêtes (végétales), et de profiter de ces précieux moments pour être bien, bien, bien, auprès de ceux que vous aimez.

A très bientôt !

Bûchettes vegan de Noël façon Mont-Blanc !

Et voilà, comme je le disais dans mon dernier article consacré aux petits sablés de Noël, Novembre s’en est allé pour laisser place au mois le plus scintillant, le plus contrasté, et le plus cocooning de tout l’hiver, j’ai nommé Décembre. Ce mois si particulier, synonyme de lumières, de plaids bien chauds, de souvenirs d’enfance, de sapins décorés, d’attente et de préparatifs, mais aussi de saveurs aussi gourmandes que réconfortantes. L’esprit de Noël n’est-il pas magique?

buchettefaconmontblanc

Cette année, nous fêterons notre premier noël vegan, et nous avons le sentiment qu’il en sera d’autant plus doux, beau et bon, car il ne sera associé à aucune souffrance animale.
Bien au contraire, il sera synonyme d’amour, de compassion et d’altruisme. Il sera synonyme aussi de créativité, de curiosité, de changement, et de gourmandise, car nous aimons les bonnes choses et n’avons pas renoncé aux plaisirs de la table, pourvu qu’ils soient doux.

Car il n’y a en effet rien de plus sacré que la vie, qu’elle soit humaine ou animale, il nous importe de la respecter, et encore plus en ces temps de fête qui, malheureusement occasionnent chaque année bien trop de souffrances barbares et inutiles aux animaux.

Et c’est dans cet esprit de bonté, de partage et de bienveillance que Natasha, du blog Echos Verts  m’a invitée à participer avec 23 autres bloggeuses vegan, à un nouvel éco-défi de noël 100% gourmand.

N’est-ce pas là une très belle initiative à l’occasion des fêtes? Personnellement, j’ai été tout de suite séduite par ce projet collaboratif, et j’espère que d’autres initiatives de ce genre verront le jour, afin d’encourager et d’aider plus de monde à adopter une alimentation végétale, ou du moins, à se laisser séduire, le temps d’un dessert, par une recette sans produits animaux.

Hier, c’est Lily Tasty qui a partagé avec nous sa bûche gourmande façon « tarte au citron meringuée ».

Et aujourd’hui, en ce beau premier dimanche de décembre c’est à mon tour de vous proposer une recette originale et végétale de bûchettes vegan façon … Mont-Blanc !

buchetteveganseule

J’ai en effet eu envie de revisiter ce classique aux saveurs hivernales et chaleureuses de vanille, meringue et crème de marrons, afin de vous en proposer une version végétale, esthétique, et légère, mais pas moins gourmande. Notez que ces bûchettes ne contiennent pas de gluten.

La base à la fois ferme et onctueuse au parfum de vanille se marie à merveille à la douceur du marron et au croquant de la meringue, pour un dessert qui fera son effet et réjouira les papilles des plus fins gourmets !

On passe à la recette?

Pour 8 bûchettes, il vous faudra :
Pour l’appareil :

  • 200 gr de noix de cajou
  • 400 ml de lait de coco en boite
  • 4 c.à.s d’eau
  • 4 c.à.s d’huile de coco
  • 4 c.à.s de sirop d’agave
  • ½ gousse de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 1 c.à.c d’agar agar

Pour les meringues :

  • Le jus d’une boite de 400 gr de pois chiche
  • 10 gr de fécule de maïs
  • 200 gr de sucre glace

Pour la crème de marrons :

  • 1 grande boite de crème de marrons

Recette :

  1. Faites tremper la veille vos noix de cajoux dans un grand volume d’eau. Retournez la boîte de lait de coco et placez-là au réfrigérateur.
  2.  Le lendemain, égouttez les noix de cajou puis récupérez la crème qui s’est formée à la surface de la boite de lait de coco.
  3. Dans une casserole, délayez l’agar agar dans un fond d’eau froide puis portez à ébullition en remuant bien.
  4. Mixez tous vos ingrédients dans un blender à haute puissance puis versez l’agar agar dans le blender pendant qu’il tourne. Vous devez obtenir une pâte homogène et lisse.
  5. Remplissez vos mini moules à bûches de cette préparation, (optez pour un moule en silicone pour mini-bûches 8,4cm x 3,4cm x 3,4cm) puis laissez prendre une heure trente, deux heures au congélateur. Conservez ensuite au réfrigérateur.
  6. Pendant ce temps, préparez vos meringues. (cette manipulation prend environ 12 min) Versez le jus de pois chiche dans un grand récipient, puis à l’aide d’un fouet électrique, faites monter le jus. Lorsque ce dernier commence à ressembler à une meringue, versez petit à petit le sucre glace préalablement mélangé à la fécule. Battez à pleine puissance jusqu’à ce que la meringue brille et vous semble ferme. Elle doit tenir si vous retournez le saladier !
  7. Lorsque votre meringue est prête, remplissez une poche à douille et composez des mini meringues sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites en assez pour décorer vos 8 bûchettes. Vous pouvez également en composer en forme de sapin ou autre s’il vous reste de la meringue. Au besoin, préparez deux plaques de cuisson.
  8. Enfournez pour 1h30 à 110°c. Puis laissez les meringues une heure de plus dans le four éteint.
  9. Lorsque vos meringues sont prêtes, sortez-les du four et laissez refroidir.
  10. Sortez vos bûchettes et démoulez-les avec précaution.
  11. Disposez dans les assiettes ou sur votre plat et décorez de vos petites meringues en alternant avec la crème aux marrons dont vous aurez rempli votre poche à douille lavée. Vous pouvez au choix garnir le dessus ou l’ensemble des bûchettes. Réservez des meringues supplémentaires pour la dégustation, et garnissez les assiettes de points de crème de marrons pour les plus gourmands.

Servez sans attendre ou conservez dans un endroit très frais et sec pas plus de 20 minutes.

 

Bonne dégustation et un très joyeux noël végétal à toutes et tous !

Retrouvez dés demain la prochaine recette de bûche végétale chez Vegan Freestyle

Mes bottines italiennes vegan, pour un hiver en toute élégance.

J’ai reçu mes jolies bottines « Marisa » de chez Noah aujourd’hui.
Je les attendais avec impatience et trépignais chaque matin depuis une semaine de les voir arriver. Et enfin, elles ont trouvé leur chemin jusqu’à moi. Comme une enfant, je les ai portées à la maison quelques heures avant de sortir.
(après la première sortie en ville, les chaussures sont proscrites à l’intérieur, c’est comme ça chez nous.)

Entre nous, je dois vous avouer que depuis que je suis vegan, il m’est arrivée parfois de me sentir triste et frustrée à l’idée de ne plus pouvoir m’offrir de jolies chaussures de qualité dans lesquelles je pourrais me sentir élégante. Moi qui étais une adepte de R*p*tto, quand j’ai réalisé que tout ce cuir était une horreur sans nom, et qu’il ne m’était plus possible humainement de continuer à en porter, quelques uns de mes rêves d’élégance et de féminité se sont dissipés dans la brume… Je ne trouvais effectivement pas de quoi remplacer les cuirs d’antan sans tomber dans la Vans ou la Converse. En été, à la cool, c’est bien, mais en hiver quand on veut des jolis souliers, bof bof.

Et puis tout s’est éclairci quand j’ai découvert Noah lors de mes recherches sur internet. La marque était également présente au Salon Veggie World, mais je n’avais ce jour-là, pas la moindre envie d’essayer des chaussures. Je suis comme ça, il faut que bien des paramètres soient réunis pour que je dégaine ma CB. Les achats compulsifs, j’essaie d’éviter.

Il y a une semaine environ, alors que je contemplais avec circonspection mes anciennes et tristes bottines en cuir que je portais depuis au moins 4 hivers, j’ai repensé à Noah et à leurs chaussures vegan, éthiques et écologiques.

Mais qu’est-ce que j’entends par « chaussures vegan, éthiques, et écologiques » ?

Et bien, les matériaux utilisés pour la fabrication des chaussures chez Noah (principalement de la micro fibre (qui ressemble au cuir) et du micro suède (qui ressemble au daim)) sont durables, économes en ressources et hautement recyclés. Ils sont solides, faciles d’entretien, très résistants, et ne contiennent aucune toxine ou allergène.

Ces chaussures sont également fabriquées de manière artisanale et traditionnelle chez des fabricants italiens soigneusement sélectionnés par la marque. Est-il besoin de préciser qu’elles ne contiennent aucun produit d’origine animal?

La façon dont travaille Noah me rappelle clairement la mouvance Slow dont j’ai déjà parlé au sujet de la cosmétique : respect de la planète, des animaux, du produit, et de l’homme, qu’il soit artisan ou consommateur. Toute la chaîne de production est respectueuse et éthique, ne visant pas le profit mais la qualité et l’humain en premier lieu.

Notez aussi que la marque a été certifiée par PETA et la Vegan Society, et plus récemment,  a reçu le prix du produit Green.

Tout ceci me remplit le coeur de petits papillons, vous l’imaginez bien. Pouvoir consommer responsable tout en se faisant vraiment plaisir, sans participer à un holocauste animal massif, voilà qui est plaisant. C’est ainsi que j’ai commandé ma première paire de chaussures vegan !

Question esthétique et confort,  je trouve mes nouvelles bottines absolument parfaites et au-delà de tout ce que j’espérais. Leur finition est d’une très grande qualité, elles sont confortables, chaudes, car doublées, élégantes, et ne me donnent absolument pas le sentiment d’avoir renoncé à quoi que ce soit en terme de style ou de principe pour pouvoir me chausser.

Je crois que je n’avais, en fait, jamais eu de si belles chaussures jusqu’à aujourd’hui !

L’avantage avec ces bottines, c’est qu’elles peuvent se porter tout aussi bien avec un jean, pour un look street casual, qu’avec une jolie robe courte, pour un effet plus chic.

Moi qui ai toujours aimé les vêtements et chaussures de qualité, qui ai toujours privilégié le « made in pas trop loin de chez moi », et le durable, me voilà ravie.

Ma maman m’a appris cela, qu’un article un peu onéreux sur le moment me durerait certainement plusieurs saisons et serait, au final, plus rentable qu’un article moins cher, moins chaud, moins solide, et moins éthique, qu’il me faudrait remplacer chaque année. Ma maman m’a également appris à me chausser de souliers fabriqués en Italie, au Portugal, ou en Espagne. Gage de qualité, s’il en est.

Aujourd’hui, grâce à Noah, je peux continuer à écouter ma maman (qui semble vouloir aussi se commander une paire) tout en restant fidèle à mes principes. Plutôt idéal non?
Et moi de lorgner sur ma prochaine paire… 


Et vous?

Connaissiez-vous Noah? Avez-vous craqué pour un modèle en particulier?
Connaissez-vous d’autres marques de chaussures vegan et éthiques?

Très belle journée à vous !

Et … « Prenez soin de vos pieds, ce sont eux qui vous portent »

Emilie

Un granola maison croustillant à souhait. Recipe for a delicious crunchy granola.

granola2

scroll to get to the english version.

Après mes deux derniers articles consacrés à la slow cosmétique solide et au zéro-déchet, je reviens en cuisine pour vous proposer une recette de… granola !

Le granola est un mélange de flocons d’avoine, de graines et de noix, sucré au sirop d’érable, que l’on cuit au four afin de lui donner du croustillant et une belle couleur dorée.
Après cuisson seulement, on peut l’agrémenter de fruits secs ou de pépites de chocolat et le déguster tout aussi bien en topping sur des smoothies bowls et yaourts au lait végétal, qu’à la cuillère, nature, pour les envies gourmandes qui n’attendent pas.

Il existe de nombreuses versions « industrielles » de granola, mais ces dernières sont très sucrées et grasses, et perdent tout l’intérêt nutritionnel qu’un bon granola maison peut apporter.

Personnellement je ne consomme plus ces granola industriels qui m’écoeurent en plus de fatiguer mon organisme. Leur teneur en sucre provoque en effet un pic de glycémie qui demande une énergie folle au corps pour gérer cet afflux massif de sucre dans le sang et rétablir un équilibre viable à court terme. Une fois ce pic passé, c’est l’hypoglycémie qui guette, et avec elle la fatigue, la tête qui tourne, et l’envie de grignoter…

Aussi, lorsque j’ai envie de granola, et bien je m’en prépare une fournée. C’est un réel plaisir pour moi que de le cuisiner, le voir dorer au four et sentir son parfum si réconfortant envahir notre home sweet home.

Et avec l’arrivée de l’automne, les journées qui raccourcissent et les arbres qui changent de couleur, c’est l’atmosphère idéale pour se concocter un petit « batch » bien croustillant et doré à souhait, à conserver dans un joli bocal en verre.

granola3

Mais revenons au « fait-maison » qui fait pour moi partie des petits plaisirs simples de la vie que j’aime à cultiver, loin de la rumeur et des circuits industriels. Je ne peux que vous encourager à privilégier le « homemade » tant cela est agréable, bon, et gratifiant de s’autonomiser des supermarchés et d’apprendre à faire chez-soi des recettes délicieuses, nutritives et saines. Quand on y a goûté, il est vraiment difficile de revenir en arrière. Le tout étant de se lancer !

Et quoi de mieux qu’un bon granola croustillant pour commencer?

Voici ma recette, j’espère qu’elle ravira vos papilles !

Pour environ 300 gr de Granola, il vous faudra :

  • 200 gr de flocons d’avoine (gros)
  • 60 ml d’huile végétale neutre
  • 30 ml de sirop d’érable ou d’agave
  • 1 poignée de graines de courge
  • 1 poignée de graines de tournesol
  • 1 poignée de noix de cajoux
  • 1 c.à.s rase de cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel
  • des fruits secs, ou du chocolat en morceaux ou pépites si vous le souhaitez.

Recette :
Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoine, l’huile végétale et le liquide sucrant. Ajoutez les graines de courge et de tournesol, les noix de cajou entières et hachées, le sel et la cannelle, puis à nouveau mélangez bien.

Versez dans un plat adapté au four et aplatissez bien à l’aide d’une spatule en bois. Laissez dorer pendant 10 minutes à 180°, puis au bout de 10 minutes, mélangez le granola à l’aide de votre spatule puis enfournez pour 10 minutes supplémentaires afin que la totalité du granola soit bien dorée.
Sortez le granola du four et laissez refroidir. C’est là qu’il va prendre tout son croustillant. Vous pouvez ajouter des fruits secs ou du chocolat si vous le désirez. J’aime cette version telle que je vous la présente.
Versez enfin dans un bocal en verre, vissez d’un couvercle et conservez dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

Et voilà !

granola5Mason Jar Wide Mouth shoppé sur le site du Comptoir Américain

*English version*

Today I would like to share with you my homemade granola recipe.

Because granola is so good and easy to make, healthy and delicious, it would be a shame not to give it a go.
I also find it very satisfying to make it myself instead of buying processed versions that are super unhealthy, saturated with fatty acids and refined sugar !

If you have not tried homemade granola before, you should really give my recipe a go, and I am sure you’ll never get back to processed granola ever again.

Making your own food allows you to connect with -and take care of- yourself. You know exactly what you are eating, you take action in the kitchen and become fully responsible and aware with the way you feed your body and soul.

I also love the freedom that is associated with homemade cooking, and non-processed-food. I think this is how it should be for everyone. It is so important to know what goes into our bodies, to have a connexion with our food, to make it ourselves, to create kitchen and recipe stories to remember and share again on the table with our beloved…

Is there a better way to start than a good old cinamon flavored granola batch?
I love the idea of cooking my granola while Autumn is gently settling, while colors are changing and the days are shortening…

A nice granola batch is like a day inside, all comfy and warm with your family.

I really hope you will find pleasure and happiness in baking your own granola.
Here is my recipe !

For one batch of granola, you will need:

  • 200 gr rolled oats
  • 60 ml vegetable oil
  • 30 ml maple syrup or agave
  • A handful of pumpkin seeds
  • A handful of sunflower seeds
  • A handful of whole and crushed cashew nuts
  • 1 tbsp of cinnamon powder
  • A pinch of salt

Recipe :

In a large bowl, combine the oats, oil and syrup. Add the seeds and nuts, cinnamon powder ans salt, and combine again with a spatula.
Pour onto a plate and flatten with your spatula.
Bake for about 10 minutes at 180°. After these 10 minutes, stir so that all the oats can get a nice golden color. Leave for 10 more minutes.

Remove and let cool down so that your granola turns crispy. Pour into a glass jar and store in a cool place, away from the sun.

Enjoy as a topping on your smoothie bowls, on a nice plant based yoghourt, or even with a spoon if you want to !

Have a beautiful day.

Objectif zéro-déchet avec Lamazuna !

panier2lamazuna

Il y a quelques temps, j’ai eu envie de faire le vide dans ma salle de bain, de me débarrasser des produits accumulés au fil du temps et dont je ne me servais plus (bouteilles, flacons, tubes, pots, sticks…) pour ne garder que l’essentiel. J’avais besoin d’y voir plus clair, de me délester du superflu et des emballages envahissants, afin d’évoluer vers des soins qui seraient plus écolo-nomiques et naturels. Et comme la vie est souvent bien faite, c’est au même moment que j’ai découvert Lamazuna et ses petits soins cosmétiques solides & zéro-déchet.

Lamazuna, (qui veut dire jolie jeune femme en géorgien) c’est la marque pétillante de Laetitia, une vendéenne de trente printemps qui a choisi de parier sur des soins durables, non testés sur les animaux, faits en France, et naturels.

Lamazuna propose une gamme originale et réfléchie de shampoings, déodorants, et dentifrices, mais également des lingettes démaquillantes réutilisables plus de 300 fois, des oriculis, mochi-mochis…et des cups féminines.

Et tous ces produits vegan & cruelty-free sont emballés dans de jolis petits packagings frais, colorés, et compostables ! Lamazuna a également reçu le label « slow cosmétique » qui garantit que la marque s’engage de manière globale à être en phase avec la planète et les êtres vivants qui la peuplent.

Vous l’imaginez, je ne pouvais pas passer à côté d’une si jolie marque dont la démarche est à la fois belle, éthique, sincère, et ludique.
Voici une revue illustrée des produits que j’ai pu tester :

  Le dentifrice solide à la menthe poivrée (ancienne formule)

dentifricelamazuna

Il s’agit d’un dentifrice au carbonate de calcium, à l’argile blanche et à la menthe poivrée.

L’idée, c’est de mouiller sa brosse et de la frotter contre le mini cannelé pour récolter un peu de dentifrice, puis de se laver les dents comme à l’accoutumée. Après utilisation, on place le bâtonnet tête vers le haut dans un mini verre pour qu’il sèche bien.

Et quand il fait trop chaud, on met son cannelé au frigo pour qu’il ne fonde pas, et le tour est joué. Une fois le dentifrice terminé, on composte le bâtonnet !

Personnellement j’ai ressenti une réelle sensation de fraîcheur et de propreté après chaque utilisation, et j’ai bien aimé le côté ludique de ce bâtonnet dentifrice qui ressemble à une petite glace.
Adopté !
Edit : la formule du dentifrice a changé depuis la rédaction de mon article. Je préférais l’ancienne à la nouvelle que je trouve moins moussante et moins agréable en bouche. Dommage.

 Le shampoing solide à la litsée citronnée.

shampoo2lamazuna

Il contient du Rhassoul, de l’huile de coco, des huiles essentielles et …. zéro sulfates.
Ce petit cannelé tout mignon peut remplacer deux bouteilles de shampoing classiques à lui tout seul. Pour l’utiliser, on le mouille d’abord puis on le frotte sur le cuir chevelu (mouillé aussi) jusqu’à obtenir de la mousse. Ensuite on n’a plus qu’à se shampouiner et à rincer comme avec un shampoing classique. Quand on a fini, on pose le cannelé dans un porte savon qui évacue l’eau, et on le laisse sécher tranquillement jusqu’à la prochaine utilisation.

J’ai beaucoup aimé ce shampoing solide. je l’ai trouvé très agréable, frais, et vraiment efficace. Mes cheveux brillent plus, ils sont délicatement parfumés et tout doux. Je ne pensais pas qu’un shampoing solide puisse faire autant de bien à mes cheveux. Je l’adopte également !

Lamazuna en propose deux autres versions, pour cheveux normaux et secs. Et parfois, on peut trouver des éditions spéciales, comme celle au chocolat que j’ai réussi à me procurer alors qu’elle n’était plus disponible sur le site !  Je me languis de l’essayer car il sent divinement bon. Et je surveille avec attention les prochaines éditions spéciales car elles n’ont pas l’air de rester dispo très longtemps. 

Le déodorant solide au Palmarosa.

deolamazuna
Il est 100% naturel, plus efficace que les déodorants sans sels d’aluminium (à éviter comme la peste si vous tenez à votre vie) et il dure aussi longtemps que deux sticks de déodorant classiques. Sa composition toute clean et rassurante me plait beaucoup : huile de coco, cire végétale de tournesol, argile blanche, bicarbonate, et huiles essentielles de palmarosa.

Il est simple à utiliser et ne prend pas de place. On le passe sous le robinet puis sous les aisselles et on l’oublie toute la journée. Comme pour les autres produits solides, on le laisse sécher après utilisation.
Je l’ai trouvé très efficace et j’ai apprécié son parfum frais et discret.
Rien à dire de plus. Il fait son job et en plus il est tout mignon.

L’éponge de konjac.

konjakepongedeux

Fabriquée à partir de racines de konjac en poudre et d’eau, elle ne pourrait pas être plus naturelle. Cette petite éponge prend du volume et devient toute douce lorsqu’elle est gorgée d’eau. Elle est alors idéale pour nettoyer et exfolier le visage en douceur, mais aussi pour la toilette de bébé.
Il faut bien rincer l’éponge après utilisation et la faire sécher dans un endroit sec afin que les bactéries ne s’y infiltrent pas.
Je l’ai essayée lors du bain de mon petit chat et j’ai été très heureuse de constater qu’en plus de nettoyer en douceur mon bébé, elle lui a procuré des sensations toutes douces, comme un petit massage. Je la lui ai passée en effectuant des petits mouvements circulaires et bébé s’est trouvé tout détendu.
Quant à moi, j’en utilise une autre pour exfolier mon visage et j’en suis très contente. Elle nettoie et masse en douceur, procure comme un léger gommage et a vraiment un effet relaxant.

panierlamazunadeux

Voilà, pour ma revue. C’est un sans faute. Cette petite marque toute féminine et moderne m’a vraiment conquise, et je suis très heureuse qu’elle existe !

Lamazuna nous donne la possibilité d’agir concrètement pour la planète, et ce en toute féminité. Alors pourquoi s’en priver?

Et vous? Avez-vous testé les cosmétiques solides? Avez-vous envie de tenter?